J’insiste

linux mint 4

Un nouvel ami est passé par ici voilà 15 jours… Sauter dans les Flaques de Sébastien Blanrue..

Il publie sur sa feuille : « Anagrammes, piques épiques alcool et drames. » dont le seul titre est un morceau de bravoure à lui seul.
L’article aussi est un « morceau » .. mais PAS QUE – c’est pour ça que j’insiste lourdement.

C’est aussi la brochette de commentaires aussi est digne d’intérêt.. sauf les salutations distinguées dont on se moque mais au vu des auteurs de commentaires, on trouve une bonne vingtaines d’autres sites tout aussi amusants, décalés – pour la plupart déjantés à la Desproges.
Pour mon compte personnel, je dirai « dérision » oui, mais Jean-Marie Bigard et les gros sabots, je dirai : moins. Mais je n’en veux pas à ses amateurs.. il en faut pour tout le monde.
La vulgarité n’apporte rien.. confondre les grossièretés avec le comique, c’est pas mon truc.

Tiens : j’ai un bon exemple de comparaison – la vulgarité au comique, au désopilant, c’est un peu comme l’écart entre le sexy et le porno. Le sexy – c’est une montagne d’accessoires, de falbalas, de coquineries, alors que le porno : c’est d’la barbaque.

On peut tout dire du cinoche, des émissions télé, mais .. (Maj)

il reste un phénomène typiquement français : c’est la qualité de notre pub.

Bien sur, il y a plein de crottes mais, nos publicistes pondent – de temps à autre, de véritables perles.

« Exception française » ? Génie ?.. Je ne saurais trop dire – à moins que ce soit simplement :

En France, jusqu’en 2000 (de mémoire), il était interdit de dire « Carrefou.. » c’est de la gnognotte, « Lecle.. » c’est bien mieux.. Contrairement aux US, ici – la pub comparative était interdite. Et de ce fait, les publicitaires étaient obligés de faire de la qualité pour qu’on remarque – s’attarde, sur les produits vantés.
C’est ainsi que – dès débuts de la télé couleur jusqu’aux 2000, on a eut droit à un festival.. que Jean-Marie Boursicot avait décidé de provoquer (au Grand Rex – Paris) : une « Nuit des Publivores » dévoreurs de pub. Chaque année, on s’installait dans un fauteuil vers 8h pour se relever vers .. 8h – café/croissant fournis. J.M y faisait projeter des pubs des cinq coins du monde, des plus nulles, des plus sexy, des plus hilarantes car on ne vend pas une mobilette ou de l’Aspirine de la même façon en Afrique, « URSS », France ou en Chine.

laraignee_nescafe

Copie malheureusement médiocre :

nescafe_perou2

Quand passait cette « Nescafé » : les 4.000 spectateurs au Grand Rex, se levaient et gueulaient comme des malades (malades de pub). Elle est resté fétiche un 20 aine d’années.

Pour des questions de gros sous, Boursicot semble avoir grand mal à maintenir sa collection (en Suisse), l’INA lui reprendra peut-être, pour une bouchée de pain.

Aux US, la pub – ça vaut des montagnes de dollars. Ce n’est pas non plus donné en France mais on arrive à faire des pubs magiques pour la somme de bien moins cher. Le coût de passage des pubs dans les médias est tel que la qualité technique, esthétique – doit être irréprochable.

On ne va pas vous imposer toutes nos pubbes fétiches.. yen aurait pour trois bonnes nuits de Publivore. Pour illustres, on en montrera qu’une – mais pas des moindres –

Un peu d’infographie ..Nickel-clean magique : emballé, c’est pesé ! Si après ça, t’achètes pas, c’est qu’il y a un malaise.. bien qu’ici, on ne soit sensible qu’à la qualité de la pub, pas trop au message transporté.

Merci aussi à la musique – comme celle-ci de « Empire of the Sun« ; merci de son indispensable renfort à l’image, merci de faire 50% du chemin pour arriver au porte-monnaie du consommateur.

La première pub a m’avoir scotché – elle devait être de Pierre Schoendoerffer, c’est une pubbe sur les bassines en plastique « Gilac ».. QUE des ustensiles de cuisine, bassines rouges et vertes .. ce clip pourtant, était bluffant.
Etonnant non ?
Mais bon : ce n’est pas un secret que derrière les pubs les plus magiques se cachent mal les plus grands réalisateurs.

Une mauvaise note toutefois – pour nos cabinets de pub : tros rares sont les pubs avec une musique française.

Les chinoise sont-elles des « jaunes »

920mm.com 6642.com18

Mais pas tous les jours alors.

Les japs aussi sont blanches et sexy.. Ils sont le pourvoyeurs des mangas du geek (1) et de la mode cosplay (2) et autres « kawaii » (3).

On les aimes bien ces japonais à cause de l’exotisme et surtout parce qu’amis américains (après que le Japon fut allié de l’Allemagne nazie).. Le japon une fois défaits, les ricains y ont installé des bases pour surveiller l’extrême Asie.

On aime beaucoup moins la Chine, bien que Mao soit mort.. Pourtant : questions us & coutumes : Chine, Corée Japon c’est exactement la même chose : la Chine a même exporté son écriture au Japon et en Corée; ainsi .. si vous voulez apprendre le japonais, commencez par ces 4.000 caractères chinois qui sont la base du japonais . 😉 Au Japons, nombre de noms propres, de lieux.. tous les trucs « sérieux », officiels sont écrit en chinois – bien que la prononciation soit souvent altérée.

Pourtant, on remerciera le Japon d’être le conservateur historique de tout ça. En effet : pour rénover la Chine, il faut bien dire que Mao Zedong a pas mal bouzillé de vestiges mais : entre permettre aux américaines de faire la photo et améliorer les conditions des pauvres, il fallait choisir..
Ainsi – curieusement, toutes les traditions chinoises, les fleurs, le thé, les styles vestimentaire sont conservées.. par le Japon ! Idem Fengshui; qigong; Taiji, Yijing .. qui, partis de Chine imprègnent encore les Chine, Corée Japon.

La Chine a aussi donné les philosophies – tout ça, c’est un peu la même chose. Par exemple : le taoïsme chinois, c’est, à peu de choses près, le shinto japonais, comme . Comme ce « Zen » dont on parle beaucoup sans savoir ce que c’est, est une émanation de la philo « chan » chinoise, lui même une dérive bouddhique.

Zen is a school of Mahayana Buddhism[note 1] that developed in China during the 6th century as Chán. From China, Zen spread south to Vietnam, northeast to Korea and east to Japan.[2]

Beaucoup de bouddhisme « à la chinoise » aussi.. à ne pas confondre avec le « bouddhisme tibétain » qui n’est pas un bouddhisme – Il n’y a pas de Dalaï-Lama théocrate, pas de rois, ni de dieu dans le vrai bouddhisme.. à la rigueur, on vénère des statues de Sakiamuni/Sidarta ou les « bouddhas » postérieurs (« illuminé par la connaissance ») mais ils n’avaient rien de divin.. c’était tous des hommes. Le bouddhisme est bien plus un comportement, une régle de vie, une philosophie qu’une religion.

Passons aux trucs plus modernes.

30-113-large_b

La naissance des mangas a lieux en Chine.
En Chine des années 50 où la presse est quasi inexistante, naissent les dazibao (大字报) où on écrit puis dessine sur les murs.
Les chinois vénèrent cette histoire du « Voyage en Occident« , où Le Moine, le Cheval, le Singe et le Cochon vont chercher le bouddhisme aux Indes et le rapportent.
Cette longue saga donne lieux à des BDs où le Singe – qui est un coquin, fait rire les jeunes (On voit encore ça à la télé chinoise.. comme si sur TF1, tu avais une « Saga Jeanne d’Arc »). Et puis, ce style à fait boule de neige – jusqu’au Japon où la médiatisation à l’américaine fera le reste du succès qu’on connait. Ce « Voyage en Occident » chinois étant tout aussi populaire au Japon bien sur.
La manga a nettement dérivé .. Pokémon puis violence.. jusqu’au petites culottes de gamines, sexy voir même porno. Pourtant, les lois sont très strictes au Japon comme en Chine : pas de sexe visible, pas de pénétration, même pas de pointes de seins; pas d’homo et bien sur pas de pub sur la came, et si vous en voyez de ces pointes sur un site prétendument jap. ou chinois – inévitablement, c’est que ce site est hébergé dans un pays laxiste comme aux US.

Le cosplay, lui est une création japonaise, c’est une mode – pour résumer : trash-gothique-la-belle-au-bois-dormant-punkette, consistant généralement à s’identifier physiquement à un personnage. Ce style est généralement craquant et transforme n’importe qu’elle petite laideron japonaise en quasi princesse.

(1) geek (gk) Slang

a. A person regarded as foolish, inept, or clumsy.
b. A person who is single-minded or accomplished in scientific or technical pursuits but is felt to be socially inept.
c. A carnival performer whose show consists of bizarre acts, such as biting the head off a live chicken.
.

(2) « costume play ».

(3) kawaii : cute, craquante, sexy.. où on note l’analogie phonétique avec le chinois « shui » qui se prononce [chouaï].