Décoincez-vous (interlude à Al.Hy)

Le politiquement correct nous rend de plus en plus imperméable à rigoler.. à l’humour, à la dérision.

Jusque les années 70, nos parents avaient droit aux familles Duraton, Zappy Max radiophoniques.
On avait droit aux délires surréalistes de Boris Vian (« Le Goûter des Généraux »).. jusqu’à ce « Gruyère Qui Tue » – mais ne semble plus tuer personne ces jours-ci. Fini les Dac et Françis Planche ..

Le monde est devenu triste.

Heureusement, il reste quand même, quelques traces de dérisoires télévisuels comme « My Name is Earl » ou ce pharaonique « Docteur Who », mais tout ça d’origine anglo-saxonne.. Citez-moi une seule – ne serait-ce qu’une seule initiative marrante/délirante en France !! Résultat : zéro.

dr-who-trailer-2

La série originale compte 679 épisodes de 26 minutes (dont 255 en noir et blanc), 15 épisodes de 45 minutes et un épisode de 90 minutes, créée par Sydney Newman et Donald Wilson et diffusée du 23 novembre 1963 au 6 décembre 1989 sur BBC One. Il s’agit de la plus longue série de science-fiction du monde1.

Les anglois auraient le monopole du rire ?

Si vous pensiez trouver ici, des sujets « attrayants » à NKM, apartheid, Cohn-Bendit, Sud-Rail, Bolovie, Immigration au Canada, Israël, Russie, communisme, Japon, Leon Trotsky, catastrophe, Ashton, Grèce, Guantanamo, Morsi, terrorisme, Afghanistan, DSK, Poutine, al Assad, Bush, Obama, Mitterrand, Goliath, Golda, goulags chinois, TGV, ONU, élection, Palestine, Afrique du Sud, Hollande, Sarkosy, colonies, Irak, .. saoudite, CIA, FBI, Islam et autres négotiation ..

alors vous-vous êtes gouré le doigt dans l’oeil car hypheurite.wordpress.com est fait pour se détendre sur le compte d’Al.Hy et de la zique – déjà que TF1 et CNN nous prennent le choux des entrées jusqu’à la boulette d’Avesnes ..

Nous, on préfère la séquence du lapin furieux dans « Sacré Graal », de mémoire.

Peut-on guérir de l’alhysmose ? (Virus AL1-HY1)

A écouter les experts : les avis sont partagés mais c’est un fait qu’ « il en reste toujours quelque chose », des séquelles – c’est certain.

AL1_HY1

D’abord : la phase latente (1) est suivie par une forte et soudaine montée de température. Le malade a le regard vide.. il tremble. La plupart délire et en plein délire – gémit : « Al.Hy ! Al.Hy !! »
Cette phase dure 15 jours généralement.
Contagieux : ici, mon fils Brice était ébloui inconditionnel d’Adèle et, son Adele se tassant (phase trois), a mon contact, il a aussi malheureusement contracté le virus. Le virus se propage par voies aériennes.. par d’étranges fréquences sonores encore à l’étude.
Le virus a été labellisé AL1-HY1 – c’est la souche primaire. Chez un sujet (Nolwenn L.) on a trouvé une mutation AL2-HY1 (3)

Passés ces 15 jours de symptôme caractéristique, on assiste à une longue et sourde invasion (courbe de Collins) mais on a jamais constaté la mort de sujet – bien au contraire curieusement : tout se passe comme si le retentisssement AL1-HY1 avait des retombées positive sur les patients.
Suit la phase III : le « post AL1-HY1 » où la contagion se poursuit (2). Dans le cas Ref_#112_14_hypheurite.wordpress.com par exemple : le sujet décide de faire une promo du vecteur « Al.phabête »; cette phase devrait se calmer fin septembre selon nos pronostics – le sujet n’est donc pas condamné, il va simplement entrer dans une phase plus calme mais toujours contagieuse.

Fin de l’analyse.

Une déclaration lie sur le célèbre LancetWe can’t speak of real pathogenic retro-virus.

(1) Du’une durée de de’environ 3’08.

(2) Comme ce « Le Gruyère qui tue » qui fit tant de ravages les années 50/60.

(3) Où elle se fait de promo en chantant comme par hasard « Wuthering Heights » juste après The_Voice