Chansons à texte

On est tout en extase devant le Coca-Cola; on a tous cette amour pour les chansons « en américain ».

Par chance : le français moyen – c-à-d 95%, n’est pas capable d’aligner une phrase korrect en US. Comprendre – alors, c’est encore pire.. comment dit-on « A peu près », en anglais ? On dit : .. more, less (2).

Ainsi, on s’extasie sur des chansons comme :

« Seulement toi .. hou hou [..]
Le danse magique que tu as faite.. bla bla

Fait que mon rêve devienne réalité ..
Seulement toi .. a ah ♫ ♫  »

ou autres « Only you », heureusement sans trop s’y appesantir.
Je me suis souvent amusé de quelques chansons creuses des Beatles (que j’adore par ailleurs), Zaz – n’en parlons pas :

« Qu’on me donne la tour Eiffel ♫
Je n’en veut pas
Qu’on me donne un chèque en blanc
Je n’en veut pas
Qu’on m’donne une verre de soda
Je n’en veut pas (bis) .. »

Ake ça vole pas haut non plus et qu’Al.hy présente quand même nettement mieux !

Il faut taper dans le ringard : Jacques Brel, Brassens, Trenet (1).. moins ringard : Barbara (Une petite cantate) ou « Cargo Culte » de Gainsbourg (1), pour que ça le fasse.

Cette année, c’est le cinquantenaire de la Biteulmania
« On a l’impression que depuis les Beatles, on a rien fait de mieux – La pop n’a rien fait de mieux depuis » dit Europe_1/ Le mec exagère un peu, il y a eut Jackson, mais on comprend bien.

Le râpe.. alors n’en parlons pas :

Ke je kiffe pa lé keuffes .. Euh !

.. d’abord fodrait apprendre le français.

(1) Cargo Culte

Je sais moi des sorciers qui invoquent les jets -dans la jungle de Nouvelle-Guinée.
Ils scrutent le zénith convoitant les guinées que leur rapporterait le pillage du fret.
Sur la mer de corail au passage de cet appareil – ces créatures non dénuées de raison,
ces « papous » attendent des nuées ~~ l’avarie du Viscount et celle du Comet.
Et comme leur totem n’a jamais pu abattre à leurs pieds ni Boeing ni même DC4,
ils rêvent de hijacks et d’accidents d’oiseaux.
Ces naufrageurs naïfs armés de sarbacanes – qui sacrifient ainsi au culte du cargo,
en soufflant vers l’azur et les aéroplanes…

Où es-tu Melody ?

et ton corps disloqué – hante-t-il l’archipel que peuplent les sirènes ?

Ou bien, accrochés au cargo dont la sirène d’alarme s’est tue, es-tu restée ?

Au hasard des courants as-tu déjà touché ces lumineux coraux des côtes guinéennes
où s’agitent en vain ces sorciers indigènes – Qui espèrent encore des avions brisés,
n’ayant plus rien à perdre ni Dieu en qui croire .. afin qu’ils me rendent mes amours dérisoires, moi, comme eux, j’ai prié les cargos de la nuit.
Et je garde cette espérance d’un désastre aérien qui me raménerait Melody ~~
Mineure détournée de l’attraction des astres
[..]

Read more: GAINSBOURG SERGE – CARGO CULTE LYRICS
[ From: http://www.metrolyrics.com/cargo-culte-lyrics-gainsbourg-serge.html ]

Grand malheur : ce texte n’est pas de moi.
 

 

Wiki – Serge Gainsbourg : chant, composition

Alan Parker : guitare, Dave Richmond : basse, Dougie Wright (?) : batterie
Jean-Claude Vannier : composition, orchestration, direction musicale
Enregistrement guitare, basse, batterie : Marble Arch, Londres (21-23 avril 1971)
Directeur orchestration et arrangement : Jean-Claude Vannier, Production : Jean-Claude Desmarty
Prise de son : Jean-Claude Charvier, Assistant : Rémy Aucharles, Mastering : Jean-Marie Guérin

Boudé par le public à sa sortie (seulement 71 400 exemplaires vendus et certifié disque d’or en 19832)..

(1) Quand dis « ringard » – ça a le sens de « très anciens.. on ne va pas cracher dans ma soupe à Charles quand il chantait  » ..les petits oiseaux qui vendaient des petits bouts de gruyère » au claire de Lune.

..Il y a des canards qui parlent anglais
Je leur donne du pain ils remuent leur derrière
En m´disant  » Thank you very much Monsieur Trenet

(2) Je l’ai appris le mois dernier en regardant malgré moi, cette pubbe Nespresso.

Publicités

Les mots d’excuses ne seront pas acceptés

Samedi 20:45 sur TF1 : Al.Hy dans « The Voice ».
 

 
Au fait, dans un article précédent.. on avait congratulé les musiciens accompagnant « The Voice », mais en oubliant le travail de la régie, des opérateurs/cameramen dont les poursuites sont des plus professionnelles (la moille [moy] est un art (1)).. sans eux : pas de « belles » d’image.
Merci aux travailleurs de l’ombre, ces chef-ops, ces électros, le/la monteuse.. Il faut éviter de s’engueuler avec la monteuse.. elle peut vous saccager un film – ce que le « direct » évite; en direct, c’est la régie qui « monte » – plus vite que son ombre.. sélectant telle caméra, sur 6 ou 8 de 10° de seconde en 8° de seconde.. un art invisible.. seulement visible par l’oeil du spectateur qui se régale (comme nous) ou pas 😉

Merci pour ces contre-plongées qui mettent en valeur « les jupes des filles’ .. Qui nécessitent une évidente préparation.
 

 

(1) Moy, moï, moye, moïe : ensemble de deux manivelles – la verticale et l’horizontale, qui servent à déplacer l’angle de la caméra sans compter les trav dr/gauche, avant/arr tout en serrant ou desserrant le zoom – pire que le point mousse si tu veux; quand on se fait pas engueuler par la régie, dans l’oreillette !

Gaspillage et les diverses façon de gueuler

Ça, ce fut notre première feuille sur Al.Hy qui venait de nous scotcher dans The Voice – Au lendemain matin du 2012/04/28 :

On est étonné que les télés n’y aient pas songé plus tôt : remplacer ces vieilles croûtes des médias, de la chanson.. « The Voice », qui existe depuis quelques mois, et prétend découvrir de nouveaux talents qui « feraient leur premiers pas ».. Ces « jeunes » qui passent à « The Voice » sont pour la plupart écoeurants de qualités – prêts à poubéliers les vieilles peaux qui encombrent le dimanche après-midi.. mais bien sur, ils ne sont pas encore dans les petits papiers des patrons des médias .. Ils sont des dizaines à frapper à la porte de la zique et de la chanson sans personne « derrière » eux..
Ici, ouvert d’esprit mais pas disposé à gober n’importe quoi, on écoute ça – The Voice, presque à chaque fois.. du « coin de l’oreille ».. souvent fameux, parfois « pourrait mieux faire » mais, ce soir, on reste scotché à la prestation de AL.HY, laissant loin derrière Kate Bush.. sa voix est moins éraillée (2)(3) dans « Wuthering heights « .

C’est une fille et très jolie, pas sex-symbole/bimbo, pas trop anorexique (!) mais alors une voix, une « joliesse » et des sensibilités, une gestuelle de colibri de sexe femelle (colibri fille); bref, elle n’a plus grand chose à apprendre de la scène on dirait (alors que c’est la première fois qu’elle la fréquente hors patronage), il lui suffit de garder ce « naturel ». Naturel qui est de composition, sur le texte de Kate Bush, sans quoi : elle peut tout faire, même du trash pompier merdeux si nécessaire..

Julia insuffisante.. ils gardent Al.hy .. « Monstrueuse » qu’ils disent tous les trois, les coatches.
Monstueuse.. on est goude d’accord.

« Wuthering Heights » sur le site TF1 – accrochons-nous :
 

 
[Une seconde source là, sur YouTube, mais elle était au format 1.33 (Laurel et Hardy) et puis comme elle ne contient pas la pubbe obligatoire, TF1 l’a censurée comme de bien entendu].. Merci RuTube 😉

Très loin de ce style habituel et convenu qui veut qu’on fasse des hou-hou-hous à chaque strophe (d’aucun appellent ça très molo, genre Shakirâle, Chat-qui-râle).. Elle, Al.Hy nous scotche littéralement.
Elle gueule et saute 5 octaves (2) qu’on en a encore les oreilles sifflantes. Ma-gi-que; c’est fille a une voix de malade. Elle tape encore plus fort que Ludivine .. c’est dire. La voix parsemée de petites cailloux blancs, de petites surprises, un peu comme quand on mâche du nougat tendre si tu veux, que ça vous mièle les papilles.. et qu’on sent avec surprise gourmande un bout d’amande ou surtout de pistache.. vous la croquez.. vous pensez qu’elle est vert tendre.. vous croquez vert tendre; Al.Hy, c’est exactement la même chose mais en mieux. Mieux qu’un éclat, qu’une pépite plutôt, de chocolat blanc (Lindt), à la noix de coco : de l’émotion brute de fonderie. Rien à jeter.. même pas/ surtout pas l’emballage !

Comment parvenir à la quasi perfection dans le genre avec du matos presque ordinaire dans le fond – ne cherchons plus : on l’a trouvée.

Cette fille n’est pas une bimbo – elle est mignonne sexy comme il faut sans plus.. mais, quand elle se met à glousser, plutôt : roucouler, se déplace (cannes plus que convenables – regardez bien la vidéo), alors, ça devient pire que le banana-slip, elle a une gestuelle douce, gracieuse.. délicate, prend entre le pouce et l’index le bord de la robe (tout en se rappelant qu’elle porte des jarretelles .. il y a peut-être des enfants !).. pince le tissus sur son épaule comme ne peut le faire qu’une vraie « fille » ..
Bon – ça fait bien 8 fois qu’on re-visionne et ouï la pellicule – maintenant, on en est venu à préférer sa version à celle de Kate Bush.. le désastre !

Elle se démerde fort bien au clavier ce qui ne gâche rien. Il lui arrive de se grimer « fille de bastringue » pour chanter le saoul (Izia [la fille de Jacques Higelin] ‘Back in town’).. question de goût. En plus de chanteuse : bonne comédienne.
On note à la seconde illustration, à l’écartement de ses talons, qu’ Al.Hy est bien une fille – ce qui nous rassure; ce qui nous rassure moins, qui nous déçoit même : on ne voit pas bien la marque de ses jarretelles (troisième illustration) ! On en profite pour noter à sa peau « trop » blanche, qu’on peut la cataloguer « rouquine » sans hésitation bien qu’en vrai, elle soit châtaigne.

Gueuler (bien) c’est un métier.

et on se demande bien pourquoi ils ne sont pas eux, ces jeunes – au toppe 10, plutôt que de nous réchauffer du ringard protégé par les Lobbies du spectacle ?

Le commentateur, durant l’émission, félicite les zigmuciens.. qui sont-ils ? pas savoir, mais c’est vrai que les mecs déchirent, clavier & drums : du trop rare.

Quant à des détails sur son parcour.
s à Al.Hy.. à part « Ophélie Marie Moisan » et le Lycée Ernest Couteaux, on reste sur notre faim, les paparazzi ne l’ont pas encore phagocité.

Bon, il faut savoir s’arrêter – effacer cette fille de notre oreille sans quoi, d’inévitables troubles du comportement, des « manques » vont se manifester.. le mieux est peut-être d’écouter une de ces vieilles façons de gueuler, un autre genre; de la musique ancienne comme on dit, mais la musique ancienne goude
 

 
(1) que l’on retrouve dans « Dior – J’adore » 2012.
(2) Même avec de la réverb.

2. Come to My Garden de Minnie Riperton
Message de l’auteur de la liste :
« Avant Mariah il y a eu Minnie. Une des rares voix capable de jouer sur 5 octaves. Une voix partie trop tôt »

5 octaves, c’ est exceptionnel, surtout vers le bas, 4 peut-être ?

(3) Quand elle chanta « La Foule », elle avait choisit de mettre sa patte, sa sensibilité – c’était une erreur, car c’était la dimension vocale et non pas une composition.. il eut fallut rivaliser avec E.Piaf; bref, elle ne nous avait frappé plus que ça dans cette reprise.