Un peu de français

Bon, je ne vais pas faire un feu d’artifice du mauvais usage du français.. les journalistes sont les premiers à colporter le mauvais exemple.. ces mots à la mode où on perd « raz de marée » contre 津波 (1).

Par exemple.. c’est en vogue // on ne dit plus « coléreux » ça fait un peu vieux jeu, on dit « colérique » ou écrit même « cholérique » (2) alors qu’il y a une nette différence entre « coléreux » et colérique.

colérique
adj inv
1 se mettant facilement en colère
n inv
2 émotif primaire

jpg_la_grande_vague-2

Même les dicos y perdent leur lapin..

« Colérique » c’est un des 5 caractères psychologiques, une des émotions ou manque d »émotion. Colérique, c’est « réagir de façon » primaire, spontanée. La colère est un effet mais ce n’est pas le seul effet.
Alors que « coléreux » a un sens bien plus défini.

« Colérique » est l’équivalent d’émotif, spontané pour faire bref.

Ici encore, une petite analyse qui montre bien la différence.. montre que coléreux et colérique présentent une nuance certaine :

je peux être « hypo-colérique », c’est-à-dire incapable de mobiliser suffisamment d’énergie pour me défendre
je peux être « hyper-colérique » et développer une émotion inadaptée ou inacceptable par l’environnement.
Toutes les approches de relaxation, de gymnastique douce, de yoga sont bien évidemment des réponses possibles à l’apprivoisement de nos émotions.

(1) Amusons nous :

Quand on fréquente le dictionnaire translate.google (comme je viens de le faire) et qu’on traduit du français « tsunami » vers le japonais, google rend amusément en japonais « 津波 ».. google se croise les crayons. 津波 qui sont deux caractères chinois. Pour les japonais, le mot « français » tsunami se traduit donc par [ jinbo ] en chinois !!
Le japonais est bien « chinois », non ?

Notons que l’écriture a été exportée de la Chine vers la Corée et le Japon. Ainsi, la base du japonais, ce sont 4.000 caractères .. chinois !
Avec le temps, les phonétiques ont changé.
Plusieurs couches ont été ajoutée.. ce qui donne le japonais actuel.

Wiki aussi se croise les yeux ou alors, Wiki me donne foncièrement raison :

Tsunami

La Grande Vague de Kanagawa (神奈川沖浪裏, Kanagawa oki nami ura?).
Gravure sur bois polychrome par Katsushika Hokusai (vers 1831), Trente-six vues du mont Fuji
Le terme tsunami (津波?) est un mot japonais composé de tsu (津?), « port », « gué », et de nami (波?), « vague(s) » ; il signifie littéralement « vague portuaire » ou « vague de port ».

.. dans ce texte, il n’y a que des caractères chinois !! Et les traduction/interprétation sont minimum farfelues .. deux caractères ne peuvent produire que deux syllabes .. pas trois sons ou alors, le japonais a quelque chose de magik.

(2) Qui a rapport au choléra !!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s