.. à César, ce qui .. & Al.Hy trop honnête ?

ci, sur (Al.)Hypheurite.wordpress … je fais la chasse aux photos (petites & « grandes »), d’Al.Hy. Soit pour faire découvrir Ophélie et Al.Hy à ceux qui la connaissent peu ou pour ceux qui souhaitent se faire un book « collector » en présageant qu’une star est née.
Je fouille partout.. dans les greniers, même les « Copains d’Avant le Déluge », mais je dois bien l’avouer : j’use et re-use de AlHy.Skyrock qui a été 50% de mes source.
Je ne vole pas sans conserver et manifester le copyright © quand il y a lieu.. le nom du photographe et toujours, le nom du fichier est relayable à sa source (survol de la souris sur l’image).. beaucoup d’images SUR skyrock ne sont pas DE skyrock; skyrock lui même « collecteur » d’images en somme.

L’épopée The Voice sur Skyrock fut une grande chose mais avec quelques ratées.. comme par exemple ce « sous-skyrock », cette ramification : sofienerock76.skyrock.com ou j’étais passablement gavé, un peu agacé par une forme de manque de prise au sérieux. Je veux dire que sur Skyrok, les débuts d’Al.Hy sont présentés sur le style « Destin de Lisa » ou encore « Blanche Al.Hy et les 7 nains ». au moins une dizaine de pages – une centaine d’articles, sont enrubannés, surchargés d’images gif animées de gros coeurs qui palpitent d’étoiles ze diamants.. niveau gamin de 13 ans; c’est presque puéril.
Si c’est gentil au début, ça fini par fatiguer.
Voilà l’intérêt que je trouve à hypheurite.wordpress : c’est la présentation nette, claire, précise sans fioritures.. Al.Hy est une ‘grande personne » en somme.
Ce n’était pas méchant bien sur – au début ça part d’un bon sentiment « al.hyens », mais à la longue, ça fait un peu cour de récréation. A mon sens : ce romantisme de quatre sous me semble plutôt desservir Al.Hy qui maintenant, est en « voix » de « professionnalisation ».

Al.Hy elle même, finit par exprimer cette idée avec d’autre mots :

sr1

Où on voit qu’Al.Hy, contrairement au parterre de lèche bottes médiatiques habituels, ,’ a pas sa langue dans sa poche.

sr2

On voit, sur cet écran de clôture – combien l’ancienne Ophélie en culottes courtes, tient à ce que l’on ne voit plus d’elle, qu’une professionnelle – Belle, posée, qualitative – prête à entrer dans l’arène et rivaliser avec les meilleures du toppe Ten.

.. avec cette sibylline profession de foi : « Tou(te)s seul(e)s au monde » – un des douze morceaux d’Al.phabête – l’album actuemllement sous presse.

« .. la plateforme Skyrock ne me plait plus du tout »
Le milieux du spectacle est fait – d’un côté de hyènes, argentiers, de l’autre : lèches bottes et autres promos canapé.. on ne peut pas dire qu’Al.Hy fayotte des amis mais au moins, elle ne cache pas son sentiment. Preuve en est qu’elle s’y est déjà frotté à ce « spectacle à la Patrick Bruel » et que les cartes qu’elle joue ne sont pas les mêmes.

L’egodalhy

On lui pardonnera .. plus tard.

C’est un fait : la vie vous transforme.
Déjà qu’Al.Hy avoue d’elle-même, qu’elle a un sur-ego, sur dimensionné.. fo pas s’attendre qu’elle aille au troquet du coin pour se faire un mauvais café.. pas si bête.

Pourtant, elle l’a fait bien longtemps, avec ses copains, copines chtis; mais bon : The_Voice .. ce catapultage aux hautes sphères, ça laisse des traces.
Pourtant, elle est restée « bavarde » qu’elle passe son temps libre à répondre sur Al.Hy officiel plutôt que de réviser ses maths ..

Elle se défendra de ce qu’on dit, bien sur.. « Je ne changerai jamais » et c’est ET vrai ET faux :
aucun doute que ce fond lui restera, mais comme Lady Gaga et ses gardes du corps.. inévitablement, ta vie change du fait bombardée personne publique; même contre son gré – il y a par exemple les « assurances » de Madonna, qu’elle va toucher 129 milliards de dollars si elle se tord le petit doigt.. quand on annule un concert, ça coûte bonbon à la prod, si on chope la grippe pendant un tournage de super-production, c’est 50 personnes sur le carreau, les réservations d’hôtels 5 étoiles, les grues, les camions lumière, les pompiers pour faire pleuvoir.. 5 jours sous la couette, c’est une VRAIE catastrophe.

Le « milieu » aussi, où il est difficile de refuser une ligne de cocke quand « tout le monde » en prend.
On ne lui souhaitera pas bien sur..

N’empêche qu’on vit nos dernières secondes de cette fraternité de bistrot entre potes.
Mais bon : le fond reste.