Elle peut le faire !!

Al.Hy s’est beaucoup prêté à l’objectif de sa photographe « principale » Amel Kerkeni, qui lui fait de splendides photos.

« .. splendides photos. » bien qu’un peu classiques.

Mais il ne faudrait pas oublier que celle-là :

al.hy 385661_157900147686969_1225689229_n retouchee. ext

bluffante sexy est de Stéphanie Volpato (FB) qui tire les portraits et la mode.

Ici, on a quelques photos « un peu sexy » ou « sexy par destination » (1) d’Al.Hy – mais Al.Hy prétendant vendre sa voix plutôt que ses charmes, est radin question « sexy » ce qui n’empêche que Stéphanie est quand même parvenu à la convaincre de mettre des jarretelles pour l’occasion.

C’est un fait la sexualité compte beaucoup dans notre vie et que l’ignorer – surtout dans les médias, ce serait dommage.. même à petite dose.
La chanson, la poésie, mais l’image « physique » aussi, fait partie de nos besoins oniriques – d’autant qu’Al.Hy s’intéresse surtout à un publique jeune, particulièrement prêt à séduire et à être séduit.

En somme : merci Stéph. d’avoir poussé Al.Hy dans des retranchements qui ne nous déplaisent pas 😉

(1) En matière de justice – une arme par destination, c’est un objet ordinaire dont l’usage a été détourné pour servir d’arme – comme un crayon pointu. «  »sexy par destination », se serait « sexy malgré elle » en somme.

Publicités

« Bonne présentation exigée »

un gars une fille 2

A droite, c’est Alexandra Lamy dans « Un gars, une fille » avec Jeanjean bien connu (C’est d’ailleurs « Un gars, une fille » qui l’a fait sortir de l’ombre).

Où on voit comment l’angle de prise de vues, la focale de l’objectif (« normal » ou grand-angle) – agissent sur l’impression qu’on se fait d’un comédien, d’une personne médiatisée.
On dirait qu’elle a des cuisses d’athlète alors qu’ailleurs, elle est même minimum sexy.

La « plongée » défavorisant, dévalorisant le personnage alors que la contre-plongée avantage sérieusement les filles en valorisant, donnant de l’importance à leurs guibolles.

N’exagérons pas non plus ..

Où on va examiner trois facteurs de « ne pas exagérer ».

Commençons par le premier (comme ça, ce sera plus simple) :

Suit une des très très très très très très très très très très très très rares photos d’Al.Hy déguisée en Play-Boy-star.
Et puis : n’exagérons-pas .. ce n’est même pas sexy sauf qu’on lui voit 2 x 20 cm2 de peau autorisé par Mary Quant.

al.hy sexy 3072529687_1_15_ep8jZWlr al.hy sexy 3072529687_1_15_ep8jZWlr frame faked

Le second facteurs de « ne pas exagérer » : comme toutes les filles qui ne sont pas anorexiques, Al.Hy se trouve « nettement trop » enveloppée..
Où on ne va pas cherche ses complexes, quand même !

Troisième facteur :

Elle a demandé au photographe (qui est une femme probablement), de lui effacer quelques centaines de grammes « superflus » pense t-elle. Alors, la photographie l’a prise en plongée nette avec un objectif de 45mm (1). Traduction : ça lui rapetisse les guibolles.
Elle lui a probablement dit : « Sois gentille.. rabote moi quelques kilos ». D’où la prise de vue en plongée amaigrissante qui pourtant n’a pas lieu d’être.. qu’on voit sur le fake (rétablissant les vraies proportions alyennes) qu’elle n’a pas besoin de ça !

The Voice : probablement, mais si Ophélie avait fait un casting à ‘Tous différents », sur qu’elle aurait été refoulée – les casteurs auraient rigolé.

La plongée est anti-sexy et par conséquent contre-productive – 😉

On aurait pu faire la vengeance de la prudité d’Al.Hy et de ses photographes en donnant un coup de GIMP ou PhotoShop à tout ça .. mais bon, on est pas des sauvages – non plus mais avoue que ça aurait quand même plus de gueule.

al.hy sexy 3072529687_1_15_ep8jZWlr faked

Al.Hy est bien une fille, vas.

Même quand on fait chanteuse à texte.. quand on est gironde, pourquoi le cacher ?

Bon – c’est vrai que la chanson et le ciné, c’est pas la même cible et que les filles au ciné, on plutôt intérêt à vendre leurs aventeges mais ça n’empêche que même des mecs aiment bien Al.Hy si tu vois.
On a vu des « soubrettes » sexy pire que ça !!

On peut aimer les jolies Al.Hy sans pour autant être un pervers.. tiens, en voilà une – histoire de vrai pervers :. Dans le métro bondé, un vicelard met la main aux fesses d’une fille.. la fille lui file un tarte et le mec lui jette : « Vous l’avez bien mérité mademoiselle » et se drape dans sa dignité. Alors que – bien sur, c’était lui le fumiste, mais la demoiselle – rouge comme une écrevisse, descendit à la station suivante. Ainsi : ce saligaud avait trouvé, usiné – sa dialectique de pervers jusqu’à se faire un lexique de « quoi répondre au cas où » !!

[Tags Keywords perspectives ]

(1) ou même plus courte.