Généralement insensible à la pub mais pas aux arts de la pub

Jusqu’aux années 80, la publicité comparative était interdite en France, ainsi – les publicistes étaient heureusement contraints aux idées ou à la qualité – de l’image, « supérieure ».

Ils ont généralement conservé cette bonne habitude, sauf en matière d’automobile, d’une affligeante pauvreté artistique.

Les choix d’accompagnement musical aussi.. en ciblant l’âge : 50naires, ce sera les Rolling Stones, les 60 : Beatles 😉 rap pour les « djeunes », Coca-Cola et Malabar.

Les comédiennes, mannequins – souvent « à croquer » comme celle là – à base de rouquine :

« La Vie Claire » où on entend « La Vie est Claire ☀♩ ♫  » :

la vie claire belle rouquine la vie claire belle rouquine

Elles le font bien, hein ?
La demoiselle, à la fin de ce magnifique clip ELLE&VIRE – leurs ressemble peut-être et puis, ne dit-on pas « Belles filles qui s’assemblent se ressemblent » traduction approchée 😉

Trop belle pub et zique de The Cardigans « Lovefool ». Chapeaux les artistes respectifs : ziciens, chanteuse enchanteuse, réalisateur, publicistes, scénariste, opérateur, chefop et bien sur – monteuse ou monteur.

Ah.. tout réfléchi .. elle ressemble mais c’est pas elle.

Les idées dans le scénario, aussi (L’araignée : « Passe là moi, je vais lui parler » 😉 ) :

Publicités