Un peu de sexes, maintenant (Maj)

Sous-titre : « Ce que les gens sont compliqués, quand même ».

♥ Mais noooon !

Pas de « Q », ou alors, c’est qu’on s’est trompé de site.

sdm Mélusine Mayance  Léna

Qu’Al.Hy soit une pretty gal, c’est une chose.. mais ici, on ne parlera pas de bimbos. Je me pencherai seulement sur un curieux phénomène de société.
Ce phénomène, c’est que – contrairement à des ouvertures sociétales comme le mariage homosexuel (qu’on soit farouchement « pour » ou farouchement tout contre.. et c’est ce qui va me faire parler à la première personne :

c’est que des choses des plus naturelles deviennent suspectes.
On vit – d’un côté, une libération sexuelle pas loin de l’outrance.. des Meetic d’échangisme ornant nos publicités alors que comme je l’ai vécu dernièrement : je passe pour un dangereux pervers d’avoir demandé – dans le bus, à une maman, de faire une photo de sa splendide gamine.
Bon, c’est vrai que j’ai des enfants qui ont passé la 20 aine, mais, est-ce que « demander poliment » fait de moi un maniaque ? Vas comprendre.

Voyez l’illustration par exemple.
Après les heures de vol (pas « viol ») si j’écris que j’adore Audrey Lamy, on va déjà dire que c’est louche eut égard nos différences d’âge.. à la rigueur; mais tu imagines que je dise aimer la coiffure, le cou – la gorge, de Mélusine ? alors, une commission rogatoire n’est pas loin ..

bassin2

Et cette hystérie est générale que systématiquement (depuis cette légitime chasse aux pédophiles), quand il s’agit de sexe ou plus simplement de beauté du sexe opposé, tu te fais suspecter de borderline serial-killeur en puissance.
N’aurai-je plus le droit de parler des « dessous l’Al.Hy » sans qu’on fronce les sourcils ?
« Il est fumeur en plus ».
D’où nous vient cette chasse hystérique.. aux hystériques justement ? Drôle de société où on dresse les uns contre les autres – les homos contre les pas, les noirs contre les fromages blanc, les jeunes contre les moins .. Les méfiance et défiance (par « devoir de précaution ») représenteraient un « progrès » ? Déjà qu’on utilise plus des mots comme « gentils ».

alizee12

♥ La différence

entre les jeunes et les anciens, c’est l’expérience ou « les expériences ». Ainsi : si les jeunes découvrent, les vieux peuvent en parler, eux, de ce qu’ils ont découvert au fil de l’eau.

Connaître les filles « en détail » ne fait de nous des sadingues.
Personnellement, j’ai été opérateur de prises de vues ciné, caméraman et ai donc été très près de l’esthétique des gens, des femmes.. ce qui m’a fait les observer sous tous les angles.. maquillage, tout ça..
Tiens .. deux exemples qui montre combien on peut devenir « technicien en filles » sans pour ça, en abuser.
Ces exemples attrayant au comportement, aux déplacements devant la caméra.. pourquoi un mec et une fille, ce sont bien deux « gens » différents.. non permutables.

Par exemple : le port du pantalon.

Contrairement à ce que racontent les médias : hommes et femmes sont très différents « physiquement » (sans compter les hormones et les métabolismes). L’ossature est différente; la mâchoire, les arcades sourcilières, la nuque – la médecine légale le sait bien. Pire : l’os iliaque n’a rien a voir et nul opération n’y ferait rien.
Ce qui influe par exemple, sur le port du pantalon; une fille dans un jean – ça va, mais dans un tissu léger : c’est nul.

Ossature qui déteint sur le comportement (C’est le deuxième de mes exemples). lors se nombreux mouvements – du à l’attache des fémurs dans l’iliaque, les filles resserrent leurs genoux dans leurs mouvements, quand elles marchent ou courent.. les gars – c’est le contraire; ils donnent parfois même l’impression d’être nés sur un tonneau !

chloe al.hy 5

A l’arrêt, les filles (regardez les dessins de mode) on la pointe des pieds vers l’intérieur – les types : le contraire.
Voyez l’illustration où « visiblement » Al.Hy est bien une fille !! Un gars ne se tiendra JAMAIS comme ça; et Chloé – qui pour les mêmes raisons, se tient (comme un cheval) : « en danseuse », sur une jambe (droite) – toujours à cause des attaches à l’os iliaque.

C’est ainsi que des professions – comme opérateur ciné ou photographe, finissent par avoir des « travers » professionnels qui n’ont rien de pervers .. ce qui m’autorise à « dévisager » telle gonzesse de haut en bas sans rougir de honte.
Vous voyez bien, qu’on peut être âgé, près des filles – sans être un dangereux psychosé 😉

Publicités

« Bonne présentation exigée »

un gars une fille 2

A droite, c’est Alexandra Lamy dans « Un gars, une fille » avec Jeanjean bien connu (C’est d’ailleurs « Un gars, une fille » qui l’a fait sortir de l’ombre).

Où on voit comment l’angle de prise de vues, la focale de l’objectif (« normal » ou grand-angle) – agissent sur l’impression qu’on se fait d’un comédien, d’une personne médiatisée.
On dirait qu’elle a des cuisses d’athlète alors qu’ailleurs, elle est même minimum sexy.

La « plongée » défavorisant, dévalorisant le personnage alors que la contre-plongée avantage sérieusement les filles en valorisant, donnant de l’importance à leurs guibolles.

Torchons et serviettes

Pour faire un album « Génération Goldman » on se dit qu’ils vont prendre des vieux – eh bein.. pas trop puisqu’on trouve Moire et la victorieuse « surprise » Amel Bent de The Voice Jenifer.. comme de toujours bien entendue et Baptiste Giabiconi, même la « chanteuse » (si on veut) « ZAZ..

Jean-Jacques Goldman : L’album-hommage ’Génération Goldman’ par Jean, 25 février 2013 Jean-Jacques Goldman fait l’objet d’un album-hommage.

bouche51

[..] des artistes de la nouvelle génération, comme M. Pokora, Jenifer, Tal, ou encore Shy’m [..] En dehors d’un petit duo avec Grégoire et d’une prestation-surprise en mai 2011 en soutien à l’association Ela, son absence se fait cruellement [..] Un album-hommage à Jean-Jacques Goldman intitulé Génération Goldman sort le 19 novembre. Les grands succès du chanteur y sont repris par les artistes à la mode : M Pokora et Tal (Envole-moi), Jenifer (Sache que je), Amel Bent (La Vie par procuration, Zaz (Pas l’indifférence), Shy’m, Corneille, Christophe Willem, Florent Mothe, Merwan Rim, Emmanuel Moire, Baptiste Giabiconi (Là-bas), Amaury Vassili… A noter enfin qu’il s’agit d’un projet confié au label My Major Company [..]

En savoir plus sur http://www.evous.fr/Jean-Jacques-Goldman-album-hommage-reprises,1178477.html#WgQBrFIQ8vdSCXmP.99

.. bref : tout qu’est-ce qui faut pour montrer la musique qui monte – sauf : Al.Hy.

Ignorer Al.Hy : c’est comme ignorer le Soleil ou la Lune..
On en revient toujours à cette même poignée de lèche Bruel ~~ pardon : bottes sans imagination.. qui inondent nos dimanches après midi.

Sans blagues.. qu’on aime ou pas – avouez qu’Al.Hy était une invitée IN-CON-TOUR-NABLE.

Une colle

547414_279653418842588_1997270563_n

On trouve cette image dans le carrousel de « 2 MARS 2013 TOUT COMMENCE POUR Al.Hy – Page Al.hyiens – facebook.com/jeanpierreHal.hyiens« ; carrousel consacré à Al.Hy.

Bon : on y reconnait bien « le bas » d’Al.Hy.. les cannes aux cuisses non pas cellulitées mais musclées comme y faut par ses (prétendus) foutingues habituels.

Par contre – côté « haut ».. fo dire qu’on hésite – pas vous ? Ce visage 3/4 inversé, les cheveux bien dressés (1) – rangés presque en chignon, ne facilitent pas la reconnaissance biométrique.. Pas plus qu’ici sur une vieille photo d’Ophélie.

Al.Hy – ou les Al.Hyens nous affranchiront probablement.

Vous n’êtes pas sans avoir noté que : comme les chevaux au repos, Al.Hy tient sa jambe gauche « en danseuse », comme le font les pur-sang.

La race al.hy, c’est une bonne marque 😉

(1) Comme on dresse un cheval, ou plutôt : comme le cheval va essayer de vous dresser (Al.Hy comprendra).

Tendance en deux lignes (En 28 mots, très exactement)

A Saint-Trop, le mono n’a plus la cote.. les filles remettent « le haut ».

Il n’y en a plus que deux sur dix à tomber le haut.

(Source FR3 19:45)

BACON-BRA-pic-1

Passé ces 28 malheureux mots.. qui devrait nous attrister, mais en fait – c’est tout le contraire. On ne retournera pas le couteau dans ces poitrines qui feraient mieux de se cacher – on dira plutôt qu’une demoiselle, c’est un peu comme un cadeau.. la présentation, l’emballage compte autant que son contenu.
Et puis : ça permet de rêver.. la mode, ça sert à ça : cacher dans l’espoir de mieux « mater », se rincer l’oeil; c’est de que nous dictent nos hormones.
On a jamais sifflé une fille en mono sur la plage alors qu’une nana qui sait un peu y faire – incite à rêver de voir ce qui se trame « sous les jupes des filles ».. incite à s’extasier – en le manifestant bruyamment !

Les filles qui n’aiment pas qu’on les siffle :

  • les thons – elles sont moches (elles ne risquent rien); on les remarque surtout car elles détestent qu’on siffle les autres !
  • moches et ne savent pas se rendre mignonnes (sachant qu’une demoiselle ordinaire peut se faire craquante si elle le veut – en trois coup de cuiller de rouge à lèvres.
  • féministes – donc moches (mal bai..ées) qui ne savent pas se rendre ..
    .
    Pour notre bonheur : « restent » les autres.. celles qui ont de l’humour 😉 En Chine – il est une mode qui transforme les laiderons en petits lots. La soluce, c’est d’enfiler une jupette très courte par dessus un jean.. sans jean : se serait on ne peut plus provoquant; elles ne montrent strictement rien (surtout pas ses rondeurs), mais le résultat est toujours bluffant.
    En fait : c’est de l’érotisme qui ne dit pas son son nom – on se ballade avec une jupette raz duc.. que chaque jeune a déjà maté sur les sites spécialisés – gardé en mémoire profonde, mais on la met PAR DESSUS un jean !

    Voyez.. on en revient toujours à l’ « emballage » 😉

    Note sur l’illustration : Bacon Bra, il s’agit d’un soutif comestible.

  • Al-hy-a-t-elle-un-louque ?

    Moi, je pense que son look – parlant du vestimentaire seulement, c’est « pas de look ». Mais elle le porte assez bien.
    Même : style vestimentaire « Pas-de-louque-du-tout ».
    La seule fois ou c’est visiblement composé, c’est durant la chanson de Kate Bush, avec des hauts-talons qui lui font des cannes d’enfer.. jarretelles et bas (pas « collant ») bleu.

    Al.Hy inter 011934_418852961563865_1123759173_n mod

    Le reste du temps – et ce n’est manque de l’avoir reluqué dans tous ses sketches, prestions et images sur le web : c’est toujours strictement dans la ligne « n’importe »; ou plutôt : tout lui va, à condition que ce ne soit pas calculé. Là, par exemple, sur le torro – elle porte un épais collant noir; sur cet autre : elle porte une veste de jean. Assez souvent, c’est quasiment des tuniques rappelant le « faites la guerre, pas l’amour » des années 70. Sauf : dans des couleurs sombres, alors que les 70, c’était toujours coloré très clair.
    Dans sa garde robe « n’importe », on trouve nombre de robes genre crochet (1) broderies.. blanc ou crème.
    Même un écossais (?) à carreaux rouges sans un clip avec Jen.
    Très rarement en pantalons.

    Question godillots : idem. Al.Hy m’a dit qu’elle ne supportait pas les hauts-talons, qu’elle n’en portait ja-mais.. la menteuse – quelle porte parfois des mi-talons bottillons bottines à brides tro super croquant (« sexy » pour faire bref) pour le look des cannes. Et puis avec ces haut-talons, en plus – on dirait qu’elle « marche mannequin » de naissance.

    On lui reconnait aussi une qualité, c’est qu’elle ne se couvre pas de colliers, bracelets, lourdes bagues.. (2) où à de rares exceptions.. même pas de tatoues (visibles !), ni anneau dans le nez.. bref et en conclusion :

    On adore ta simplicité, sa sobriété; elles n’en font ressortir que plus fort ta personnalité qui n’a pas besoins de bimbreloques.

    saint-amand-les-eaux-al-hy-r-2 al.hy b2

    (1) Genre « jours vénitiens » aussi – mais industriel, car « à la petite main », ça coûte trop bonbon, Mr Noël lui offrira avec son premier disque d’Or.

    (2) Il faut choisir : c’est ça ou c’est le piano.