Les mystères de « Gravatar » (Technique)

worlproffesional 2

Quand on est sous WordPress et autres, probablement – on dispose d’un mécanisme fortement conseillé, c’est « Gravatar ».

Gravatar est un site qui collecte vos avatars – petite images qui est le symbole – la « trombine » de votre blog en somme. C’est pratique, car dans notre monde « mondialisé » multilingue, « sémiologiquement » (1), c’est une facilité évidente.

Le reproche qu’on fait pourtant, à Gravatar, c’est qu’il fait mal le lien « à l’envers ». C’est à dire que quand vous tombez sur un avatar et que vous le cliquez, il ne fourni quasiment aucune information sur son origine, sur ce qu’il représente, sur une URL; vous avez une petite image – soit, mais sans détails.
D’autant que le site Gravatar ne permet pas de recherche un avatar sur son nom comme on le fait par exemple, sous Facebook.

par exemple, là – un blogueur s’invite sur hypheurite.wordpress.com : « worldproffesional » ny .. et tu es infichu de savoir .. Ce nom ne correspond pas à un site, pas à un blog, pas à un FaceBook ..

Si un ami wordpress a une idée – il est le bienvenu. A voir cette trombine à droite – avouez que c’est dommage !

On a fini par trouver – c’est un site.. vide ! dans nos stastistiques wordpress ~~ pas merci Gravatar.

[Tags Keyword pitty]

(1) Utilisation de petits symboles comme « piscine », camping ..

Tendance en deux lignes (En 28 mots, très exactement)

A Saint-Trop, le mono n’a plus la cote.. les filles remettent « le haut ».

Il n’y en a plus que deux sur dix à tomber le haut.

(Source FR3 19:45)

BACON-BRA-pic-1

Passé ces 28 malheureux mots.. qui devrait nous attrister, mais en fait – c’est tout le contraire. On ne retournera pas le couteau dans ces poitrines qui feraient mieux de se cacher – on dira plutôt qu’une demoiselle, c’est un peu comme un cadeau.. la présentation, l’emballage compte autant que son contenu.
Et puis : ça permet de rêver.. la mode, ça sert à ça : cacher dans l’espoir de mieux « mater », se rincer l’oeil; c’est de que nous dictent nos hormones.
On a jamais sifflé une fille en mono sur la plage alors qu’une nana qui sait un peu y faire – incite à rêver de voir ce qui se trame « sous les jupes des filles ».. incite à s’extasier – en le manifestant bruyamment !

Les filles qui n’aiment pas qu’on les siffle :

  • les thons – elles sont moches (elles ne risquent rien); on les remarque surtout car elles détestent qu’on siffle les autres !
  • moches et ne savent pas se rendre mignonnes (sachant qu’une demoiselle ordinaire peut se faire craquante si elle le veut – en trois coup de cuiller de rouge à lèvres.
  • féministes – donc moches (mal bai..ées) qui ne savent pas se rendre ..
    .
    Pour notre bonheur : « restent » les autres.. celles qui ont de l’humour 😉 En Chine – il est une mode qui transforme les laiderons en petits lots. La soluce, c’est d’enfiler une jupette très courte par dessus un jean.. sans jean : se serait on ne peut plus provoquant; elles ne montrent strictement rien (surtout pas ses rondeurs), mais le résultat est toujours bluffant.
    En fait : c’est de l’érotisme qui ne dit pas son son nom – on se ballade avec une jupette raz duc.. que chaque jeune a déjà maté sur les sites spécialisés – gardé en mémoire profonde, mais on la met PAR DESSUS un jean !

    Voyez.. on en revient toujours à l’ « emballage » 😉

    Note sur l’illustration : Bacon Bra, il s’agit d’un soutif comestible.