Camelotte

Ou plutôt « Kaamelott« .. c’est vrai que lorsqu’on regarde un épisode de cette série d’inspiration anglo-saxonne pour la première fois, on se dit que ça ne vole pas loin.. et puis on s’habitue.

kaamelott anne girouard

Passé quelques épisodes et si on se penche sur la ligne directrice de cette série, on finit par observer qu’il s’agit d’une sorte de télé-réalité sans début et sans fin – comme tous les reality-shows.. chaque épisode un peu relié au précédent et suivant – dérogeant donc aux trois règles de la théâtrologie classique ou trois phases aussi (1) qu’on retrouve en littérature et même dans presque toutes les formes d’expressions artistiques (2).

Mais à l’usure, on se prend au jeu.. on savoure les jeux de mots, les savoureuses insinueries, l’aspect irréel et surréaliste de tout ça. Appuyé par d’excellents acteurs (Série d’Alexandr Astier, avec cette superbe nunuche de Anne Girouard.
Ça change des séries vampiresques qui vraiment, ne me branchent pas.

Bref – quand je ne suis pas à jour de Télérama, c’est instinctivement sur Kaamelott que je me branche.
Sans compter la richesses des décors, de la mise en scène.. même si on est pas à un déconnage historique près.

(1) Début : présentation, milieu : développement, fin, conclusion : généralement moralisante – à valeur d’exemple.

(2) Voir Vladimir Propp à ce titre.

Désolé – je suis un gars

Ainsi, je suis un peu amoureux de TOUTES les filles.. à condition qu’elles sachent « prendre la lumière » (1) et aiment rire.. Le « cintré » ne me va pas.
J’adore les fanfreluches, les godasses.. enfin : tout ce qui fait qu’une nana se distingue d’un gars.
Dans « Sex and the City », Jessica Parker se ballade avec un foulard rose/mauve noué au poignet.. qui ne sert à rien, ne l’entrave en rien (comme si elle n’en avait pas conscience); il lui tombe au mollet et ça lui va très bien.

dsc02842

J’ai du être un peu fille dans une vie antérieure.. bien que normalement constitué pour le principal, il m’est même arrivé d’acheter de magnifiques robes de brocante.. une bleue ciel .. une autre slave – quelques paires de chaussures (dont des cloisonnée [Damas] syrienne, au moins « arabe » sans aucun doute) tellement elles étaient craquantes. Il m’a fallut refaire les coups de pieds de toile, manquants – sans penser à les porter ni même, les faire porter 😉

Bref, cette longue intro pour signaler que Mlle libertyandtea (Lisa, 21 étés (2)) est passé ici faire un coucou. Sur son blog, tout est diaphane, pastel de roses, bleu et dégradé de mauves qui ne déplairaient pas à Al.Hy – elle affiche tout ce qui lui passe par le clavier.. même ces chapeaux oubliés et pourtant si seyants.

Liberty and Tea
Je m’appelle Lisa et j’ai 21 printemps. Je vis dans le nord Est de la France, dans une très jolie ville : Metz. J’aime beaucoup rire et porter de l’attention aux jolies choses. Je fais mes études à Nancy pour devenir professeur documentaliste. Mon blog est une façon de partager et d’échanger des paillettes de bonheur 🙂

Bon – moi, je suis tantôt chinois, tantôt SDF parisien (en ce moment) nancéen d’origine lorraine, mais – malgré l’opposition historique Metz/Nancy – ça devrait le faire quand même – d’autant que comme Al.Hy et moi : elle est amatrice de thé.

Elle essaye bien de nous faire jaloux de son escapade au Lavandou, de nous faire baver de recettes de cuisine légère et autre recettes de vie courante.. mais ça ne marche pas car mous aussi, on a nos recettes.

A son menu : Études, Beauté, Blogou, Cuisine, Déco et petits doigts, Inspiration, Jolies Créations à imprimer, Lectures, Les états d’âme [donc, c’est bien une fille – Ndr ], Monday Music, Paillette de Bonheur, Prendre l’air, Thés d’amour, Uncategorized, Wish List.

(1) « Bien prendre la lumière » est une expression photo/ciné pour dire qu’une personne « rend » bien.

(2) Pour mon compte : mon fils en a 23.. je te laisse faire le calcul.