Bon.. on y retourne à cet « Encore plus »

Passé la perte de ce présent article.. on se remet à tapoter sur notre clavier.
Tout façon : « .. m’en fous » car dans le cas d’un réécriture, on trouve encore plus d’idées !

Une sortie d’Al.Hy est encore retardée.. qu’on va finir par se demander qui a intérêt à lui scier les pattes.

Il y a un an – au sortir de « The Voice », Al.Hy était donnée gagnante tous azimuts.. et puis : « Prooout » la baudruche se dégonfle tout à coup.

.. Al.Hy elle même – « pré-convaincue » de son échec, mais comme – contractuellement » on a signé qu’on ne contesterait pas En effet : Al.Hy avait sauté de joie, sauté au coup du gagnant sans marque la moindre petite moue de déception – étonnant non ?

On sait que pour réussir dans le spectacle qui est une chasse gardée, il faut fayoter au consensus qui va bien : « Les enfoirés.. Bruel », sans quoi – point de salut.
Malheureusement ou heureusement, Al.Hy n’a pas sa langue dans sa poche et ne connait pas encore très bien l’art du fayottage.. ainsi, au sortir de The Voice, il lui est arrivé à quelques reprises, de dire ce qu’elle pensait tout haut; ce que la presse n’a pas trop relayé mais les oreilles du spectacle étant grandes ouvertes, le téléphone arabe a fonctionné. Maintenant, tout se passe comme si Al.Hy s’adressait à un mur.

En outre : comme toute « débutante » elle s’entoure (va frapper à la porte) de petites productions ( Pierre Guimard, Lilly, Wood, Prick), professionnelles bien sur, mais à l’expérience limitée en matière de luttes internes, à la petite surface financière – si surface il y a.
Elle finit par s’acoquiner quand même des petites antennes de « majors » comme Mercury/Universal. Majors qui lorgne plus les Lady Gaga ou « Nolwenn Leroy » de par cheu nous.
Sur qu’il vaut mieux miser sur les « Johnny Halliday » ou fraîche « Nolwenn » que sur une « inconnue » sauf de millions de spectateurs TF1.

Dans le JDD, Gilbert Coulier dénonce la « campagne de dénigrement » menée dans les médias par Jean-Claude Camus. Le nouveau producteur de Johnny Hallyday tient à mettre les choses au clair.

Camus :

Au fil des années, il s’impose dans le métier, et produit de nombreux artistes tels que : Sheila, Sylvie Vartan, Patrick Bruel, Catherine Lara, France Gall, Pierre Bachelet, Roch Voisine, Michel Fugain, Lara Fabian, Florent Pagny, Patrick Fiori, Jean-Michel Jarre, Frédéric Lerner, Thomas Fersen, Chimène Badi ou Barbara au Pavillon de Paris et au Zénith pour « Lili passion » avec Gérard Depardieu…

Aux discrètes commandes « Patrick Bruel ».. les enjeux sont énormes et ce sont les argentiers qui pilotent tout ça, même Bernard Tapie, c’est dire. Alors, pour ce qui des « qualités musicales », ça, me fait bien rigoler..

tapie 16

Nolwenn aussi qui a galéré avant d’avoir son Wikipedia perso (comme Pasteur ou comme Martin Luther King). Depuis 2006, non sans un passage d’un an aux « states », il lui faut attendre d’user du ressort, de la combine « bretonne » (qu’elle est pas plus bretonne que toi ou moi) pour sortir « La Jument de Michao » et cartonner .. à coup de dollars sonnant et trébuchants car, je ne sais pas combien coûte une minute de promo TF1 mais je vous laisse faire « l’addition » !
Souvenez-vous : on s’est coltiné « La Jument .. » pendant bien un an avant que Nolwenn fasse sa première pubbe Panthène .. ne fasse la foire avec ses nouveaux potes « Enfoirés ». Avouons qu’elle excelle quand même mieux en cosmétiques qu’en matière de chanson.

Pour Al.Hy : pas un seul passage sur les radios périphériques, pas de spot ou clip puisque sa prod n’est pas assez généreuse pour « hypothéquer » sur une – somme toute « débutante », qu’elle est trop tiède pour trop investir sur notre « petite » pouliche.

Du côté « major » ou production – on est en droit de se demander si Al.Hy a su « bien s’entourer », si elle est bien conseillée.

« Al.phabête ».. delay.. « Tous Seuls au Monde » reporté – avouons que ça ne fait pas sérieux et qu’Al.Hy, toute heureuse, fasse des annonces – on ne va pas lui reprocher à elle. Par contre : on ne félicite pas sa prod car : question « couper les pattes » pour manque de sérieux, désintérêt des fans.. on ne peut pas faire mieux.. comme si tout ça était planifié. Tout comme son échec dans The Voice était certainement – également planifié.

Le « fan » est une denrée volage – comme le papillon, il ne faut pas grand chose pour qu’il aille butiner ailleurs .. On se souvient d' »Echo » sur iTunes qui a cartonné « Première » pour vite redescendre 44 ème !

Autant de raisons qui font qu’AL.Hy compte « Encore plus » sur nous pour la soutenir – pour démontrer qu’on peut gagner la guerre contre les ententes sous-marines des lobbies des médias.

Al.Hy reconnaîtra les siens.

Une « cerise » ?

Sophie Tapie en première partie de Johnny Hallyday à Nîmes
27 juin 2013… la scène du Palais Omnisports de Paris-Bercy pour célébrer ses 70 ans, Johnny Hallyday fait appel à Sophie Tapie, la fille de Bernard Tapie, …
http://www.chartsinfrance.net/Johnny-Hallyday/news-86626.html

De quels lauriers brille-t-elle, cette « Sophie » que je la connais même pas.

Note. Ragardez moi cette limace visqueuse de « Patrick Bruel » fayottant Sarko – quelle misère.

[Tags Keywords Sarko, Sarkosy, Carla, Bruni]

Publicités

Qui que je suis-je ? (Mon Facebook à moi perso)

Pour laisser des commentaires : cliquer sur les titres des articles

Je suis une sorte de poète de la clef à molette si tu veux.
Un minimum cultivé mais aussi avec le regard pointu du technicien, pointu d’un ancien opérateur de prises de vues ciné.tv, sondier .. moi-même soprane II il y a bien longtemps.
Ici, mon noulot, c’est de regarder Al.Hy « sous la loupe » en somme.

Une certaine ouverture d’esprit aussi : j’ai passé 7 ans en Chine (où j’ai bien vu – malgré ce qu’on raconte, que Mao est bien mort) – Ai un fils de 23 ans qui me rafraîchi sans cesses les neurones. Il parle 5 langues dont chinois et arabe – un futur bizenessman (dit-il) et espère « président de la république ».. Bon, pour ce dernier item : on verra.

                                   - - -

Lorrain (près de chez Jeanne d’Arc), puis dans une base américaine.. musique « noire ». Divorce de mes parents direction Paris.
Technicien en herbe, je fabrique mon premier « poste à transistor » Transistor au singulier car – à part une diode.. il n’y en avait qu’un dans une boite à savon.
Quelques années plus tard (quand même !) je fais un passage journaleux à l’Est-Républicain.
Arrivé à Paris Capitale : modeste critique d’art, petit journalisme. Très influencé par le surréalisme, par Boris Vian, sans invitation, je suis reçu par Salvator Dali qui m’offre une demi journée de reportage à Cadaques.

Bien qu’à tendance technicien, j’entre en licence de linguistique car j’étais intrigué par la communication, les langues, la sémiologie.. tout ça. Je prend aussi deux UV de cinéma (1) Puis comprenant que la linguistique – à part un vernis, ne me mènerait qu’à faire rat universitaire, me tourne vers l’informatique bien plus juteuse et entre parallèlement à l’Ecole de Vaugirard (Ecole Louis Lumière, rue Lhomond) pour préparer un BTS d’opérateur de prises de vues cinématographiques.
Devient « pigiste » en quelque sorte – alternant tournages – assistant LM, opérateur ou réalisateur CM et MM (Des « 30 millions d’amis avec Pierre, cadreur télé aussi) mais quand le porte-monnaie est vide, je prend des piges en informatique pour payer les factures qui s’amoncèlent.
C’est à la fin de « La Nuit Américaine » d’ailleurs, où il dit après le tournage : « Bon, bein on se revoit à l’ANPE (Pôle Emploi de ces jours-ci).. Salut ! ». Où comprend que les gens des médias (sauf Al.Hy 😉 ), soient obligés de fayotter pour survivre. En fait, ça marche comme ça : tu es chômeur professionnel et tu décomptes de ton carnet bleu les quelques jours où tu as bossé (à moins d’être né avec une petite cuiller là où on sait, ou de « connaître » QUELQU’UN).

Puis : divorce saignant.. j’en ai marre de ces lois françaises de crotte et, enlevant quasiment mon fils de 11 ans, nous allons voir comment ça se passe de l’autre côté de la planète.. vous savez.. là où il fait nuit quand ici, c’est grand soleil : en Chine.
On en revient 7 ans plus tard; mon fils est « bi-culturel » et parle un chinois courant (Il est diplômé du HSK international – à 16 ans et 360 jours !). Presque « tri-culturel » car sur le chemin de rentrer en France, je le largue deux ans en Syrie où il apprend l’arabe littéraire à l’université de Damas.
Il me demande à quoi servent le chinois et l’arabe puisque les « deals », les affaire se font en anglais ? Je lui répond : « C’est par politesse; c’est pour le coeur ». Nul doute que lorsque vous êtes en compétition avec des ricains en Chine ou dans les pays arabes, Afrique.. ça vous donne un sacré avantage – vos interlocuteurs savent combien leur langue est difficile.
Mon fils Brice en revient juste 6 mois avant, le problème qu’on sait.
Ensuite, il est allé passer 4 mois de « vacances » en Russie – pour le russe – débarquant par moins 25.

Encore ?

Suis breveté pilote avion TT_VFR mais avec seulement 130h de vol.. c’est devenu vraiment trop chéro et il y a l’inutilité.
J’adore le cheval, ou plutôt : les chaouals et moi : on est potes de naissance.. et puis, j’ai eu ma jument « Gaby », mais c’est une autre histoire .. J’adore les zamino.. j’ai même réparé une pauvre poule que le chien Carl – il lui avait arraché la peau du dos.. J’aime quelques humains aussi; mais tu m’diras : Al.Hy est-elle humaine.. avec ses alhyens ?..

                                   - - -

Ne vous privez pas de booster Al.Hy – une fille (trop sensible à l’intérieur) qui à un coeur grand comme ça et qui plus est, essaye de se demerdrer hors sentiers battus, sans aller pleurnicher à Patrick.

J’ai dis avoir ouvert https://hypheurite.wordpress.com/ à Al.Hy qui m’a répondu :

♥ J’adore ! Ça me fait vraiment plaisir. la menteuse !! elle n’a pas besoin de ça ~ 😉

(1) récit filmique, et l’étonnant Vladimir Propp – qui, dans « Morphologie_du_conte » explique qu’il ne peut y avoir qu’une quarantaine d’ « histoires », de scernaii, de thèmes musicaux .. le reste n’étant que cosmétique, d’us et coutumes locaux.. étonnant non ?