Mark Zückerberg au talon d’argile .. les Google qui collectionnent vos mots clefs ..

Son FaceBook vient de prendre un sacré coup dans l’aile après avoir refourgué (Mark appelle ça « piraté » mon oeil.. le FBI aussi, piraterait le pauvre Mark sans lui dire 😉 ) « quelques » 96 millions de profiles à Cambridge Analytica – une boite qui oriente la pensée de populations entières. Cambridge, par exemple – avoue manipuler les élections hindoues de ces jours-ci.

Les patrons de la voiture Tesla, des lanceurs de satellites récupérables – Elon Musk, d’Apple se désabonne de cette cochonnerie de FaceBook.. et bien d’autre qui incitent à se désabonner via les #htags Twitter.

Scandale Facebook : Elon Musk retire Tesla et SpaceX du …
http://www.europe1.fr/international/scandale-facebook-elon-musk-retire-tesla-et-spacex-du-reseau-social-3608696

INTERNATIONAL – Le PDG de Tesla a répondu à l’appel de #SupprimerFacebook qui se répand après les révélations de récupérations de données personnelles à des …

Steve Wozniak, co-fondateur d’Apple, se retire de Facebook …
http://virageauto.com/2018/04/10/steve-wozniak-co-fondateur-dapple-se-retire-de-facebook/

Steve Wozniak, co-fondateur d’Apple, se retire de Facebook … de supprimer son compte Facebook. … de Steve Wozniak surviennent dans un contexte …

Ils retirent également les comptes Facebook de leurs société annexes, fournisseurs.

Nul doute que Google est devenu un état dans l’état.

Google « collectionne » tous les mots clefs de nos recherches, ce qui RISQUE de permettre de DEDUIRE des profiles..
que ce soit profiles de terroristes ou pédophiles // tant mieux mais, question manipuler des élections comme celle de Trump ou d’Inde .. danger.
Ces mots clefs sont brassés par des algorithmes d’intelligence artificielle, BIGDATA et autres mécanismes de DATAMING.. jusqu’à prévoir des mouvements populaires, grèves, révolution en Argentine ?? Clairement de la manipulation de l’opinion, voire manipulation de la pensée.

Une gigantesque « collection » de données, c’est toujours, c’est fatalement monnayable.. demander leurs avis aux FBI, COCA-COLA, NIKE, princes saoudiens .. CIA, NSA .. Le projet Echelon est dépassé depuis bien longtemps, l’internet l’ a détrôné.

[tags Keywords IPhone Huawei Fadou réseau social nouvelle génération recherche par critères Elvis RPC]

Publicités

Le cordonnier est le plus mal chaussé (Maj)

tout le monde sait ça.

Ici, on développe un chtiot site, blog pour sponsoriser l’album AL.phabête d’ Al.Hy. Notre première préoccupations est bien sur que ce site le plus rapidement « visible » par les internautes.
On a plusieurs astuces pour ça, pour que Google et les autres viennent « indexer » nos mots clefs – les mots les plus pertinents pour que le chercheur sur Google nous « tombe » le plus rapidement dessus.
Pour voir les premiers résultats, il faut patienter trois semaines un mois, le temps que les automates viennent bien venir léchouiller vos articles.

On peut avoir à faire à des sites spécialisés qui s’en chargeront mais contre dollars sonnants et trébuchants.
Sans quoi – pour les radins comme nous : là, nous étant fait héberger par le serveur « WordPress » gratos, nous avons donc une URL (adresse internet) du genre « hypheurite.wordpress.com » et en renseignant soigneusement les « tags » wordpress, déjà : en quelques heures, toute l’énorme communauté wordpress voit et peut cliquer sur nos mots clefs, au moins de la partie occidentale de la planète. La Chine boude Google/Wordpress/FaceBook et réciproquement ..

Ensuite, on a tout intérêt dans nos articles, à fournir un maximum de mots pertinents. Par exemple, on écrira « Brian Setzer » mais aussi « Stray Cats » même si ce n’est pas le sujet, ainsi, ces quatre mots pourront nous rendre largement visible par le visiteur puisqu’en nous attrapant seulement un ou deux mots et qui sait : il sera peut-être intéressé par un sujet transversal inspiré pas les autres mots, auquel il n’aurait pas songé; c’est la ruse pour aller à la pêche aux « clicks ».

Le « résumé » de l’article est aussi très important – même réflexions.

D »une façon générale : il faut savoir que Google n’est pas complètement idiot et si – pour être plusse consulté, vous ajoutez XXX, « porno » ou « bondage » dans un article sur Mère Theresa, Google risque d’ignorer vos mots clefs avec pour raison que vous vous moquez de lui !
Aussi : quand on renseigne les mots clefs, leur choix doit être circonspect, pertinent et un mot doit faire « boule de neige » intelligemment. Encore une fois : Bien qu’on offre seulement une discographie de « Brian Setzer » par exemple, on pourra ajouter « punk » « trash » gothique qui sont des termes s’y raccrochant.. mais tout ça « avec modération » car passé 20 voir 30 mots clefs – Google va se fatiguer et passer à un autre site.

Idem quand on fourni « Al.Hy  » comme mot clef – Kate Busn ou Juliette (la frangine d’Al.hy) sont des plus évidents pour élargir les axes de recherche.. mais dès qu’il y en à trop : Saint, Amand, Les, Eaux, Mairie, Belgique, Flandres, ducasses, blague, belge, Jenifer.. alors : le robot va voir ailleurs car il est saturé.

Plus techniquement :

Quand vous maîtrisez totalement votre site (pas sous WordPress qui s’occupe déjà de tout), ces mots clefs sont rangés dans Keywords Meta Tag de l’entête HTML et bien que littéralement, la somme des lettres des mots clefs puisse mesurer 1000 caractères, il est impératif de se situer un peu en dessous. Ainsi, les moteurs de référencement ne « penseront » pas que vous essayer de les gruger.

Sans vous bassiner de technique : il y a un navigateur qui regroupe InternetExplorer/FireFox et Safari !! Ainsi – quand on développe des sites web, on peut vérifier que tout ça marche bien, même si – pas comme Al.Hy, on a pas un Apple.. à partir du même navigateur.
Ce programme, c’est le japonais/taiwanais LUNASCAPE (v6).