Une mode ? (Maj)

Celle de ces productions libres des majors.. des lobbies cinoche ou du disque ?

Réponse : Non. Car les temps ont changés.

L’industrialisation – l’apparition de la production de masse, la presse écrite, le livre suivis de deux inventions majeures : le cinématographe puis l’enregistrement sonore, changent la face du monde.
Et ça marche comme ça pendant un siècle.

Surprise : débarque un autre phénomène planétaire. Un phénomène qui va réduire le temps d’accès à l’information à quelques secondes – l’internet. Et cet internet de réorienter les quatre premiers :

  • Mort annoncée du « livre ».
  • Défunte presse écrite et « démocratisation » des moyens de production
     

  • du disque et
  • du cinéma.
  •  
    Dans cette jungle des médias, la première petite pierre blanche notable fut la magistrale démonstration : « Star Wars » de George Lucas (un Méliés, un Charles Cros dans son genre).
    Ce type démontre qu’on peut produire du cinoche à échelle planétaire hors du carcan des majors du ciné; étonnant non ?
    Viendra ensuite le « téléchargement illégal ».. l’internet mettant à la portée de tous, la culture, le livre mais surtout – et c’est bien ce qui fera râler les majors et les « ayant-droits » : les marchés du disque et le cinéma.

    neopren

    Merde au majors ! mais il ya des effets de bord .. c’est vrai qu’il faut préserver les auteurs et ayant-droits légitimes ~~ on a pas encore trouvé comment faire dans ce chamboulement planétaire.
    Un autre effet secondaire, c’est l’irruption de plusieurs producteurs indépendants profitant entre autres de l’internet pour s’affranchir des majors :

    MyMajorCompany mais d’une indépendance relative car vite convoitée par les mêmes « argentiers » (Michael Goldman) (1).

    Des « indépendants », il en existe depuis 1920 mais ici, par « indépendant » on entend « indépendants de la chaîne de production » physique. Indépendants qui utilisent internet comme vecteur, le « numérique »- fini la pellicule et fini la vinyl ou même le CD.
    Car, il faut comprendre que ces commerces vendent surtout le CONTENANT, des « supports » bien plus que le contenu, les oeuvres ! c’est un comble.
    Quand on achète pour 13 euros // on achète 90% de vinyl, usines, plastique, jaquettes colorées, emballages, camions de livraison, phocopieuses.. secrétaires et directeurs financiers ..!

    Ainsi, l’indépendance n’est pas une mode, c’est une petite révolution qui deviendra grande.

    Là, par exemple – c’est Neopren, une expérience qui se porte bien.
    Neopren, ce n’est pas MGM bien sûr, mais Neopren s’en sort très bien dans le créneau «  »Art et Essai » en quelques sortes.

    L’avenir de la musique indépendante est dans le numérique

    [..] Pourtant, le label Merlin, basé à Londres et créé en 2007 au Midem de Cannes, est déjà appelé « the virtual fifth major » et montre que le marché doit aussi compter avec les indépendants. Cette organisation à but non lucratif représente des milliers d’artistes indépendants venus de 25 pays du monde, dont les plus connus sont Arcade Fire, Vampire Weekend ou encore Adele.

    Révolution car, voilà 30 ans, il était impossible (sans l’internet) d’éviter ce monopole des circuits de distribution, un état dans l’état des médias : disque, presse, livre ..

    (1) Cinq ans après sa création, My Major Company est sous le feu des critiques. Des critiques relayées par plusieurs articles de presse contre la société et son numéro un, Mickael Goldman. Opacité sur les comptes et les dépenses liées aux projets, une communication et une promotion bâclée ou inexistante. Certains internautes soupçonnent même une escroquerie à la Madoff.

    Quitter un lobby pour tomber dans un autre ?

    Publicités

    3 réflexions sur “Une mode ? (Maj)

    Laisser un commentaire

    Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

    Logo WordPress.com

    Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

    Image Twitter

    Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

    Photo Facebook

    Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

    Photo Google+

    Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

    Connexion à %s