« Garfunkel and Oates »

Des alhyens ont retenu deux A/R pour « Les States » ..

Grand bien leur fasse.
Ils ont planifié, pour la plupart :

  • D’acheter une petite Statue de la Liberté surveillant le Monde ( aussi appelée souvenir)
  • D’aller faire un tour organisé Route Sixty Six
  • Goûter si les MacDo sont vraiment meilleur sur place.
  • Acheter une centaine de cartes postales (même si c’est les mêmes comme de toute façon, les destinataires sont différents. Les remplir de quelques mots du genre :

    « Loin mais proche de cœur. [Signé] Nous deux » si vous êtes deux à avoir bravé l’Atlantique rugissante.

    Ça marche avec tout le monde et en plus, ça paraît original, unique, personnel autant que sincère.

    Ensuite – comme on va acheter deux tasses sous-titrées « Rocky Horror Picture Show » à Soho _ il est aussi fortement conseillé aux intellectuels, d’aller voir ce spectacle grandiose « Garfunkel and Oates » (toutes les places à 25 USD) où gesticule en particulier notre petite Kate Micucci. Ce sketch est vraiment sans intérêt mais c’est justement pour cette raison que ça restera un souvenir imputrescible que vous pourrez raconter au coin du feu dans votre chaumière et à la table de vos proches.

    Bon : c’est ni Dante ni Molière, ni Shakespeare mais au moins dans ce sens : ça le fait quand même.

    Nous : les States – pardon, mais ça ne nous branche pas trop déjà qu’on est saoulé de tout ça à la maison. Les US, c’est naturellement un rêve de jeunes mais en prenant de la bouteille et en lisant entre les lignes, on devient beaucoup plus critique – le rêve américain perd pas mal de sa consistance – enfin, c’est le cheminement qui a été le nôtre.

    [Tags Keywords géopolitique, NWO, équilibre, BRICS, forces, mondial]

    Publicités
  • Al.Hy « indésirable » pour FaceBook ?

    On va finir par se poser la question de la santé mentale de l’hystérico-malade-gravos Mark Suckerberg (the boos de FaceBook) :

    indesirable 26

    Quand je clique l’URL https://hypheurite.wordpress.com à partir de mon FaceBook « Laozi Adit », FaceBook provoque sur le site, cette curieuse d’entête.

    On se demande ce qui – sur https://hypheurite.wordpress.com , peut-être « indésirable » ?
    Al.Hy ?
    Où plutôt : les critiques à FaceBook.. probablement.

    Je me pose cette question – très sérieusement : par quel magie, Mark filtre ce qui lui fait dire ça.. sachant que ce nouveau site n’existe que depuis une semaine !! FaceBook ne vas pas chercher ses « informations » que dans le contenu de ce site dédié à une chanteuse.

    Jusqu’où va l’espionnage sachant que FaceBook connait vos mots de passe (conservant les anciens familiers qui vous servent encore par ailleurs dans d’autres applications « confidentielles »), même les passwords de @Mail ..

    On le sait : des « agences » scannent en permanence tous les mots « déplaisants » pour certaines grosses « administrations ».

    Suites de l’hystérie :

    Hier, mon fils c’est vu révoque son compte FaceBook « Motor Bike » alors qu’il ne s’en sert presque jamais.
    Qu’est ce que ce dessin bizarre que cache Mark « à l’intérieur » de son blouson ? (1)
    Sur mon compte « Laozi Adit » (réservé aux échanges avec Al.Hy », à chaque fois que je poste, j’ai un cryptogramme à fournir.. je ne me souviens pas y avoir été obligé avec mon ancien compte « John Frazer », blacklisté pour de soit-disant eMails en double..

    On va dire qu’on n’a pa trop Mark parmi nos amis mais avouez qu’il nous a aussi un peu dans le nez.

    « FaceBook sait tout sur vous (et vos amis) & Facebook veille sur vous ♫ dormez bien ».
    Vous l’avez remarqué, quand vous insérez une image avec un ami, Facebook encadre le visage et vous demande innocemment : « Qui est cet ami ? » et de proche en proche : l’espion FaceBook va connaitre – non seulement toutes nos infos persos mais en outre, va pouvoir encarter, même nos frimousses ! Vous êtes – somme toute, « pucé » (RFID) comme l’est votre furet.

    Bref : pour ce qui est des infos vraiment personnelles : méfions nous de ce lascar et de son FesseBouc !

    (1) Il transpire à grosses gouttes qu’on lui pose les mauvaises questions, en se justifiant comme il peut devant les questions embarrassantes des deux journalistes : « Ce dessin correspond à une de mes missions dans l’armée.. » Que cache t-il ce brave Mark, à part avoir escroqué ses amis fondateurs de FaceBook ?