Je dois être associal

C’est vrai .. je pense toujours de travers.

Par exemple – là, ARTE repasse cet éternel « Rebecca » (ou autres Alfred Alfred Hitchcock d’ailleurs). Cet Alfred si prévisible – que TOUJOURS, dès les 5 premières minutes, tu as une idée du dénouement; il suffit d’écouter la musique d’accompagnement qui – à l’époque, était toujours aussi ridicule qu’ « étudiée pour ».
Toujours « téléphoné ».

Tiens – puisqu’on parle cinoche : j’espère que vous n’avez rien raté de cette perle de « Le Sourire » de Miller où là, on se surprend vraiment :

Mais si vous ne disposez pas des 90 minutes – ne vous privez quand même pas de ce clip :

A la rigueur – de celui-là :

Où – contrairement aux Alfred Hitchcock, tel n’est pas prit qui croyait prendre.

Ces films.. ces Hitchcock, suivi des

Le Locataire/The Tenant – Le Locataire de Roman Polanski 1976 sequence: le délire hallucinatoire de Trelkovsky http://www.imdb.com/title/tt0074811/ http://www.myspace.com/martycirkus. …

ce fut la grande époque des films « psychologiques » à cent balle qui épousaient et vantaient mot à mot les théories de cette crapule de Sigmund Freud qui nous aura enfumé pendant un bon siècle; ce Freud qui ignorait tout du cul – sauf celui de sa mère tout en voulant nous faire croire qu’il était pour nous, un modèle !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s