Mode journalière

J’ai perdu les paramètres – tu parles.

db0df86f969e084c55d8af603fda5756

C’était les 80/90 – j’étais allé au Grand Rex pour voir, sagement « Les Publivores » et en américaine, on eut droit à une troupe de danseuses qui évoluaient dans des robes de papier – papier journal, faites des journaux de la veille.. pour ne pas gaspiller.. pour recycler en somme 😉

C’était encore plus splendide que sexy. Les pages étaient disposées de telle façon que les coins fassent des triangles pendants.. zigzaguant en bas de la « robe »… Les feuilles étaient moulantes bien sur – sans quoi, le propos ne serait pas gravé dans ma mémoire .. et je n’ai pas noté le nom de ce groupe.

En voilà une idée de promo à la sortie de l’album d’Al.Hy.

En anglais, dans la même langue. En chinois
Là, ce sont les dresses+newspaper .. et pour finir : Платья газеты.

Comme ça – on peut agréablement recycler les canards dans toutes les langues.

 » .. zigzaguant en bas de la « robe »… Les feuilles étaient moulantes bien sur – sans quoi, le propos ne serait pas gravé dans ma mémoire ..

mais c’était pas comme ça :

Publicités

Chansons à texte

On est tout en extase devant le Coca-Cola; on a tous cette amour pour les chansons « en américain ».

Par chance : le français moyen – c-à-d 95%, n’est pas capable d’aligner une phrase korrect en US. Comprendre – alors, c’est encore pire.. comment dit-on « A peu près », en anglais ? On dit : .. more, less (2).

Ainsi, on s’extasie sur des chansons comme :

« Seulement toi .. hou hou [..]
Le danse magique que tu as faite.. bla bla

Fait que mon rêve devienne réalité ..
Seulement toi .. a ah ♫ ♫  »

ou autres « Only you », heureusement sans trop s’y appesantir.
Je me suis souvent amusé de quelques chansons creuses des Beatles (que j’adore par ailleurs), Zaz – n’en parlons pas :

« Qu’on me donne la tour Eiffel ♫
Je n’en veut pas
Qu’on me donne un chèque en blanc
Je n’en veut pas
Qu’on m’donne une verre de soda
Je n’en veut pas (bis) .. »

Ake ça vole pas haut non plus et qu’Al.hy présente quand même nettement mieux !

Il faut taper dans le ringard : Jacques Brel, Brassens, Trenet (1).. moins ringard : Barbara (Une petite cantate) ou « Cargo Culte » de Gainsbourg (1), pour que ça le fasse.

Cette année, c’est le cinquantenaire de la Biteulmania
« On a l’impression que depuis les Beatles, on a rien fait de mieux – La pop n’a rien fait de mieux depuis » dit Europe_1/ Le mec exagère un peu, il y a eut Jackson, mais on comprend bien.

Le râpe.. alors n’en parlons pas :

Ke je kiffe pa lé keuffes .. Euh !

.. d’abord fodrait apprendre le français.

(1) Cargo Culte

Je sais moi des sorciers qui invoquent les jets -dans la jungle de Nouvelle-Guinée.
Ils scrutent le zénith convoitant les guinées que leur rapporterait le pillage du fret.
Sur la mer de corail au passage de cet appareil – ces créatures non dénuées de raison,
ces « papous » attendent des nuées ~~ l’avarie du Viscount et celle du Comet.
Et comme leur totem n’a jamais pu abattre à leurs pieds ni Boeing ni même DC4,
ils rêvent de hijacks et d’accidents d’oiseaux.
Ces naufrageurs naïfs armés de sarbacanes – qui sacrifient ainsi au culte du cargo,
en soufflant vers l’azur et les aéroplanes…

Où es-tu Melody ?

et ton corps disloqué – hante-t-il l’archipel que peuplent les sirènes ?

Ou bien, accrochés au cargo dont la sirène d’alarme s’est tue, es-tu restée ?

Au hasard des courants as-tu déjà touché ces lumineux coraux des côtes guinéennes
où s’agitent en vain ces sorciers indigènes – Qui espèrent encore des avions brisés,
n’ayant plus rien à perdre ni Dieu en qui croire .. afin qu’ils me rendent mes amours dérisoires, moi, comme eux, j’ai prié les cargos de la nuit.
Et je garde cette espérance d’un désastre aérien qui me raménerait Melody ~~
Mineure détournée de l’attraction des astres
[..]

Read more: GAINSBOURG SERGE – CARGO CULTE LYRICS
[ From: http://www.metrolyrics.com/cargo-culte-lyrics-gainsbourg-serge.html ]

Grand malheur : ce texte n’est pas de moi.
 

 

Wiki – Serge Gainsbourg : chant, composition

Alan Parker : guitare, Dave Richmond : basse, Dougie Wright (?) : batterie
Jean-Claude Vannier : composition, orchestration, direction musicale
Enregistrement guitare, basse, batterie : Marble Arch, Londres (21-23 avril 1971)
Directeur orchestration et arrangement : Jean-Claude Vannier, Production : Jean-Claude Desmarty
Prise de son : Jean-Claude Charvier, Assistant : Rémy Aucharles, Mastering : Jean-Marie Guérin

Boudé par le public à sa sortie (seulement 71 400 exemplaires vendus et certifié disque d’or en 19832)..

(1) Quand dis « ringard » – ça a le sens de « très anciens.. on ne va pas cracher dans ma soupe à Charles quand il chantait  » ..les petits oiseaux qui vendaient des petits bouts de gruyère » au claire de Lune.

..Il y a des canards qui parlent anglais
Je leur donne du pain ils remuent leur derrière
En m´disant  » Thank you very much Monsieur Trenet

(2) Je l’ai appris le mois dernier en regardant malgré moi, cette pubbe Nespresso.