Méthane (Maj)

  • Depuis la libéralisation des fournisseurs d’énergie, on assiste à la concurrence par exemple, de GDF-SUEZ avec des soluces alternatives.

    Là, c’est l’ENI qui débarque en France pour fourguer son gaz.

    L’ENI, c’est une vieille boite ritalienne.. un sursaut musolinien // mais qui a fait un étonnant chemin depuis Maria Volonté et son « Affaire Mattei » ~~ qui était sur le point de bousculer l’ouest européen de l’énergie après qu’il eut – cet Enrico Mattei, découvert une incroyable gisement de méthane sous la vallée Padane en Italie, puis en Sicile (de mémoire).

  • Un peu d’histoires d’en France maintenant qu’on ne l’étudie presque plus au bahu – c’est la malheureuse histoire d’Urbain Grandier, curé de Loudun.

    .. Arrêté pour débauche, Grandier gagna son premier procès et revint à Loudun.

    La supérieure mère Jeanne des Anges, du couvent des Ursulines de Loudun, lui proposa peu après de devenir confesseur de sa communauté. Grandier se récusant, la mère supérieure porta son choix sur le chanoine Mignon, ennemi de Grandier qui réprouvait sa conduite. Pendant dix ans, le père Mignon et des notables de Loudun menèrent une cabale contre le prêtre, enchaînant les procédures judiciaires pour « mauvaise vie, impiété ». Les historiens s’interrogent sur l’influence du cardinal de Richelieu dans cette affaire. Loudun était une cité où cohabitaient réformés et catholiques, Richelieu voulait abattre son château, ce à quoi s’opposa Grandier. Enfin la ville de Loudun fut frappée par une épidémie de peste début 1632 [..]

    Grandier absout par la justice.. il fallait trouver un moyen de le faire tomber malgré tout.. il finit sur le bûcher.

    Histoire qui donna matière à une pellicule pourtant non dépourvue d’humour et drôleries .. à un film magnifique « Devils » (« Les Diables ») qui a donc pour trame une guerre de fiefs menée par de Richelieu qui souhaitait amener de force, les bastions tels que le duché de Bourgogne, les marches de Bretagne dans le giron de la France en cours de consolidation.

    Une brochette de comédiens dont Vanessa Redgrave, sous la plume visuelle de Ken Russel (1971).. pourtant, une chose choque, surprend dans ce chef d’oeuvre, c’est que Russel devait avoir des moyens relativement modestes qu’il a bâti un succédané, un ersatz de Loudun ~~ fantaisiste mais digne des opéras wagnériens.


     
    Ça servira peut-être à un jeune ami prêt/près de/à passer son BAC 😉

    « .. il fallait trouver un moyen de le faire tomber malgré tout. » c’est aussi le sort que réserva les trusts pétroliers US à Enrico Mattei – mais pas sur le bûcher.. les ricains ne sont pas de sauvages // un petit boulon se décrocha dans l’avion qui le ramenait de Sicile.

    Vous voyez bien que j’ai de la suite dans les idées !

    Publicités
  • Laisser un commentaire

    Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

    Logo WordPress.com

    Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

    Image Twitter

    Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

    Photo Facebook

    Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

    Photo Google+

    Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

    Connexion à %s