La lecture froide (Brrr !!)(Maj)

« Lecture froide » ou lecture à froid – c’est l’appellation de ce « tour de magie » pour « deviner » des bribes du passé du spectateur naïf.

Le principe est pourtant très simple : il suffit de déclarer des choses à spectre suffisamment large comme par exemple : « Je vois un grand chagrin .. » ou « Je vois une déception » ce qui est le cas de tout le monde bien sur.
Avec un peu de jugeote et de finesse, le « magicien » déduit plein de trucs outre qu’il oriente.

Principe qu’on peut sans doute rapprocher du « profilage ».

On peut aussi rapprocher ça des premiers pas de l’intelligence artificielle (I.A) (1) mais là, ce n’est plus une blague ~~

lecture froide

Quoi qu’est-ce exactement cette I.A ?

On écrit un programme informatique composé de deux membres :

Le moteur d’inférence et de la base de connaissance. Appliqué à la bagnole en panne, par exemple, le principe est le suivant :

quand je dépanne un moteur de voiture, je teste la tension de la batterie.
Etc.

« Tester la batterie » c’est la question, l’ordre que donne le programme.
« 12 volts », c’est la valeur contenue par la base de connaissance; quand la batterie est bonne.

Le programme contient bien sûr un grand nombre de questions.. carburateur, pression des pneus.
Idem la base de connaissance qui contient les réponses attendues.

Et ce « moteur » d’I.A sera d’autant plus fin que le nombre des questions et des réponses (connaissances) sera grand. Ce qui correspond bien à un des aspects de l’intelligence.
L’I.A a un champs d’application illimité .. elle sert même à des avions ou missiles lancés à 2000 km/H // vu la vitesse des ordinateurs embarqués actuels. Comme « jouer au échecs » bien difficile à battre cet ordi car le moteur d’I.A a justement été réalisé en consultant des champions.

Le premier programme d’intelligence artificiel (avant qu’on ne réalise le véritable premier programme opérationnel) était « bidon ». C’était un programme genre « Madame Irma » qui faisait des propositions toujours incontournables du genre :

Irma : Tu as pris le temps de passer me voir ?
Vous : Oui.
Irma : On ressent le besoin de causer avec Irma, hein ?
Vous : Oui ~~ ou
Vous : Un peu ~~ ou
Vous : Pas vraiment
Irma : Ca se discute bien sûr, il n’empêche que tu es bien là !

Bref : un faux dialogue pré enregistré où les réponses d’Irma sont telles qu’elles marchent à tous les coups !

On voit ça aussi dans des films de SF où – plutôt que de se confesser, on parle directement à un supposé Dieu qui n’est qu’une simple machine 😉

Reste une question à cette intelligence artificielle : un programme informatique peut-il avoir la conscience de soi, avoir de l’empathie ?
C’est l’ « intelligence artificielle forte ». Les spécialistes (En particuliers : cognitivistes) seraient en bonne voie !
Bientôt, certains films de SF deviendront usagés.

(1) Aussi : « systèmes experts ».

Publicités

2 réflexions sur “La lecture froide (Brrr !!)(Maj)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s