Mark Zückerberg au talon d’argile .. les Google qui collectionnent vos mots clefs ..

Son FaceBook vient de prendre un sacré coup dans l’aile après avoir refourgué (Mark appelle ça « piraté » mon oeil.. le FBI aussi, piraterait le pauvre Mark sans lui dire 😉 ) « quelques » 96 millions de profiles à Cambridge Analytica – une boite qui oriente la pensée de populations entières. Cambridge, par exemple – avoue manipuler les élections hindoues de ces jours-ci.

Les patrons de la voiture Tesla, des lanceurs de satellites récupérables – Elon Musk, d’Apple se désabonne de cette cochonnerie de FaceBook.. et bien d’autre qui incitent à se désabonner via les #htags Twitter.

Scandale Facebook : Elon Musk retire Tesla et SpaceX du …
http://www.europe1.fr/international/scandale-facebook-elon-musk-retire-tesla-et-spacex-du-reseau-social-3608696

INTERNATIONAL – Le PDG de Tesla a répondu à l’appel de #SupprimerFacebook qui se répand après les révélations de récupérations de données personnelles à des …

Steve Wozniak, co-fondateur d’Apple, se retire de Facebook …
http://virageauto.com/2018/04/10/steve-wozniak-co-fondateur-dapple-se-retire-de-facebook/

Steve Wozniak, co-fondateur d’Apple, se retire de Facebook … de supprimer son compte Facebook. … de Steve Wozniak surviennent dans un contexte …

Ils retirent également les comptes Facebook de leurs société annexes, fournisseurs.

Nul doute que Google est devenu un état dans l’état.

Google « collectionne » tous les mots clefs de nos recherches, ce qui RISQUE de permettre de DEDUIRE des profiles..
que ce soit profiles de terroristes ou pédophiles // tant mieux mais, question manipuler des élections comme celle de Trump ou d’Inde .. danger.
Ces mots clefs sont brassés par des algorithmes d’intelligence artificielle, BIGDATA et autres mécanismes de DATAMING.. jusqu’à prévoir des mouvements populaires, grèves, révolution en Argentine ?? Clairement de la manipulation de l’opinion, voire manipulation de la pensée.

Une gigantesque « collection » de données, c’est toujours, c’est fatalement monnayable.. demander leurs avis aux FBI, COCA-COLA, NIKE, princes saoudiens .. CIA, NSA .. Le projet Echelon est dépassé depuis bien longtemps, l’internet l’ a détrôné.

[tags Keywords IPhone Huawei Fadou réseau social nouvelle génération recherche par critères Elvis RPC]

Publicités

On vous a à l’œil

Ici – dans plusieurs articles, on parle de surveillance FaceBook , internet, gna gna .. mais il y a mieux – ou « pire », c’est selon :

Un logiciel intelligent pour prévoir l’avenir !

rtflash

Tous les amateurs de science-fiction se souviennent que dans la célèbre saga d’Isaac Asimov : « Fondation », il était devenu possible de prévoir l’avenir dans les grandes lignes grâce à une nouvelle science, la « psychohistoire » qui combinait sciences humaines, informatique et mathématiques.

Une équipe de recherche associant Kira Radinsky, chercheuse au Technion, et Eric Horvitz du laboratoire de recherche de Microsoft, a conçu un logiciel qui s’inspire de ce roman et vise à prévoir l’avenir en analysant à partir de puissants outils mathématiques des données historiques, économiques et sociales.

Dans un article intitulé « Analyser l’Internet pour prévoir l’avenir », les deux chercheurs présentent une méthode qui s’appuie sur l’analyse des évènements mondiaux marquants de ces 20 dernières années pour prévoir le futur. ..

Dans cet article.. on vous présente ça comme une simple curiosité scientifique en somme alors que ce mécanisme intervient déjà nombreusement, est déjà dans les ordinateurs des NSA, FBI, et autres CIA pour orienter le monde dans le bon sens qui va bien.
Qu’il y ait de bons côtés : se préparer à un attaque de grippe atypique .. très bien, mais – prévoir que l’Europe sorte de la Crise « pour y faire quelque chose », interpellerait pour le moins.

Dés plans sur les ventes d’Al.phabête de la comète Al.Hy, la NASA ne dit pas.

FaceBook et libertés

emily

Bon – on est pas ici pour causer politique.. politique US, mais comme une masse de jeunes et moins jeunes alimentent leur FaceBook « personnel » d’informations personnelles, on peut bien se poser quelques questions dont « les limites de nos liberté ».
D’ici peu, Facebook va devenir une façon volontaire de se faire pucer, pardon « RFIDer ».. Je suis effarée de la manière qu’ont mes amis de livrer nombre de détails sur leur vie privée.. ça devient presque une sorte d’exhibitionnisme.. une façon ludique de se donner en pâture.
Après, on se plaint des retours de flammes.

Aujourd’hui : tu votes Hollande alors qu’à la prochaine, tu voteras peut-être Sarko.. c’est ton choix. Mais on s’inquiète de ce que nos maîtres politiques pourraient faire de nos informations, collectées au fil de l’eau – en cas de réelle crise.
« Fichage, répression, encartage ».. ça nous rappelle des choses.

Il faut savoir que FaceBook contient un excellent moteur fouille merdre qui est – à condition que vous ayez laissé votre photomaton, capable de vous reconnaître dans n’importe quel FaceBook ou groupe adjacent !

« La NSA ne surveille ‘que’ 1,6 % du trafic Internet », vient-elle de déclarer. Pas si grave alors ? Rassurés ? Attention…

michelcollon

En fait, le Net transporte 1.826 petabytes par jour. Mais 62 % du trafic, ce sont les médias et le divertissement. Et si on déduit aussi le téléchargement (légal ou non) alors le Web, c’est seulement 11,9 %. Or, au moins deux-tiers des mails sont des spams. Bref, selon les stats des USA, la NSA s’intéresse à 2,9 % du trafic. Donc, elle espionne pratiquement tout.
Et nous prend pour des idiots. Si Google affirme indexer 0,0004 % des données sur le Net, la NSA représente donc… 400 Google. Et 126 facebook.
La question, c’est : pourquoi on nous espionne aussi largement ? ..