Sur un site en Netherlands

tenjobg2-1280_satur&gam_grn mod

on apprend (en anglais) à bien causer « djeune ».

Genre : « space adj. spécial, bizarre » et autres « kiffer » bien que même les viocs en connaissent maintenant la définition.
On est sidéré d’autre part, de voir à quelle vitesse les acacadémiciens alimentent le dictionnaire.. tous les ans, ils lui injectent quelques centaines de conneries, des centaines de mots qui viennent spécialement de nulle part. Et après ça, on t’ordonne de ne pas mettre les coudes sur table..
Et pas que des US ou d’Algérie.. même de Belgique (Ça va faire plaisir aux chtis) ! avec ce « .. je l’ai tchéké » pour : je l’ai essayé (« test »é, to check) chez Yoplait.

« Arrête de te la péter » et autres expressions comme celle-là que j’aime assez :

« Bitcher »
« Bitcher » vient du mot anglais « bitch » en anglais, qui signifie « chienne » et une femme à la vertu très limitée. « Bitcher » signifie ici « parler sur le dos des autres, faire des ragots,etc. »

Contexte: « Vivement les vacances que j’aille bitcher au soleil. C’est bon pour le teint. »

[Tags keywords Hollande, Pays Bas, panzani, look, coco, pâtes, spaghetti, gardemots]

Les « djeunes » de Saint Amand les Eaux

saint amand les eaux 993662_619156268114668_386417261_n

Eh non .. perdu !

Si L/R/T (Lille Roubaix Tourcoing) ont leur mot à dire question l’insécurité, Saint Amand est un « bled » calme on dirait.. C’est pas la capitale des frettes.. non, c’est la Belgique ça.

Comme les Bretagne, Lorraine, Arverne .. le Nord.. les chtis, ont leur communauté – leur « esprit de corps » qui les préserve des sacs et ressacs.
Près de Saint-Dizier – en Lorraine : des parents montent un « bowling ». Quelques temps après l’ouverture, des « casquettes » débarquent pour expliquer « leur loi ».. ils sont reparti panpan-cucul.. et dans cet établissement, on y entrera jamais plus jamais avec une casquette vissée sur la tête.. on la laisse au vestiaire !

saint-amand les eaux photo1

Moi, Lorrain, j’ai de la famille à Maubeuge, ai bossé pour Bidermann (Maurice Zylberberg – textiles) à Henin-Lietard et en ai eut maints exemples. Cet esprit de corps est conféré par la rudesse de la vie – les « corons », les textiles dans ce Nord.. « la guerre » aussi. Rue Saint Bernard à Paris, il y avait une petite charcuterie.. quand on entrait pour la première fois – c’est une chinoise qui levait le nez pour vous servir les chipos ! Mais pas un de ces nouveaux chinois, non !! une auvergnate pur jus, qui parle avec l’accent du Cantal. Les parents de cette brave dame étaient arrivés en 1915 – pendant la guerre ! En effet : durant la guerre de 14, une dizaine de milliers de chinois ont été « invités » par la France pour aller au Front ou creuser des tranchées.. comme mon beau-père de Maubeuge : un « polak » dont le tous les jours était : la mine.
Ça rapproche tout ça, ça donne un esprit de corps. Bien sur.. au marché de Maubeuge, ça ne parle plus trop le « chti », mais bon ..
Et ça se voit encore chez les jeunes, qui sont « du Nord » et « pas d’ailleurs », ils ont « leurs » codes, leur zique, bien à eux. « Ah ?.. parce qu’on fait de la musique dans le Nord 😉 ) disait un présentateur télé à Al.Hy.
Comme toutes le communauté se protégeant souvent à l’excès.. Je dois avouer que j’ai souvent été fort mal reçu là-bas.. A Bordeaux aussi remarque.. alors qu’on s’extasie sur Eric Noah ou Bob Marley on froncera les sourcils à l’approche d’un « parisien » (fut-il d’origine lorraine !)

Bref : là, c’est Saint-Amand-Les-Eaux – le nid d’Al.Hy, qui – comme son nom l’indique, ne s’occupait ni de corons, ni de textiles.
On saura tout ce qu’on a toujours voulu .. en cliquant sise dessus l’image.

700-2447-Permis de l'Al.Hyenne emilie2 400

La demoiselle de l’illustration, c’est Emilie (Une chti de Dunkerque.. elle racontait ses « foires » teufs sorties et ses ducasses sur son chtiot blog. ses gros blèmes de santé aussi) – Emilie jolie, comme on voit. jolie.. Ophélie jolie ♬