Là – on ne dira pas que je suis pas complètement voir « totalement » d’accord

C’est une question de raison sociale (Si toutefois « raison » était un épithète ad hoc aux jeunes).

Pourvoyé par l’ami @Mixate.. lui même et les amis @chaly&mandy – tous trois laissent moulte « like » ur hypheurite que je ne sais comment remercier.

Bref : @chaly&mandy, c’est une ishop (E-Ship) à forte valeur ajoutée question sapes à destination des nanas -30 (au moins, pour ce qui est du caractère).

Charly&Mandy dispensent des vêtements avec comme argument commercial : « Dieu a dit : Sape toi bien » c’est un ordre, sous-titré que les jeunes : « SUIVRE LA MODE, FAIRE COMME TOUT LE MONDE, ÊTRE À LA PAGE, MÊME SI ÇA VOUS DÉSAVANTAGE, C’EST UN ÉTAT, C’EST ÊTRE SNOB. »

charlymandye2

Ce mot usagé est lâché : « snob ».. peu importe son nom au fil des ages, mais « snob » a toujours la même consistance de « les jeunes se distinguent des vieux, mais surtout de ces gros nullards de jeunes qui ne sont pas snob comme moi »
Bien sûr, cet anathème requiert quelques explications :

Par définition, un jeune est bourré d’hormones et surtout – se dit dans sa tête : « Ce n’est pas avec les vieux que ça va changer; c’est moi le meilleur ! »
Et ils ont bien raison, sans quoi l’espèce bipède, disparaîtrait rapidement.
Tout ça se traduit pas ce qu’on peut bien appeler « une dose d’hystérie », ou encore : se manifester à la face de son milieu.
C’est le truc du « coq » – autant pour gonzesses que pour imposer son autorité.. les poules répondant bien sûr – pour être l’élue, répondant par la complémentaire séduction.
Ça commence par faire ch*er ses « vieux » mais surtout : ça se pavane devant les gars ou les filles – ce petit monde bourré des mêmes (ou opposées) hormones ..
Et personne n’y échappe : depuis bien 50 siècles, on souhaite, légitimement // refaire le monde. Refaire le monde.. c’est faire autrement .. la même chose // en s’imposant; mais le temps de s’en rendre compte : une génération se sera écoulée !
D’évidence, ça se calme quand il faut payer les factures selon le dodo/métro/boulot/impôts .. Les filles tassent un peu leurs envies à l’arrivée des enfants.

On pourrait conclure que « Jeune con », c’est con.. mais que nenni !
C’est un agréable passage obligé.
Réflachisssez un peu.. si vous navez jamais été « bien (jeune) », comme se sentir « bien (vieux) ».. syllogisme ? pas tant que ça.

Peu importe que tout recommence sans jamais changer.. c’est un passage obligé comme du bouton à la fleur, sachant que l’an prochain, ça recommencera tout en étant pas la même fleur.

La mode, c’est une agréable façon d’agresser, de se distinguer parmi ces gros thons qui n’y connaissent rien à l’indpensable snobisme .. Il y a à peine 40 ans, on parlait de ces sympathiques (maintenant ) : « blousons noirs » ou

Teddy Boys — Wikipédia Le mouvement des Teddy Boys, issu de la sous-culture britannique des années 1950, était constitué de jeunes anglais (les Teddy Boys) portant des vêtements … fr.wikipedia.org/wiki/Teddy_Boys

qui : ce jeunes devenus vieux verront leurs « gamins » transformés en « punk » ou en « Lolita » japonaises de nos jours.

. Ces jours-ci, on dit « gothic » où au moins trashy.

Mon fils (la vingtaine) m’a demandé s’il n’était pas trop « précieux » dans son look.. Malheureux ! Il m’a forcé à lui ré-compter ma jeunesse et ma propre période « précieuse » ; sans trop excessif, j’adorais porter des sapes impossibles comme cette veste tricotée par Catherine (La jeune frangine de la prod. des Menestriers jutement), avec de l’énorme laine grise. La laine était si lourde que l’ensemble était en permanence « tombant » de partout ! Ou ce pantalon vert claire et (Je ne m’en souvenais même plus) cette courte veste à carreaux. Sans compter que JE %E suis acheté deux superbes robes – aux Puces, que je n’ai jamais eu l’intention de porter – et pour cause si vous me voyait !

Pas de punks >> pas de jeunes.

Vous imaginez un monde sans eux ? Leurs maquillages (je pense à Mar’lyn Manson), aux vêtements – sinon « délire » au moins fortement décallés – « snob » comme dit Chaly&Mandy

Chaly&Mandy d’utilité publique ? Peut-être pas bien que.. pour des raisons d’équilibre.. on demanderait bien à la Sécu de rembourser les jupes et sacs qui ont fait leur boulot de répandre l’originalité.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s