Les critères d’Al.Hy

criteres 7

Al.Hy se porte bien – merci.

Que ce soit dans le milieux du spectacle ou les filles en général – obnubilées par les standards actuels, pour ressembler à l’ex Claudia Schiffer, elles feraient n’importe quoi.

Il y a 15 jours, Al.Hy a publié cette photo sur son Al.Hy_Officiel. Cette belle image va me donner l’occasion (sauf son respect) de commenter un peu tout ça.
J’ai déjà commenté ça, ici : les aductors et les « salières » qui sont les deux principaux critères à l’observation de la limite avant le « surpoids ».

Et, comme je le souligne en rouge (bien que l’image soit trop éclairée, à la limite de la surexposition), les adducteurs et la salière de la sujette examinée à la loupe témoigne qu’elle est dans la norme. C’est quand ces critères ont disparu qu’on peu se dire « enveloppée » et encore.. ce n’est pas inesthétique, c’est socioculturel. Sous Napoléon III, avoir des salières eut été fort mal vu. Hier encore, je voyais une photo de la mère d’un copain : en 1950.. et elle n’est pas « maigre », je te promet ! Pas mieux pour Marilyn Monroe Baker qui a largement tout ce qui faut où il faut – elle devait manger tous les jours.

Bien, mais on ne va pas s’arrêter là dans le look.. on titrerait bien : « Look, psychologie et .. s’assumer »

C’est vrai qu’on est d’autant plus sensible à son look qu’on est une personne médiatique.. sous l’oeil cruel des caméras et des paparazzi qui guette le moindre de vos « excès ».

Pourtant, on ne peut pas échapper à sa morphologie (Grosses ou petites « attaches » ..), on peut un peu agir sur son métabolisme, surtout sur ses mauvaises habitudes mais faut il encore vivre et même « bien vivre » puisqu’on ne le fait qu’un fois.

On connait cette formule de taille/poids qui est sujette à caution car elle ne tient pas compte de la morphologie justement, de l’ossature. Celle-ci est un peu moins oiseuse, un peu moins subjective bien qu’imparfaite; elle ne conviendra pas de la même façon a une danseuse classique et à une ouvrière agricole – à age comparable.

Un des facteurs de surpoids (ou d’anorexie – c’est souvent la même chose à l’envers), c’est quand – pour divers raisons : « On est pas bien dans sa peau ».. on est pas parfaite physiquement (1) Suite à une rupture : on se jette sur les gâteaux au chocolat comme le fait Mme Closer (Kyra Sedgwick as « Brenda Leigh Johnson »).
Le seul vrai problème, ce sont les défauts physiques nets.. un « bec de lièvre », un strabisme – généralement, ils affectent la psychologie des décennies durant, faussent les relations – la puberté ..
Quand on est pas bien dans sa peau – et ça revient souvent ou longtemps, on se venge en s’auto-détruisant !! Avouons que le conflit est épique : d’un côté on voudrait être la plus belle et on s’empresse de se bafouer.

Je connais passablement plusieurs types de sociétés, plusieurs cultures – dont arabe et chinoise et je note que c’est seulement en Occident qu’on se permet d’avoir des états d’âme.
C’est moins vrai du fait le l’influence de l’Occident, de la télé, mais j’ai souvent vu en Chine, des présentatrices télé très imparfaites, j’ai vu des filles avec des taches grises de dioxyne sur le visage ou avec un strabisme très net et faire des mariages très heureux (2). Nous, on est assez riche pour avoir le moyen d’avoir des états d’âme, on se « paye » le luxe de pleurer sur notre sort dès qu’on se raye un ongle.
Le meilleur moyen de contenir son aspect physique, ce n’est pas de grossir pour faire plus de seins ou maigrir, se faire vomir pour perdre des fesses – ce n’est pas par la bouffe que ça passe, c’est par la psychologie.

A part quelques cas particuliers,s c’est surtout en s’assumant qu’on se normalise.
Vous maltraitez votre corps et « paf » : les privations produisent exactement l’effet inverse; à la moindre privation brutale – le corps, le foie, la graisse se défendent, collectent en prévoyant la prochaine privation.

Et puis : quand on est bien dans sa peau, on le reflète ce « bien dans sa peau ».

Se faire charcuter ? n’en parlons pas. Liane Foly par exemple, avait un nez très caractéristique les 1988/1990 – ça lui donnait un genre comme on dit. Puis elle est passé chez le charcutier et a perdu toute personnalité, elle est devenu ordinaire;

(1) Souvent, on est seule à le savoir.

(2) A Xi’an, j’ai rencontré une adorable fille.. avec quelques années de moins, je lui aurais bien fait d’inavouables propositions, pourtant – elle avait « une grosse » voix et des mains disproportionnées.

C’est pas si fréquent & « gentil » usagé

Un commentaire sur deux.. c’est pour m’engueuler..

Que je cause mal le parlement français .. que j’écris trop vite et sais plus s’il faut un « d » ou deux à address .. bref : ça va jamais.
Il n’y a pas que l’orthographe .. le style aussi : le second degré est strictement interdit..

Le français subit-il

furax_ru2

  • un ramollissement du neurone
  • simultanément à une contraction du trou du ..?
  • Et-il borné ? Tombé sans imagination ? Lobotomisé hors « distractions citoyennes » autorisées et autres « fête des voisins » que si tu crèves le lendemain, personne ne lèvera le petit doigt ?

    En même temps « libéraux » pour soi-même mais très critique quand il s’agit des autres (des « vieux », alors – on n’en parle même plus).

    Bref : ça manque d’humour tout ça et il est inutile de ressortir les « gruyère qui tue » des Pierre Dac & Francis Blanche.. ça ne fait même plus sourire – pas assez « exotique » ?

    ♥ Tout ça pour dire quoi ? Quelle est la portée de cet entrefilet ?? C’est tout bonnement qu’un bloggueur sympa s’est fourvoyé – pardon : abonné à https://hypheurite.wordpress.com.
    Je clique de ce pas jeter un coup d’oeil pour vite comprendre que nous avons des styles.. comment dire ??
    Disons : des styles jumeaux.
    Gentil moqueur mais sans une once d’agressivité .. sauter dans les flaques ~~ déjà, avec un nom comme ça, tu sais à couac t’attendre 😉

    Il ne cause pas d’Al.Hy mais est-ce la peine ?? Il doit avoir une fille de son age (à Al.Hy) qui y pourvoira.

    ♥ Un autre ami c’est joint à notre petite table ronde.. c’est images_provence.. encore un WordPress qui s’occupe de musique, de montage, de belle images qu’on gardera sous le coude pour cet hivers et de bien d’autres choses. Style affable (accueillant, aimable, amène, avenant, bienveillant, civil, courtois, hospitalier, poli, prévenant, serviable, sociable – d’après linternaute.com) et décontracté.. Lui non plus n’a pas besoin de cause d’Al.Hy.. c’est son « grand » qui s’en charge 😉

    sydony 14

    Pourtant, quand j’échange des propos avec Al.Hy – « n’a » que 19 ans.. on se comprend en français.. comme quoi, tous les djeunes ne sont pas fourbis de la même pâte. Comme avec mon fils de 23.. pas besoin de « kiffer » pour se faire comprendre. Al.Hy utilise même le mot « gentil ».. moi qui le croyait has been du dictionnaire. !

    Un adage chinois dit « Fumer rend gentil ».. on est pas forcé, mais j’en connais qui auraient bien besoin de trois paquets par jour.

    Rappel toutefois – mais est-ce bien nécessaire ? Ici, notre crèmerie – notre raison sociale est de paparazziter Al.Hy tant qu’on le peut.. les petits problèmes d’une chanteuse qui deviendra (encore plus) grande, et si on a quelques mots sur cette société dans laquelle baigne Al.Hy, il est hors de question de s’embringuer dans des états d’âmes sociétaux ou politiques – il en foisonne déjà suffisamment. On est ici pour se dérider, se faire du plaisir dans les oreilles, pas pour refaire le monde.

    ♥ Même des demoiselles passent par ici – pour mesurer nos « tablettes » 😉 ?

    Voilà, ça, c’est une bonne chose de faite ! Mais moi, je fais quoi moi ? Bon je vais pas faire genre, de toute façon j’en meurs d’envie alors… J’accepte ! & forcément, je vais voir ses photos ahah.

    Hummm, merci les copains du rugby de mettre des photos des vestiaires, parce qu’en plus d’être super gentil, il a des super tablettes ! L’homme parfait *bave* .

    Cochonnes !! Nous qu’on croyait être seuls à reluquer sous les jupes des filles 😉 !

    MlleSydony parle à son journal tous les jours.. mais nous aussi, on la surveille du coin de l’oeil – on regarde par dessus son épaule qu’elle fasse pas de bêtises.

    On peut aimer la langue française, mais – quand on souhaite faire passer une idée, ce n’est pas une priorité, c’est l’idée la priorité.

    175 articles (1) et 175 .. (Un bon début)

    al.hy sexy 3072529687_1_15_ep8jZWlr faked

    .. photos d’Al.Hi.. d’Ohpélie Moisan et de ce qui tourne autours; dont certaines « rares ». Quelques unes qui n’ont rien à voir aussi. Disons plutôt : 150. C’est la taille de la galerie de photos qui se trouve dans la barre de gauche.
    On y trouve de l’Al.Hy « The Voice », comme de bien entendu, mais surtout : beaucoup d’images de l’avant The Voice, même « petite » ou au lycée.

    On est pas des paparazzi.. on ne trouve donc pas de photos « compromettantes », en outre : on a fait le choix de ne pas montrer une brochette de photos désobligeantes.. ça n’intéresse personne quand Al.Hy se casse un talon. Pas trop de voyeurisme – mais un peu quand même..

    Les amateurs de « sexy » seront déçus, mais pour ça, il faut aller râler sur la tenancière de son FaceBook officiel. Question frivolités, on a quand même dégoté ce clip où Ophélie chantait « Venus ». Le clip la montre sous ses meilleurs angles.

    Deux ou trois ont été tronquées ou retouchées pour des raisons techniques, sauf une : pas pour des raisons techniques mais pour un point de vue esthétique [sexy] et didactique [usage de la plongée et contre plongées].

    Pas mal de photos sont probablement sous copyright © .. tant pis, car ici, on a pas de raison commerciale hors la sortie d’Al.phabête. Mais il va sans dire que si un « ayant droit » y trouvait ombrage, on ne la retirerait pas 😉

    Si vous mettez la main sur quelques autres – merci d’en fournir le lien.. ce sera sympa pour la communauté des alhyens et des aliens aussi – Qui sait ? Ce serait un peu normal que les extra-terrestres s’intéressent eux aussi à une artiste tombée du ciel.

    Merci à Amel Kerkeni, sa photographe attitrée, qui lui fait des images dignes du Louvre bien mieux que Mona Lisa.

    175 articles qui représentent la compile de pleins de petites anecdotes qui ne sont rassemblées « nul par ailleurs » qu’ici. Quelques unes du à nos échanges Facebook perso.. des confidences, avec Al.Hy.

    (1) 182 en trois petites semaines – plus exactement.

    Pipeletteries & autres coups de pattes

    Cette feuille est une redite à laquelle on apporte quelques précisions, apporte notre sentiment.

    Les « journalistes » et paparazzi français sont un peu moins caustiques que les tabloides anglais, mais leur logique n’est pas meilleure.

    al.hy sexy 3072529687_1_15_ep8jZWlr faked

    Avant de s’insurger contre les pauvres journalistes qui en prennent plein leur grade : « Tu vois des mecs qui n’ont en rien à f*utre et qui viennent se la racler sur toi. C’est dommage. Ils ont peut être autre chose à faire », balance-il. A s’exprimer de la sorte, Louis ne va pas se faire que des amis dans les médias…

    Malgré tout, il faut avouer que la relation qu’entretiennent l’ex petite favorite de The Voice et son « pote » ne semble pas tout-à-fait claire. En effet, lorsque le présentateur demande aux présupposés tourtereaux s’ils auraient avoué être ensemble dans le cas où l’information se serait révélée exacte, Al.Hy offre une réponse quelque peu suspecte : « notre vie privée nous appartient », s’exclame la miss. On se demande si le petit Louis et sa copine de plateau ne seraient pas en train de nous raconter des salades…

    D’autant plus qu’il y a peu, c’est la maman de la starlette qui jasait sur le dos du duo. Dans une interview exclusive accordée à Public, la petite commère avait de ce fait laissé entendre qu’il y’avait bien quelque chose entre sa fille et le chanteur. Selon ses dires, son enfant chérie appellerait le père de Louis Delort « beau papa ». Un surnom qui en dit long sur la nature de leur relation.

    Mais ce n’est pas tout, hyper enthousiaste à l’idée que Al.Hy et le beau brun ne forment qu’un, la maman de la chanteuse avait même déclaré que si les ex candidats de The Voice faisaient un enfant ensemble il serait assurément très beau. Et de préciser qu’elle ne serait pas contre le fait de devenir grand-mère. Si ça ce n’est pas une preuve évidente que Al.Hy et « loulou » nous cachent un truc…

    A moins que la mère de la jolie brune ait peut-être pris ses désirs pour de la réalité… Affaire à suivre… Alexandra Suc purebreak

    « un peu moins caustiques » mains moins poli en revanche :

    Al.Hy aussi en prend pour son grade au passage « l’ex petite favorite », « starlette », « jolie brune ».. on ne peut pas dire que les médias pipôles torche c*l aident, mais Al.Hy s’en souviendra.
    « ex, petite favorite.. » deux coups de patte dans une courte phrase !
    Et « la miss », selon le contexte : c’est gentil ou méprisant.
    Où « la petite commère » en parlant de Mme Moisan est quasiment – sinon insultant, pour le moins fort irrespectueux; depuis quand use t-on d’un tel lexique à l’endroit (encontre) de parents de stars ? Où alors, le canard « Public » a tellement les glandes qu’il ne sait plus bien où est sa maison.  » .. enfant chérie », ce n’est guère mieux. Ne parlons pas de « le beau brun » qui ressemble assez à « bronzé » !

    D’abord : « .. notre vie privée nous appartient » En quoi cette phrase serait-elle condamnatoire ?? Les désires journalistique – vendre du papier et la réalité sont deux choses distinctes.

    Par contre, ce que Corinne Moisan pense – c’est une chose, mais on verra une certaine imprudence à confier ça – comme on le ferait au lavoir de Saint Amand. C’est pour le moins imprudent et contre productif. Car – comme on le sait, le premier « mobile » des fans, c’est de s’identifier à leur idole; nul doute que nombre de petits chtis, déjà minimum xénophobes (1), tourneraient les talons à AL.Hy.

    En outre : Al.Hy aurait déjà une copain depuis longtemps, mais sans y mettre de nom, c’est « faute avouée pardonnée » comme m’a dit AL.Hy.

    Note. L’illustration est une photo modifiée pour mettre l’accent sur les meilleurs morceaux d’Al.Hy – mais il y en a tellement. 😉

    (1) avec les « parisiens gros bec » [les parisiens ont la parole facile] et autres.. comme dans toutes provinces d’ailleurs.