La plusse pire (plusse pourâve)

des séries télé pour les jeunes : « Soda » (W9), sur l’air de –

« Un gros chat entre dans une pharmacie et demande « Est-ce que je peux avoir du sirop pour ma toux ? »

Tu vois je genre ..

Ça me rappelle cette autre :

Six heures trente du mat – un cheval entre dans un rade et commande un whisky.
Il rince son verre cul-sec et s’en va.
Le client d’à côté à son pote :

« Un whisky à même pas 7 heures.. quand même !? »

Pour les adultes – des débiles, il y en a plusieurs, mais (à mon sens) la canadienne « SCRUB » décroche quand même le pompon.

Sketch avec la haute comme trois pommes Kate Micucci.

Publicités

Les smseux (Petite maj)

cappe tourrond

Les djeunes sont friands de SMS.. certains vieux l’étaient aussi d’une certaine façon; par exemple : on utilisait le télégraphe de monsieur Chappe pour se dire deux ou trois trucs et on racontait pas l’Ancien Testament – tu peux me faire confiance (3). Puis, ce fut le tour de la télégraphie « Morse », le code « Q ». QRA, signifie : « Lieu de résidence », QRT : arrêter, mourir.. QFE : « Quelle est la pression atmosphérique à l’altitude de l’aérodrome (ou au seuil de la piste)en hPa) ? », et des extensions familières comme « 77 » : bonjour, 88 : baisers (réutilisé par les CBistes).
Aujourd’hui donc, on reste dans la ligne et on va au plus rapide fort de nouvelles technologies mises à notre disposition.
Mais c’est vrai que dans l’usage courant, 88, ça manque quand même de romantisme.. vrai que ça fait reculer la langue française déjà qu’elle tousse à cause de l’améringlish.

C’est Stéphanie Bédard qui m’engueulait parce qu’elle pensait qu’involontairement, je soignais mal ma grammaire, faisais des fautes ( » .. mois saucisse. ») et qu’elle admettait mal des tournures surréalistes au 3° degré.. avant que je ne m’explique.

Les smseux vont être tro déçus car Al.Hy tient son langage, elle – même quand elle tchatte. En outre, et je l’adore pour ça : fruit du hasard certainement : elle a un verbe aussi débridé, marrant, que le mien. On a pourtant un précipice d’écart d’âge mais on vibre que je la comprend à mi mot comme elle me comprend je l’espère. Et tout ça sans sms..

A moins que ce soit une « grosse » coquine.. futée rusée kom elle est, elle s’adapte; elle use d’un bon français ou de SMS selon avec qui elle dialogue // oui, c’est plutôt ça.

Revenons-en à son esprit saute-mouton débridé :
Hier 20 h, elle me dit par exemple : « Je vais à la chasse » pour dire : « Met ton clavier en pause.. je vais acheter de la viande morte à la superette du coin car je commence à avoir la dalle ». Ou déclare à ses alhyens :

Al.Hy 17 août
Envolée sur Zébulon depuis quelques jours, voici ma carte pause-(t)-hâle.
J’ai déjà hâte de vous retrouver,.. Tellement de choses nous attendent..

Ce qui dénote un caractère trempé d’une bonne dose d’humour // Vous avez peut-être vu comme moi, Al.Hy tirer la langue durant une interview (Après Wuther .. de mémoire)

« Mots » exactement du genre de ceux que j’écris moi même 😉
Et Al.Hy – involontairement ou pas (certainement) ne joue pas qu’avec les mots mais aussi avec le sens car sur l’illustration où elle tombe dans une piscine enroulée de palmiers :

Envolée sur Zébulon depuis quelques jours, voici ma carte pause-(t)-hâle
J’ai déjà hâte de vous retrouver,.. Tellement de choses nous attendent..
Sachez, mon adorable tribu, que je serai bientôt au service de vos oreilles !
Baisers mouillés,
Al.Hy

qui a l’évident sens de « hale » comme « halée » (bronzée) par le soleil. Que dire : triple sens : carte postale, mais « pause » (congés bien mérités) ..

Idem pour ce qui est d’autres jeux de mots dignes de Salvador Dali – genre « Je ma muse » qui défriserait Stéphanie, mais qui est mignon comme toute (1). Moi, c’est de même facture genre « petite nana chronique » ou « internenette » que je m’aime bien aussi.
Ophélie/Al.Hy préparait un bac lettres.. alors, elle use correctement les mots – c’est normique.
Elle en use joliment d’ailleurs pendant que nombre de mots tombent aux oubliettes sous la pression de l’anglais – comme ce « stress » qui ne veut strictement rien dire alors qu’en français, on a bien 50 mots pour exprimer telle idée. Tiens – ne serait-ce que :

design kate micucci

Affolement, angoisse, angoissé, anxieux, appréhension, alarmé, à cran, agité, à bout, aversion, avoir peur, contrainte, craintif, choqué, commotion, claqué, crevé, dépassé, débordé, harassé, épuisé, embarrassé, embêté, empoisonné, épouvanté, ennuyé, émotion, ébranlement, exploité, éreinté, exténué, énervé, effroi, s’effrayé, effarouché, fatigué, forcé, fébrile, fourbu, frayeur, frémir, frousse, frissonner, hantise, harassé, humilié, impressionné, inquiet, impatient, intimider, las, lessivé, menacé, meurtri, miné, moulu, noyé, obligé, contraint de/à, obnubilé, outré, obsédé, paniqué, poursuivi, apeuré, pressé, peine, peureux, phobique, pusillanime, pensif, préoccupé, palpiter, perdre ses moyens, rompu, s’alarmer, soucieux, soucieux, songeur, secousse, surchargé, surexploité, surmené, sursauter, tarauder, terreur, terroriser, traumatisme, tendu, tension, tourmenté, troublé, timide, timoré, avoir le trac, tracassé, trembler, tourmenté, trouille, vanné, vidé ..

.. je me suis arrêté à la lettre « v » et encore – j’en oublie bien une vingtaine.

Dans cette pauvre langue qu’est l’anglois.. il n’y aurait qu’un mot pour résumer tout ça ?
Le français est une belle langue mais il est vrai qu’on a intérêt souvent, à la raccourcir, simplifier mais l’ « améliorer » aussi, jouer avec – comme fait le poète, lui inventer des tournures comme « Je ma muse » qui couvre joliment bien un concept, celui d’être inspirée par le feunne.

Ce polichinelle qui critiquait Al.Hy qu’elle gueule ou crie.. moi, quand j’entend Al.Hy, je vibre en accord « parfait » avec ses ré, ses la ♬ et ses zut. Idem pour sa façon de s’exprimer internetement.

Ou alors – suite à un accident de bracelet (2) : Ophélie est un peu ma fille.

(1) « Tout » s’accordant avec Al.Hy, comme chacun l’a comprit.

(2) Ref. à « La vie n’est pas un long fleuve tranquille ».

(3) Un épisode de Kaamelott rigole d’un ancêtre au télégraphe Chappe.. où on communiquerait avec deux drapeaux comme dans la marine aussi.

[Tags Keywords Kate Micucci]

Rien à voir avec Al.Hy (ou « si peu » justement)

mais ça pourra servir d’une façon générale :

L’intelligence, c’est comme les parachutes ~~ quand on en a pas : on s’écrase.

Un peu en rapport quand même .. cette stance de Pierre Desproges, on pourrait la rétorquer à ces quelques journaleux de StarAgora, discréditeurs d’Al.Hy – ou comme celui-là, d’un blogueur – qui ne voit en elle qu’une gueularde qui « crie ». Cet autre – qu’on ne citera pas, qui critiquait malhonnêtement son physique ou autres orteils égyptiens.

Minables ..

kate 64098_10151469641953421_1817799046_n

[Tags Keywords Kate Micucci]

« Garfunkel and Oates »

Des alhyens ont retenu deux A/R pour « Les States » ..

Grand bien leur fasse.
Ils ont planifié, pour la plupart :

  • D’acheter une petite Statue de la Liberté surveillant le Monde ( aussi appelée souvenir)
  • D’aller faire un tour organisé Route Sixty Six
  • Goûter si les MacDo sont vraiment meilleur sur place.
  • Acheter une centaine de cartes postales (même si c’est les mêmes comme de toute façon, les destinataires sont différents. Les remplir de quelques mots du genre :

    « Loin mais proche de cœur. [Signé] Nous deux » si vous êtes deux à avoir bravé l’Atlantique rugissante.

    Ça marche avec tout le monde et en plus, ça paraît original, unique, personnel autant que sincère.

    Ensuite – comme on va acheter deux tasses sous-titrées « Rocky Horror Picture Show » à Soho _ il est aussi fortement conseillé aux intellectuels, d’aller voir ce spectacle grandiose « Garfunkel and Oates » (toutes les places à 25 USD) où gesticule en particulier notre petite Kate Micucci. Ce sketch est vraiment sans intérêt mais c’est justement pour cette raison que ça restera un souvenir imputrescible que vous pourrez raconter au coin du feu dans votre chaumière et à la table de vos proches.

    Bon : c’est ni Dante ni Molière, ni Shakespeare mais au moins dans ce sens : ça le fait quand même.

    Nous : les States – pardon, mais ça ne nous branche pas trop déjà qu’on est saoulé de tout ça à la maison. Les US, c’est naturellement un rêve de jeunes mais en prenant de la bouteille et en lisant entre les lignes, on devient beaucoup plus critique – le rêve américain perd pas mal de sa consistance – enfin, c’est le cheminement qui a été le nôtre.

    [Tags Keywords géopolitique, NWO, équilibre, BRICS, forces, mondial]

  • Comme tous les terriens, vous rêvez d’apprendre le ukulélé & Même les filles moches sont jolies

    Phase 1.

    Ne cherchez plus – hypheurite.wordpress, qui nourrit autant le corps que l’esprit a trouvé la solution; le professeur idéal en Kate Micucci. La preuve :
     

     
    Ce qui est amusant aussi dans ce clîp, c’est cette merdique poursuite, pano droite gauche et inversement.. trop nul à yache.
    Vous trouvez que Kate semble sortir de ce film torride « Delicatessen« .. plein de petits monstres ? détrompez-vous.
    Si elle semble assez défavorisée, ce n’est pas par la nature, c’est par le maquilleur de « Scrubs » et par l’objectif de la caméra qui est une focale assez courte (Sauf que – vu la longueur de son nez : vaut mieux passer par derrière pour l’embrasser sur les deux joues, ), la preuve :

    kate-x2-8

    Hautes comme trois pommes en tout – bien sur, ce n’est pas une bunny, pas Britney Spire, mais elle est mignonne, gentille frimousse expressive et des poumons tout à fait convenables. Comme on le voit : la contre-plongée lui va assez bien.
    Kate Micucci use même de son côté « ordinaire » la coquine .. sur cette chaîne US, elle se dit spécialiste es châteaux de sable.

    Pour faire marcher cette magie du ciné, on a aussi besoin de gens ordinaires, même très ordinaires (1) Bon, on ne parle pas du type de droite – lui, c’est vraiment un cas – avec ou sans maquillage.

    « Moches » peut-être pas (Sauf Sallie Ford, quand même), mais disons : « Même les filles ordinaires » sont jolies.
    C’est souvent question de présentation et surtout : de l’idée qu’elles ont d’elles-mêmes qu’elles projettent vers leur entourage. Quand tu as 23 complexes idiots, tu ne sors plus en boite et risque de laisser bonbon aux charcutiers en tous genres.

    Le challenge étant : s’accepter tel/telle qu’on tel qu’on « naît » ou plus exactement : telle qu’on est.

    mederic7

    Des gens que la nature n’a pas trop bien servi deviennent pourtant même parfois des « caractères », voire vedettes au cinéma.

    Voyez par exemple Alyson Hannigan dans « How I met your Mother » ou « Le destin de Lisa » (série allemande vers le 6h du matin qu’elle est tellement « moche »; c’est une Alexandra Neldel grimée bien sur d’un barre de ferraille orthodontique .. mais ce personnage de « fille » ordinaire est pourtant tout à fait indispensable aux sitcoms pour capter l’attention de votre fille ou de la mienne. Alex quand même un peu moins plusse pire qu’ Ugly Betty – « Betty Suarez » ( America Ferrera ) qu’on sait pas où c’est le haut où est le bas, que même on prend son avant pour son derrière.. n’exagérons pas.

    Et même les pubs raffolent de jeunes filles ordinaires – soit, mais tellement craquantes au final.

    kate-draw2

    Une petite dernière pour la route, vas !..

    Perso msg fer Kate : msg start : Whata pitty, nice & cute gal Kate, I’m living in Paris (the real one, not the boring « Texas » one). Waitin’ U in Paris Olympia as soon as possible ~~ 😉 STOP msg endup 29 words, 2 signs ignored. Cash 1,29 USD

    (1) Quand même pas comme dans « Delicatessen » – là c’était un cas particulier !