Caractère vraiment nul (Technique)

On ne parle pas d’Al.Hy, ni de son fort ego. Elle avoue volontiers avoir son « caractère », même, avoir une langue bien pendue.
Non : ici, on parle des caractères que vous voyez pas à l’écran – ou plus exactement, d’un caractère destinés à ne pas être vu.
Il est déjà des caractères invisibles, mais ignorés par HTML, CSS – comme x »FF », « retour chariot » (CR) .. Mais là – ce caractère, on l’utilise « normalement ».

Utilité me direz-vous, de ne pas voir un caractère ?

Quand on utilise les langages web : CSS, HTML, il arrive qu’on soit infichus de cadrer comme on le souhaite. Par exemple – dans la boite couleur cyan de l’article précédent (« je dénonce « Alice » ..), si on y fait rien, le texte est cadré à gauche.. inutile de vouloir cadrer au milieu, <p style= serrera toujours à gauche (pas sympas pour les scripteurs arabes).
En résumé : on l’utilise comme caractère de cadrage pour feinter HTML et ce CSS.

Pour faire ce qu’on veut, il suffit de coder & #x2065; (en retirant le « blanc » après le « & commercial ») qui est un caractère de même largeur qu’un caractère ordinaire, mais <u>au graphisme absent</u>.
Ce caractère très spécial, sera vu comme un espace et on en met autant qu’on veut, où on le souhaite. Ce qui nous a permis de décaler de 2 caractères le texte de cette boite.

Ici, une liste très complète de tous ces caractères vraiment très spéciaux.

==========

Publicités

Pour l’instant

Question – développement de ce site  » hypheurite.wordpress.com  »

caisse6

Al.Hy me doit

Pour les activités de :

  • webmasteur, (50 € /h)
  • concepteur web (100 € /h)
  • développeur HTML, (20 € /h)
  • conseil artistique, (250 € /h)
  • consultant technique (180 € /h)
  • Musique, textes – chansons (NA € /h) .. pardon, là : c’est Al.Hy.
  • éditeur (20 € /h)..
  • entretien des locaux, vider le cendrier, électricité, frais fixes (NA € /h, cadeau de la maison)
  • documentaliste (30 € /h)
  • conseil juridique (180 € /h)
  • Sans oublier : Préparation : une journée à 120 €

    Ça fait donc pour l’instant (31 jours) – une ardoise hors-taxes de 92.810 € qu’on peut payer en trois fois (On est pas des sauvages).

    Pas que .. & Al.Hy en hexadécimal

    Le spleen d’Al.Hy : oui – la tristesse, alors là : non.. deux fois « non ».

    ♥ La photographe principe

    d’Al.Hy : Amel Kerkeni (?), probablement .. mais pas que.

    Stéphanie Volpato (FB) aussi met la main à la pâte.. d’autres probablement.

    al.hy nkm 66500_296868567095639_187511453_n

    M’est avis que ces (ses) photographes .. à moins que ce soit sur demande d’Al.Hy – lui font surtout un style « Photo de mariage » si tu veux// par là, je veux dire que c’est un minimum « guindé » la plupart du temps.. c’est généralement trop « posé », rares sont les photos déconnantes.
    Le seules photos décontractées, (« fun » si affinité) sont due à Al.Hy, à son entourage ou aux photographes autour de The Voice.

    Je ne voudrais pas être vache avec Amel ou Stéfanie, mais ces photos splendides marquent une certaine distance entre le contenant et son contenu. Je veux dire par là que les photos sont généralement très belles mais le résultat, c’est un peu comme quand on voit un défilé de mannequins en nuisettes : on voit bien les nuisettes, mais pas le mannequin.
    Comment dire ?.. On fait en somme la promo de la belle photo mais « la personne » y semble très secondaire.

    Dans cette photo en bleue : On voit bien une femme dans une posture grecque classique.. étrusque; c’est joli, mais moi, je n’y vois pas Al.Hy – j’y verrais plutôt Nathalie Geneviève Marie Kosciusko-Morizet (prononcer [NKM] 😉 ) Je n’y vois pas Al.Hy, j’y vois une « belle photo ».

    J’entend râler d’ici : « Ouais, c’est pas sympa cette critique ». Mais détrompez-vous : ici – en quelque sorte, je fais la promo d’Al.Hy et pour que cette promo soit efficace, elle doit être appétissante, faire ressortir tout ce qui est améliorable et positif.
    Pas de pubbe aux photographes – si bonnes soit-elles >> pub à à à.. Al.Hy !
    Et puis : si ces photographes voulaient aider Al.Hy dans son marketing – elles lui suggéreraient (un peu) « plus sexy ». Car – même si ce style guindé colle bien aux « chansons texte », c’est pour le moins banal; la photo est bonne mais le contenu est terne.

    ♥ Ça y est !

    J’ai enfin trouvé les couleurs d’Al.Hy.

    Pour les amateurs de technique, d’HTML – la couleur violet d’Al.Hy, en hexadécimal, ça fait : font color= »AA55FF » comme on le voit si bien ici : Al.Hy en parme.
    Ou, plus exactement :

    103 025 134 violet x »67 19 86″ – 142 167 191 bleu x »8E A7 BF ».

    On sait trouver les couleurs : avec un paintshop, outils_couleur, on passe la souris sur la couleur. Ensuite – si on y tient : on exécute une calculatrice et on converti en hexa.

    Voilà pour le violet.. Là, c’est le bleu

    Pas bête – Stéfanie se garde ses photos marrantes – débridées, déceintrées, pour elle même 😉

    969972_517336668320058_2067042543_n

    La police (technique)

    Un excellent site pour les polices de caractères..
    Elles sont gratuites pour un usage perso.
    Vous connaissez des dizaines de site bien sur, mais celui-ci offre l’avantage de fonts marrantes et exotiques.

    Par exemple, vous pourrez écrire en  » Alhambra  » qui est un pseudo arabe pour menu de resto. Ou « Double Feature p » déguoulinante de sang, comme dans Rocky Horror Picture Show.

    Sur dafont.com.
    Pour le développement d’un site, c’est déconseillé car vos visiteurs ne sont pas équipés des mêmes fonts, en conséquence, ils ne verront que le jeux de polices standards.

    L’histoire du gif (Technique d’animation)

    sony xperiaz 600

    Ce nom.. c’est celui d’un curieux format d’image – comme le .jpg si on veut, mais en plus ancien .. donc plus performant !! eh oui !

    Le .jpg a ça de particulier qu’il compresse les images en préservant la qualité selon un pourcentage réglable : entre 80 et 95% l’image reste très acceptable tout en diminuant énormément sa taille.. tout bénéf.

    Alors, qu’est ce qui fait l’intérêt de ce « vieux » « gif » ? Le gif ne compresse pas d’un pouillème, lui, mais il a plusieurs autres tours dans son sac..

    Le .gif a été inventé par une société précurseur d’internet : « Compuserve ». Le but initial étant de faire circuler des images entre utilisateurs.
    Ce qui est étonnant dans ce gif, c’est qu’une image gif, c’est en fait un « petit train de plusieurs » images, bien que généralement, on en utilise qu’une et une seule : la première ! Ça veut dire quoi en français ?
    Ça signifie qu’une image « a » contient un code qui dit « il y a une autre image qui suit la première » etc; elles sont à la queue leu-leu dans la même boite. Ainsi, on peut réaliser de courtes animations qui donnent tout l’impression d’un film.
    Il est assez simple de convertir par exemple, une vingtaines d’images d’un film .avi, d’un clip, grâce à « anim.exe » de PaintShopPro v7 sur PC. Il faut toutefois que l’.avi soit compressé par le CODEC « CinepaK codec by CTi » (dans VirtualDub PC).

    L’autre avantage énorme du .gif.. c’est de pouvoir être transparente. Par exemple : vous affichez un .gif d’un ballon et le tour de votre ballon, c’est votre fond d’écran ! Il suffit de dire quand on sauvegarde le .gif, qu’elle est la couleur (unique) qui va être transparente.

    Ce qu’il faut savoir encore :

    Quand on développe un site web – comme ici, et qu’on affiche un .gif animé : on ne peut pas modifier sa taille d’origine par HTML/CSS « height= ..  » etc sans quoi : seule la première image est lue – elle reste donc fixe.
    Quand on est hébergé par wordpress – comme ici ( https://hypheurite.wordpress.com ), wordpress a la fâcheuse habitude de faire suivre le nom du fichier image dans la balise « img .. ?300 » par une taille fixe – comme ici « 300 » qu’il suffit d’enlever pour donner la taille effective de l’image et de faire « size-full », alors seulement, les mages « bougent ».

    Vous savez (presque tout).. demandez plus de détails à internet qui est fait pour ça.
    Vous pouvez maintenant « animer Al.Hy » comme on l’a fait dans la colonne de gauche 😉 Avouez que ça a une autre gueule !

    Le cordonnier est le plus mal chaussé (Maj)

    tout le monde sait ça.

    Ici, on développe un chtiot site, blog pour sponsoriser l’album AL.phabête d’ Al.Hy. Notre première préoccupations est bien sur que ce site le plus rapidement « visible » par les internautes.
    On a plusieurs astuces pour ça, pour que Google et les autres viennent « indexer » nos mots clefs – les mots les plus pertinents pour que le chercheur sur Google nous « tombe » le plus rapidement dessus.
    Pour voir les premiers résultats, il faut patienter trois semaines un mois, le temps que les automates viennent bien venir léchouiller vos articles.

    On peut avoir à faire à des sites spécialisés qui s’en chargeront mais contre dollars sonnants et trébuchants.
    Sans quoi – pour les radins comme nous : là, nous étant fait héberger par le serveur « WordPress » gratos, nous avons donc une URL (adresse internet) du genre « hypheurite.wordpress.com » et en renseignant soigneusement les « tags » wordpress, déjà : en quelques heures, toute l’énorme communauté wordpress voit et peut cliquer sur nos mots clefs, au moins de la partie occidentale de la planète. La Chine boude Google/Wordpress/FaceBook et réciproquement ..

    Ensuite, on a tout intérêt dans nos articles, à fournir un maximum de mots pertinents. Par exemple, on écrira « Brian Setzer » mais aussi « Stray Cats » même si ce n’est pas le sujet, ainsi, ces quatre mots pourront nous rendre largement visible par le visiteur puisqu’en nous attrapant seulement un ou deux mots et qui sait : il sera peut-être intéressé par un sujet transversal inspiré pas les autres mots, auquel il n’aurait pas songé; c’est la ruse pour aller à la pêche aux « clicks ».

    Le « résumé » de l’article est aussi très important – même réflexions.

    D »une façon générale : il faut savoir que Google n’est pas complètement idiot et si – pour être plusse consulté, vous ajoutez XXX, « porno » ou « bondage » dans un article sur Mère Theresa, Google risque d’ignorer vos mots clefs avec pour raison que vous vous moquez de lui !
    Aussi : quand on renseigne les mots clefs, leur choix doit être circonspect, pertinent et un mot doit faire « boule de neige » intelligemment. Encore une fois : Bien qu’on offre seulement une discographie de « Brian Setzer » par exemple, on pourra ajouter « punk » « trash » gothique qui sont des termes s’y raccrochant.. mais tout ça « avec modération » car passé 20 voir 30 mots clefs – Google va se fatiguer et passer à un autre site.

    Idem quand on fourni « Al.Hy  » comme mot clef – Kate Busn ou Juliette (la frangine d’Al.hy) sont des plus évidents pour élargir les axes de recherche.. mais dès qu’il y en à trop : Saint, Amand, Les, Eaux, Mairie, Belgique, Flandres, ducasses, blague, belge, Jenifer.. alors : le robot va voir ailleurs car il est saturé.

    Plus techniquement :

    Quand vous maîtrisez totalement votre site (pas sous WordPress qui s’occupe déjà de tout), ces mots clefs sont rangés dans Keywords Meta Tag de l’entête HTML et bien que littéralement, la somme des lettres des mots clefs puisse mesurer 1000 caractères, il est impératif de se situer un peu en dessous. Ainsi, les moteurs de référencement ne « penseront » pas que vous essayer de les gruger.

    Sans vous bassiner de technique : il y a un navigateur qui regroupe InternetExplorer/FireFox et Safari !! Ainsi – quand on développe des sites web, on peut vérifier que tout ça marche bien, même si – pas comme Al.Hy, on a pas un Apple.. à partir du même navigateur.
    Ce programme, c’est le japonais/taiwanais LUNASCAPE (v6).