Eh non.. eh oui. (Maj Marine Jahan )

Demain, sur NT1, on repasse Flash_Danse pour la 14.721° fois. C’est vrai que c’est une pellicule qui ne vieilli pas – ou si peu.

flash dance marine dahan et pas beals 2

Sauf que : la fille qui danse – Jennifer Beals as Alexandra « Alex » Owens
eh bein, c’est pas elle qui danse.. c’est une doublure française !!

Pardon Marine .. je ne me souvenais plus de ton nom que je suis allé le gratter sur internenette :

Marine Jahan

Marine Jahan (née en 1959) est une actrice française connue principalement pour avoir doublé Jennifer Beals en 1983 dans le film Flashdance.
Après la sortie de Flashdance, qui révéla Jennifer Beals, la participation de Marine Jahan fut la source de controverses pour diverses raisons : Beals était alors encore inconnue et tout au long du film de nombreux plans rapprochés du corps de la danseuse furent considérés comme appartenant à Beals. Pourtant, comme le rôle de Marine Jahan n’était pas inclus au générique, et parce que le film était déjà un très grand succès au moment où le rôle de Marine fut reconnu, certains se sentirent déçus d’apprendre que ni le corps des plans rapprochés, ni les pas de danse n’avaient été joués par Beals. Un autre facteur fut que Beals est métisse, tandis que Marine Jahan est blanche..

Les producteurs US sont bien des cochons !

Publicités

Lady Gaga (Le chemin est long de la coupe aux lèvres)

Régulièrement, à chaque sortie de Lady Gaga, quinze jours avant, tu trouves le titre phare sur YouTube.
C’est du (pour toutes les stars) à la star elle même : une volonté de buzz sachant que les fans achèteront quand même, soit à une fuite car c’est vrai que de la composition, la maquette, la mise sous presse – le chemin est bien long et « la » fuite quasi inévitable.

Il en va de même pour notre star à nous : j’ai nommé Al.Hy.

Durant quelques heures, TSAM – « Tous seuls au monde » qui doit sortir le 16, sur iTunes, a traîné sur le web.. à la portée du quidam – avec le texte déroulant !
Universal a eut tôt fait de faire blacklister mais quand même ..

privee 2

Le site : « AlHyOfficielVevo » n’est pas plus officiel que beurre en branche.. c’est un coquin qui ne se rend pas compte que pour se faire mousser un peu, il compromet la sortie.. de centaines d’heures de boulot, d’un fille sympa qui se donne bien du mal. Il compromet surtout (mais c’est top secret) une surprise.

« S’il fallait mettre tous les cons en prison.. tu vois la taille des prisons ? » On entend ça dans « Tais-toi » avec les Reno/Depardiou.

Bon, c’est vrai qu’une faute de manip – moi le premier : je me suis fais tirer les oreilles par Al.Hy car je risquais de diffuser une info sensible .. Pour parer à tout accident, connerie – j’ai fini par donner à Al.Hy les paramètres administrateur – login et mot de passe d’ https://hypheurite.wordpress.com et elle peut corriger telle faute d’orthographe quand elle le souhaite.
Toute façon : ce site est SON site, puisque destiné à bouster TSAM et le futur Al.phabête 😉

Pirater – comme je le fais ici, de vieux trucs TF1 qui ont déjà roulé un ou deux ans voire plus – c’est une chose, mais court-circuiter une « grande » ~~~ « débutante » dans le milieux, c’est navrant.
Pirater TF1, c’est un peu du Robin des bois si tu veux ..

Et la cerise – comme quoi le buzz marche, c’est que même des alhyens proches d’Al.Hy, sont tombés dans le piège et ont propagé l’arnaque desservant Al.Hy; privant probablement Al.Hy de clics sur iTunes.

Fo le faire.

Mais bref : le mal est réparé et si cette aranque peut faire beuzer et monter la cote d’Al.Hy dans les charts, alors, c’est que du bonheur.

Sauf les moches

jennifer_ayache_6

Ici, on arrive a un trombinoscope alhyen de près de 300 images (colonne de gauche).

Mais certains seront déçus – c’est comme tout.

Chaque jour – sur un autre blog, on recevait bien une 20 aines de demandes de « Jen Ayache – Superbus, perd sa jupe sur scène ».. comme si tel impondérable avait quelque chose d’érotique, de sexy.

Traînent comme ça, sur le web – nombre de feuilles qui collectionnent ce genre d’images moches, parfois même dégradantes – comme si ça avait l’ombre d’un intérêt que de montrer les vergetures de telle actrice.

Nous, notre « ligne éditoriale », c’est qu’Al.Hy est une jolie fille toutes catégories – ainsi : inutile de vous faire mal aux yeux en cherchant puisqu’on a prit le parti de ne collecter que de belles images, à la rigueur : fun/amusantes. Les trois ou quatre images « pas terribles » qu’elle tort la bouche en disant « Reykjavik », ne figurent pas.

C’est un choix.

Il faudrait être nul pour pirater (Al.hy) .. sauf

mais bon : tout le monde l’a fait.. même Al.Hy probablement.

« Pirater » Madonna, c’est comme « voler les riches » en somme.. ils ne sont plus à ça près .. mais par contre : pirater une « grande » débutante, c’est un peu c*n, car ça revient à scier justement la branche sur laquelle on aime bien s’asseoir.
Si on télécharge Al.Hy sous cape : sur qu’on la retire définitivement du marché.
Le challenge est simple .. c’est la barre des 100.000. Au dessus tu reviens en deuxième semaine – en dessous : « On vous écrira ».

Après une sortie, passé 15 jours, on retrouve tout ça.. le dernier clip, le dernier tube de Lady Gaga sous YouTune, RuTube, YuKu ou bien sur DailyMotion .. sans parler de mails passoires ou de GigaTribes ..

Les techniques ont changé.

C’est un fait que cette histoire de droits d’auteurs – musiqueux, livre, cinoche.. ces règles datent du Moyen Age – de l’époque de Charles Cros plus exactement. Ces règles ont été édictées à une époque où bien sur – la télé couleur, non plus que la télé d’ailleurs, ni même la radio ! n’avaient pas encore vu le jour.
Alors « l’internet ».. je t’en parle même pas.

Il est vital de rétribuer les auteurs, sans quoi, ils feraient mieux charcutiers ou vendeurs de journaux .. nous distraire, nous faire les aimer, ça a un prix, mais encore faudrait-il que les textes suivent les technologies (1).

Il y avait une idée à creuser mais dont le consensus reste encore à trouver, c’est de taxer (légèrement) tout ce qui peut charrier les médias. Et ensuite répartir selon des règles de popularité par exemple.. jetant aux orties ces règles poussiéreuses.
Le tort des SACEMs, c’est que leur cible est trop ciblée.. Ce problème dépasse Charles Trenet, la question – est devenue un enjeu planétaire, même celui de la CULTURE d’une façon plus générale.

(1) Textes qui – sommes toutes, ne protègent que les argentiers, « pas trop » les auteurs ni interprètes.

Méchante (Maj)

♥ C’est la blague journalière :

blague-7

.. mais avouons qu’elle est très méchante pour N.L.
Même avec sa petite voix .. Tout le monde ayant le droit de vivre dans le fond.
Tout ce qu’elles ont en commun, ce sont leurs yeux verts 😉

La blague est du 11 décembre remarque.. ça ne nous avait pas vraiment sauté aux yeux.

Ce scoop buzz-land en était tellement un que le lien internet fait « 404 » (introuvable) passé quelques mois; ils ont du comprendre le ridicule d’une telle question. Regardez le titre : il a été cadré n’importe comme par un apprenti charcutier.

juliette moisan 6 detoure

♥ Ce n’est plus une blague là..

C’est une question : vers quoi s’oriente la frangine Juliette d’ Al.Hy ?

On sait qu’elle chante de la zique sacrée tantôt & tantôt du SuperBus (« Lola »).. on a vu ses photos d’une pièce de théâtre (Les colocataires) sur son FaceBook à Saint-Amand les Eaux mais à part ça : zéro détails.

Toutes les vidéos recommandées par Gilles – quelques-unes d’Al.Hy.

Les smseux (Petite maj)

cappe tourrond

Les djeunes sont friands de SMS.. certains vieux l’étaient aussi d’une certaine façon; par exemple : on utilisait le télégraphe de monsieur Chappe pour se dire deux ou trois trucs et on racontait pas l’Ancien Testament – tu peux me faire confiance (3). Puis, ce fut le tour de la télégraphie « Morse », le code « Q ». QRA, signifie : « Lieu de résidence », QRT : arrêter, mourir.. QFE : « Quelle est la pression atmosphérique à l’altitude de l’aérodrome (ou au seuil de la piste)en hPa) ? », et des extensions familières comme « 77 » : bonjour, 88 : baisers (réutilisé par les CBistes).
Aujourd’hui donc, on reste dans la ligne et on va au plus rapide fort de nouvelles technologies mises à notre disposition.
Mais c’est vrai que dans l’usage courant, 88, ça manque quand même de romantisme.. vrai que ça fait reculer la langue française déjà qu’elle tousse à cause de l’améringlish.

C’est Stéphanie Bédard qui m’engueulait parce qu’elle pensait qu’involontairement, je soignais mal ma grammaire, faisais des fautes ( » .. mois saucisse. ») et qu’elle admettait mal des tournures surréalistes au 3° degré.. avant que je ne m’explique.

Les smseux vont être tro déçus car Al.Hy tient son langage, elle – même quand elle tchatte. En outre, et je l’adore pour ça : fruit du hasard certainement : elle a un verbe aussi débridé, marrant, que le mien. On a pourtant un précipice d’écart d’âge mais on vibre que je la comprend à mi mot comme elle me comprend je l’espère. Et tout ça sans sms..

A moins que ce soit une « grosse » coquine.. futée rusée kom elle est, elle s’adapte; elle use d’un bon français ou de SMS selon avec qui elle dialogue // oui, c’est plutôt ça.

Revenons-en à son esprit saute-mouton débridé :
Hier 20 h, elle me dit par exemple : « Je vais à la chasse » pour dire : « Met ton clavier en pause.. je vais acheter de la viande morte à la superette du coin car je commence à avoir la dalle ». Ou déclare à ses alhyens :

Al.Hy 17 août
Envolée sur Zébulon depuis quelques jours, voici ma carte pause-(t)-hâle.
J’ai déjà hâte de vous retrouver,.. Tellement de choses nous attendent..

Ce qui dénote un caractère trempé d’une bonne dose d’humour // Vous avez peut-être vu comme moi, Al.Hy tirer la langue durant une interview (Après Wuther .. de mémoire)

« Mots » exactement du genre de ceux que j’écris moi même 😉
Et Al.Hy – involontairement ou pas (certainement) ne joue pas qu’avec les mots mais aussi avec le sens car sur l’illustration où elle tombe dans une piscine enroulée de palmiers :

Envolée sur Zébulon depuis quelques jours, voici ma carte pause-(t)-hâle
J’ai déjà hâte de vous retrouver,.. Tellement de choses nous attendent..
Sachez, mon adorable tribu, que je serai bientôt au service de vos oreilles !
Baisers mouillés,
Al.Hy

qui a l’évident sens de « hale » comme « halée » (bronzée) par le soleil. Que dire : triple sens : carte postale, mais « pause » (congés bien mérités) ..

Idem pour ce qui est d’autres jeux de mots dignes de Salvador Dali – genre « Je ma muse » qui défriserait Stéphanie, mais qui est mignon comme toute (1). Moi, c’est de même facture genre « petite nana chronique » ou « internenette » que je m’aime bien aussi.
Ophélie/Al.Hy préparait un bac lettres.. alors, elle use correctement les mots – c’est normique.
Elle en use joliment d’ailleurs pendant que nombre de mots tombent aux oubliettes sous la pression de l’anglais – comme ce « stress » qui ne veut strictement rien dire alors qu’en français, on a bien 50 mots pour exprimer telle idée. Tiens – ne serait-ce que :

design kate micucci

Affolement, angoisse, angoissé, anxieux, appréhension, alarmé, à cran, agité, à bout, aversion, avoir peur, contrainte, craintif, choqué, commotion, claqué, crevé, dépassé, débordé, harassé, épuisé, embarrassé, embêté, empoisonné, épouvanté, ennuyé, émotion, ébranlement, exploité, éreinté, exténué, énervé, effroi, s’effrayé, effarouché, fatigué, forcé, fébrile, fourbu, frayeur, frémir, frousse, frissonner, hantise, harassé, humilié, impressionné, inquiet, impatient, intimider, las, lessivé, menacé, meurtri, miné, moulu, noyé, obligé, contraint de/à, obnubilé, outré, obsédé, paniqué, poursuivi, apeuré, pressé, peine, peureux, phobique, pusillanime, pensif, préoccupé, palpiter, perdre ses moyens, rompu, s’alarmer, soucieux, soucieux, songeur, secousse, surchargé, surexploité, surmené, sursauter, tarauder, terreur, terroriser, traumatisme, tendu, tension, tourmenté, troublé, timide, timoré, avoir le trac, tracassé, trembler, tourmenté, trouille, vanné, vidé ..

.. je me suis arrêté à la lettre « v » et encore – j’en oublie bien une vingtaine.

Dans cette pauvre langue qu’est l’anglois.. il n’y aurait qu’un mot pour résumer tout ça ?
Le français est une belle langue mais il est vrai qu’on a intérêt souvent, à la raccourcir, simplifier mais l’ « améliorer » aussi, jouer avec – comme fait le poète, lui inventer des tournures comme « Je ma muse » qui couvre joliment bien un concept, celui d’être inspirée par le feunne.

Ce polichinelle qui critiquait Al.Hy qu’elle gueule ou crie.. moi, quand j’entend Al.Hy, je vibre en accord « parfait » avec ses ré, ses la ♬ et ses zut. Idem pour sa façon de s’exprimer internetement.

Ou alors – suite à un accident de bracelet (2) : Ophélie est un peu ma fille.

(1) « Tout » s’accordant avec Al.Hy, comme chacun l’a comprit.

(2) Ref. à « La vie n’est pas un long fleuve tranquille ».

(3) Un épisode de Kaamelott rigole d’un ancêtre au télégraphe Chappe.. où on communiquerait avec deux drapeaux comme dans la marine aussi.

[Tags Keywords Kate Micucci]

On vous a à l’œil

Ici – dans plusieurs articles, on parle de surveillance FaceBook , internet, gna gna .. mais il y a mieux – ou « pire », c’est selon :

Un logiciel intelligent pour prévoir l’avenir !

rtflash

Tous les amateurs de science-fiction se souviennent que dans la célèbre saga d’Isaac Asimov : « Fondation », il était devenu possible de prévoir l’avenir dans les grandes lignes grâce à une nouvelle science, la « psychohistoire » qui combinait sciences humaines, informatique et mathématiques.

Une équipe de recherche associant Kira Radinsky, chercheuse au Technion, et Eric Horvitz du laboratoire de recherche de Microsoft, a conçu un logiciel qui s’inspire de ce roman et vise à prévoir l’avenir en analysant à partir de puissants outils mathématiques des données historiques, économiques et sociales.

Dans un article intitulé « Analyser l’Internet pour prévoir l’avenir », les deux chercheurs présentent une méthode qui s’appuie sur l’analyse des évènements mondiaux marquants de ces 20 dernières années pour prévoir le futur. ..

Dans cet article.. on vous présente ça comme une simple curiosité scientifique en somme alors que ce mécanisme intervient déjà nombreusement, est déjà dans les ordinateurs des NSA, FBI, et autres CIA pour orienter le monde dans le bon sens qui va bien.
Qu’il y ait de bons côtés : se préparer à un attaque de grippe atypique .. très bien, mais – prévoir que l’Europe sorte de la Crise « pour y faire quelque chose », interpellerait pour le moins.

Dés plans sur les ventes d’Al.phabête de la comète Al.Hy, la NASA ne dit pas.

FaceBook et libertés

emily

Bon – on est pas ici pour causer politique.. politique US, mais comme une masse de jeunes et moins jeunes alimentent leur FaceBook « personnel » d’informations personnelles, on peut bien se poser quelques questions dont « les limites de nos liberté ».
D’ici peu, Facebook va devenir une façon volontaire de se faire pucer, pardon « RFIDer ».. Je suis effarée de la manière qu’ont mes amis de livrer nombre de détails sur leur vie privée.. ça devient presque une sorte d’exhibitionnisme.. une façon ludique de se donner en pâture.
Après, on se plaint des retours de flammes.

Aujourd’hui : tu votes Hollande alors qu’à la prochaine, tu voteras peut-être Sarko.. c’est ton choix. Mais on s’inquiète de ce que nos maîtres politiques pourraient faire de nos informations, collectées au fil de l’eau – en cas de réelle crise.
« Fichage, répression, encartage ».. ça nous rappelle des choses.

Il faut savoir que FaceBook contient un excellent moteur fouille merdre qui est – à condition que vous ayez laissé votre photomaton, capable de vous reconnaître dans n’importe quel FaceBook ou groupe adjacent !

« La NSA ne surveille ‘que’ 1,6 % du trafic Internet », vient-elle de déclarer. Pas si grave alors ? Rassurés ? Attention…

michelcollon

En fait, le Net transporte 1.826 petabytes par jour. Mais 62 % du trafic, ce sont les médias et le divertissement. Et si on déduit aussi le téléchargement (légal ou non) alors le Web, c’est seulement 11,9 %. Or, au moins deux-tiers des mails sont des spams. Bref, selon les stats des USA, la NSA s’intéresse à 2,9 % du trafic. Donc, elle espionne pratiquement tout.
Et nous prend pour des idiots. Si Google affirme indexer 0,0004 % des données sur le Net, la NSA représente donc… 400 Google. Et 126 facebook.
La question, c’est : pourquoi on nous espionne aussi largement ? ..

C’est pas gratuit (Technique)

Il s’agit de ce blog.

www.imqq.com  tencent QQ le skype chinois 3

En effet : quand tu viens pour la première fois – TOUTES les images se chargent. Idem les 220 images du carousel (slider, gallery, diaporama, thumbnail, thumbernail .. ) de gauche. En voir de toutes les 220 couleurs d’Al.Hy, ça a un prix. Il peut falloir 2 mn sur un vieux PC, surtout quand tu pirates la Wifi du voisin qui n’a même pas le moyen de se payer la fibre – le radin.

Pour que ça ne rame pas la prochaine fois : tu évites de nettoyer le cache du navigateur – éviter de « nettoyer l’historique ». Ça évite de le recharger à chacun de tes nombreux repassages ici (gourmand/e !)

Bien sur, si tu as la fibre et le dernier MacBook dernier cri comme celui d’Al.Hy dernier cri, ya pas de problème.

Les articles sont « à la queue leu leu », ainsi – si tu descend jusqu’au premier, tu charges TOUTES les images dans le cache. hypheurite.wordpress a été designé comme ça mais d’ici 15 jours, on changera pour qu’on lise « article par article » avec mention <>, ce sera beaucoup plus rapide.

[Tags Keywords http://www.imqq.com imqq, tencent, QQ, le nskypen chinois]

Un été – deux succès

Chaque été, on a droit à une « Lambada » plus ou moins quelconque.
Cette année, on a (heureusement) droit à :

Emily Ratajkowski toujours prête à nous en boucher un coin.

Made by Robin Thicke « Blurred Lines ».

Là c’était l’origénial.. sachant qu’il a été repris, pour notre plus grand plaisir par BeatsPill.. le « scénario » et la plastique d’Emily reprogrammée..

C’est assez rare pour le noter : que des musiques soient utilisées pour vendre est une chose mais qu’un clip soit « retourné » pour le compte d’une pub n’est pas si fréquent.

Là – c’est une version BeatsPill spéciale communauté black.

Ici – en cadeau : le même pub Boulanger, mais censurée pour cause d’une Emily Ratajkowski (presque) complètement à poils.

Notes techniques : avec difficulté, on a chargé ce fichier censuré mais qui se vend sur certains sites – la question n’est pas vraiment là. La question, c’est que ce fichier pèse 15M octets .flv et en tentant de le convertir (avec « Super », Easy RealMedia Producer, AVSVideoEditor, Freemake Video Converter, Videolan VLC etc) – le résultat .mpg ou .avi est un petit fichier d’introduction d’ 1,5M qui contient visiblement un piège qui empêche recopie et conversion.
Bref : on ne peut ni le télécharger, ni le convertir.. on ne le retrouve pas pas dans le cache internet.. mais les « amateurs » peuvent l’acheter. En « somme », elle n’est pas vraiment censurée, mais elle à un prix !.;)

En fouillant bien : il y a quand même probablement une soluce sous PC – c’est de capturer ce qu’on voit à l’écran avec le petit logiciel CamStudio ou autre. Après, on recadre avec un VirtualDub quelconque. Sous Mac OS, je ne sais pas – où on passe à la caisse iTune ou alors.. il doit bien y avoir un truc

Le second succès – enfin, il voudrait bien, c’est Sébastien Patoche avec son titre phare et bruyant : « Quand il pète, il troue son slip ».
On est même pas certain que ça beuze dans les campings.. dans les colos, peut-être ? ou chez les routiers pour se tenir éveillés au volant.

Effets de bord de l’internet

L’information et la culture – C’est vrai qu’internet est un outils magique.. internet apporte même la culture aux pays les plus pauvres.
Internet est si balaise qu’outre bousculer tout ce qui est médias change même au plus profond de nos mécanismes de réflexion, jusqu’à nos processus quasiment instinctif.

Un exemple :

Pour parvenir à un résultat.. choisir un bouquin à la bibliothèque par exemple, on consulte des fiches séquentiellement, l’une après l’autre alors que rechercher sous internet fait appel à des mécanismes plus proches du fonctionnement « en parallèle » de notre cerveau. Par exemple : vous ne vous souvenez plus du nom d’un chanteur ou d’un homme politique.. vous ne vous souvenez plus d’un mot, d’un concept comme « utopie » ~~ il vous suffit pour retrouver, d’entrer tout ce qui est contextuel :

« Marchés Provence lyrics ».. « Saint Amand chanteuse » ou « Le petit père des peuples » .. et internet rendra inévitablement « utopie » et « Al.Hy » en quelques clics.

1310269-Charles_Cros

Ça procède de mécanismes « agglutinogène » si vous permettez – en quelque sorte.
Ce n’est plus une succession de processus logiques pas-à-pas qui conduisent à l’information.
Quand on fait une recherche sur internet, on ne suit pas un fil conducteur mais donnons a manger une suite de mots.

Nul doute aussi, que cette « dispersion » de l’information déplaît aux maîtres du monde car ils ne peuvent plus la maîtriser comme à l’époque des journaux « papier ». Les pôles de ré-information se multiplient, les Snowden et Wikileaks .. les blogs fleurissent de partout.

Internet finira t-il par rendre le monde adulte ? On verra bien.
C’est le philosophe Jacques Rancière qui s’étonne – en étudiant Jacoto, il déduit que l’élève n’a pas besoin de maître :

Ses étudiants hollandais veulent apprendre le français, mais lui ne connaît pas le hollandais. Il ne dispose que d’une version bilingue du Télémaque de Fénelon et se résout à leur demander d’apprendre le français en s’aidant de la traduction. Au bout d’un certain temps, il leur demande de raconter en français ce qu’ils pensent de ce qu’ils ont lu. Il s’attend à une catastrophe. Or, il est très surpris par la qualité de leurs travaux et tire de l’expérience deux leçons essentielles. La première est celle de la dissociation entre la volonté du maître et l’exercice de l’intelligence de l’élève. Si ces étudiants hollandais ont compris le fonctionnement des phrases françaises uniquement en lisant des phrases françaises, cela signifie qu’ils n’ont pas eu besoin des explications du maître pour comprendre quelque chose. L’égalité des intelligences veut d’abord dire ceci : il y a une autonomie absolument irréductible du travail d’une intelligence que l’on peut mettre en évidence par cette expérience de hasard qui a séparé complètement l’exercice du maître de l’exercice de l’élève. »

étonnant non ? Pas besoin de maître (1).. c’est internet le prof.

L’internet va nous forer à revoir nombre principes fondateurs. Par exemple :cette faculté de l’accès à l’information remet en question des principes fondateurs comme « les droits d’auteur » de l’écrit ou du filmique par exemple, qui font s’arracher les cheveux à l’HADOPI.
Est-ce que l’ouvrage « La guerre des Gaules » appartient toujours aux « ayant droits’ de Jules César d’ailleurs ?
Rétribuer les auteurs comme Al.Hy, c’est la moindre des choses, mais la manière qu’a de le faire la SACEM est révolue.. Charles Cros est mort vous savez ? Tout comme la protection des idées – « brevets de forme », brevets divers.. C’est vrai en fait : à une époque donné, Volta découvre l’électricité – soit, mais s’il ne l’avait fait, un n’autre ne l’aurait-il pas fait six mois plus tard.. comme Marconi avec sa radion. Quand c’est l’heure, c’est l’heure.

Informatique inévitable.. des vieux disent ne pas vouloir de smartphones mais acceptent mieux des bracelets qui les relient à des centres d’urgence. Un musulman sera scandalisé de se voir remplacer une valve cardiaque par une valve de cochon mais ce même vieux ne crachera pas sur un pacemaker relié à un automate informatisé !

L’avancée des technologies informatique va bien plus vite qu’on ne l’espérait il y a quarante ans. La traduction automatique par exemple il y a 30 ans, semblait bien loin alors qu’elle est devenue courante grâce à la vitesse et puissance des processeurs. Ne parlons pas de la pénétration dans la vie courante.. vous entendez une chanson sympa – vous cliquez l’icone « Shazam » de votre smartphone et il vous affiche « Al.Hy – Echo ». On ose même pas imaginer la complexité des programmes qui se cachent derrière cette simple et amusante fonctionnalité.

On pense être envahi par l’informatique alors que ce n’est qu’un début !!

(1) Ou simplement pour les grandes lignes.

Curieuse – cette « LaVoixDuNord »

curieuse image 7

avec son appareil photo bien mal placé. On sait bien qu’une chanteuse brille surtout par sa capacité pulmonaire, mais il y a une ligne rouge quand même 😉

Eh non.. On se dit qu’en cliquant, ça va déclencher une vidéo et bien non : le sujet, c’est seulement cette photo et basta.

Du moment que ça reste au dessus de la ceinture remarque – ça peut encore aller.

Cette feuille : « LaVoixDuNord » avec une certaine puissance de feu mais malheureusement concernant Al.Hy : elle nous prive de sa précieuse information car elle ne permet de lire que 5 articles sur son site par semaine et basta. Fo que tu reviennes la semaine suivante.
On peut probablement effacer le « cookie » qui fait le comptage dans le cache internet, mais on a autre chose à faire.

Pourquoi on râle – hein ? Quand on ne réside pas dans le Chnord : c’est toute une histoire que de trouver ce canard.

Tant pis.

Le cordonnier est le plus mal chaussé (Maj)

tout le monde sait ça.

Ici, on développe un chtiot site, blog pour sponsoriser l’album AL.phabête d’ Al.Hy. Notre première préoccupations est bien sur que ce site le plus rapidement « visible » par les internautes.
On a plusieurs astuces pour ça, pour que Google et les autres viennent « indexer » nos mots clefs – les mots les plus pertinents pour que le chercheur sur Google nous « tombe » le plus rapidement dessus.
Pour voir les premiers résultats, il faut patienter trois semaines un mois, le temps que les automates viennent bien venir léchouiller vos articles.

On peut avoir à faire à des sites spécialisés qui s’en chargeront mais contre dollars sonnants et trébuchants.
Sans quoi – pour les radins comme nous : là, nous étant fait héberger par le serveur « WordPress » gratos, nous avons donc une URL (adresse internet) du genre « hypheurite.wordpress.com » et en renseignant soigneusement les « tags » wordpress, déjà : en quelques heures, toute l’énorme communauté wordpress voit et peut cliquer sur nos mots clefs, au moins de la partie occidentale de la planète. La Chine boude Google/Wordpress/FaceBook et réciproquement ..

Ensuite, on a tout intérêt dans nos articles, à fournir un maximum de mots pertinents. Par exemple, on écrira « Brian Setzer » mais aussi « Stray Cats » même si ce n’est pas le sujet, ainsi, ces quatre mots pourront nous rendre largement visible par le visiteur puisqu’en nous attrapant seulement un ou deux mots et qui sait : il sera peut-être intéressé par un sujet transversal inspiré pas les autres mots, auquel il n’aurait pas songé; c’est la ruse pour aller à la pêche aux « clicks ».

Le « résumé » de l’article est aussi très important – même réflexions.

D »une façon générale : il faut savoir que Google n’est pas complètement idiot et si – pour être plusse consulté, vous ajoutez XXX, « porno » ou « bondage » dans un article sur Mère Theresa, Google risque d’ignorer vos mots clefs avec pour raison que vous vous moquez de lui !
Aussi : quand on renseigne les mots clefs, leur choix doit être circonspect, pertinent et un mot doit faire « boule de neige » intelligemment. Encore une fois : Bien qu’on offre seulement une discographie de « Brian Setzer » par exemple, on pourra ajouter « punk » « trash » gothique qui sont des termes s’y raccrochant.. mais tout ça « avec modération » car passé 20 voir 30 mots clefs – Google va se fatiguer et passer à un autre site.

Idem quand on fourni « Al.Hy  » comme mot clef – Kate Busn ou Juliette (la frangine d’Al.hy) sont des plus évidents pour élargir les axes de recherche.. mais dès qu’il y en à trop : Saint, Amand, Les, Eaux, Mairie, Belgique, Flandres, ducasses, blague, belge, Jenifer.. alors : le robot va voir ailleurs car il est saturé.

Plus techniquement :

Quand vous maîtrisez totalement votre site (pas sous WordPress qui s’occupe déjà de tout), ces mots clefs sont rangés dans Keywords Meta Tag de l’entête HTML et bien que littéralement, la somme des lettres des mots clefs puisse mesurer 1000 caractères, il est impératif de se situer un peu en dessous. Ainsi, les moteurs de référencement ne « penseront » pas que vous essayer de les gruger.

Sans vous bassiner de technique : il y a un navigateur qui regroupe InternetExplorer/FireFox et Safari !! Ainsi – quand on développe des sites web, on peut vérifier que tout ça marche bien, même si – pas comme Al.Hy, on a pas un Apple.. à partir du même navigateur.
Ce programme, c’est le japonais/taiwanais LUNASCAPE (v6).