A jeter

En fait : « rien à jeter », quand on regarde cette nouvelle pub H&M – avec Gisele Bündchen.. ça change de Beyoncé qui fait un peu « tas de barbaque » à côté, avoue.

.
Rampage dit « Supermodel » Gisele Bundchen.. mouais, c’est à peu près tout à fait ça. Elle n’est pas déplaisante qu’on dira : pas un look bimbo gonflée silicones.. juste de la viande, mais que dans le filet.

Idéale pour les pubs « hors d’âge » : les jeunes rêveront de lui ressembler et les vieilles se diront : « J’étais un peu comme ça ».
C’est vrai qu’H&M fait dans un créneau particulier : mettre le top mode à la portée des petits budgets Comme « Revlon » dans le cosmétique si tu veux.

gisele-bundchen-usernetsite.com_ (1)

Fille d’ancien nazi exporté vers les Amériques du Sud ? Drôle de pedigree, Gisèle – d’abord : elle a un prénom magique, longtemps délaissé mais qui revient en trombe à cause des redites de l’opéra :

Giselle, ou les Wilis – Créé à Paris le 28 juin 1841 à l’Académie royale de musique devenue l’Opéra de Paris, Giselle reprend le thème traditionnel de l’amour plus fort que la mort qui … fr.wikipedia.org/wiki/Giselle,_ou_les_Wilis

Côté pedigree de Gisèle toujours :

Since 2004, she has been the highest-paid model in the world, and is the sixteenth richest woman in the entertainment industry (as of 2007).[11] In 2012 she placed first on the Forbes top-earning models list, estimated to have earned $45 million in one year.[12] From 2000 to 2005, Bündchen was in a much-publicized relationship with American actor Leonardo DiCaprio.[13]

En somme : dans la vraie vie, elle ne porte probablement pas de H&M !

Nul doute que H&M a fait un gros chèque.. avec beaucoup de zéros.
Elle a un nom bizarre aussi : on la voit plutôt nordique ou allemande.. « Bündchen » avec un umlaut sur le « u », alors qu’elle est à 11.000 km de là.. is a Brazilian fashion model and occasional film actress and producer. Cherche pas à comprendre.

Ici, le petit making-off; là : le full making-off, « assez marrant » dit Musique de Pub

Un sacré morceau cette giskette.

Sur une zique de « The King » : All Day and All of the Night, que les moins de 20 ans ne peuvent .. qu’elle chante soi-même.

Ne clique pas dessus.. c’est juste pour la belle image :

Bündchen-gisele-bundchen-27935253-1600-1200
.
Encore : voyez combien la contre-plongée photo, favorise les nanas.

Publicités

Camelotte

Ou plutôt « Kaamelott« .. c’est vrai que lorsqu’on regarde un épisode de cette série d’inspiration anglo-saxonne pour la première fois, on se dit que ça ne vole pas loin.. et puis on s’habitue.

kaamelott anne girouard

Passé quelques épisodes et si on se penche sur la ligne directrice de cette série, on finit par observer qu’il s’agit d’une sorte de télé-réalité sans début et sans fin – comme tous les reality-shows.. chaque épisode un peu relié au précédent et suivant – dérogeant donc aux trois règles de la théâtrologie classique ou trois phases aussi (1) qu’on retrouve en littérature et même dans presque toutes les formes d’expressions artistiques (2).

Mais à l’usure, on se prend au jeu.. on savoure les jeux de mots, les savoureuses insinueries, l’aspect irréel et surréaliste de tout ça. Appuyé par d’excellents acteurs (Série d’Alexandr Astier, avec cette superbe nunuche de Anne Girouard.
Ça change des séries vampiresques qui vraiment, ne me branchent pas.

Bref – quand je ne suis pas à jour de Télérama, c’est instinctivement sur Kaamelott que je me branche.
Sans compter la richesses des décors, de la mise en scène.. même si on est pas à un déconnage historique près.

(1) Début : présentation, milieu : développement, fin, conclusion : généralement moralisante – à valeur d’exemple.

(2) Voir Vladimir Propp à ce titre.

Sous un autre angle (Tout ou presque, sur Patricia)

Ici, c’est le meilleur de Patricia Petibon.. non pas sous l’angle habituel mais sous l’angle de la « bonne femme« , ce qu’elle recèle de conviction.

Tu coupes le son et c’est toujours aussi captivant :
 

 
Bref : elle croit dans ce qu’elle fait.

Sans oublier de dérailler de temps en temps (mais assez souvent)
 

 
Une autre occaze de se lâcher ?
 

 
Qu’ici, elle se lâcherait même très très qu’on pourrait dire !..
 

 
Retour aux choses un peu plus sérieuses (bien que ..)
 

 
Les chinois en raffolent .. va comprendre.

Toujours aussi étonné qund on regarde ça.. ce pouvoir de conviction.. cette transfiguration au personnage jusque dans ses mimiques, ses clins d’oeils plus vrais que nature – on ne sait ou s’arrête le personnage et ou commence la vraie Patricia.
 

 
Poupée gigogne.. In a pas à faire à une cantatrice – que nenni : on a à faire à un personnage – son visage est un spectacle – un puits d’expressions et de sensibilité.

Et question technique : cette greluche ferait même la honte aux oiseaux (Comme Al?Hy dans un autre genre).

A part Wiki.. si kon avait oublié quelque chose – sa disco .. c’est là :
 
patricia petibon 2
 
Et – bien moins médiatisée que les Nouwenn qui toussottent.. elle mérite bien un petit gros coup de pouce.

Son facebook est ici. Voilà… ah non :

à usage personnel : en plus, c’est une belle rouquine !