« Un sacré b*rdel » (Le « Voice Tour »)

On a bien cherché quelques clips du « Voice Tour » après The Voice.. mais ce qu’on trouve sur YouTube est par trop « familial », colos, patronage.
Ça a fait plaisir aux alhyens – ils ont rapporté un petit bout d’Al.Hy dans leur smartphone ..

La pêche n’a pas été fructueuse, même sur MyTF1.

On est passé au supermarché acheter des sardines.

Là, on termine par un vieux truc pour remettre les oreilles à zéro.

Chansons à textes

Ici, on a déjà évoqué cette chanson années 1990 de Lilicub : « Voyage en Italie » avec un texte mieux que du Léonard de Vinci..

Pire que chansons à texte : il y a les sculpteurs en mots.

Comment reconnaître ces perles ?
Par exemple : Tu retires l’arrangement dans « Melodie Nelson » de Gainsbourg et ya pu rien.. sauf le texte inusable de « Cargo Culte » – quand même :

.. Je sais moi, des sorciers qui invoquent les jets dans la jungle de Nouvelle-Guinée.
Ils scrutent le zénith convoitant les guinées que leur rapporterait le pillage du fret.

j.c vannier 5

Sur la mer de corail au passage de cet appareil ces créatures non dénuées
de raison ces papous attendent des nuées, l’avarie du Viscount et celle du Comet.

Et comme leur totem n’a jamais pu abattre à leurs pieds ni Bœing ni même DC4, ils rêvent de hijacks et d’accidents d’oiseaux

Ces naufrageurs naïfs armés de sarbacanes, qui sacrifient ainsi au culte du cargo
En soufflant vers l’azur et les aéroplanes.

Où es-tu Melody et ton corps disloqué; hante-t-il l’archipel que peuplent les sirènes ?
Ou bien accrochés au cargo dont la sirène d’alarme s’est tue, es-tu restée ?

Au hasard des courants as-tu déjà touché ces lumineux coraux des côtes guinéennes
où s’agitent en vain ces sorciers indigènes qui espèrent encore des avions brisés?

N’ayant plus rien à perdre ni Dieu en qui croire, afin qu’ils me rendent mes amours dérisoires, moi, comme eux, j’ai prié les cargos de la nuit.

Et je garde cette espérance d’un désastre aérien qui me ramènerait Melody..
Mineure détournée de l’attraction des astres.

Eh oui – fallait l »écrire !

Ecrit en collaboration avec le compositeur et arrangeur Jean-Claude Vannier. L’arrangeur, c’est comme cet homme de l’ombre au ciné : le monteur – tu t’engueules avec lui et il te transforme ton film génial en tas de .. enfin, tu vois.
La bio de Vannier m’écœure .. C’est un peu comme Vanessi Parada sans les paroles d’Étienne Roda-Gil (zique Franck Langolff).

Al.Hy – elle, ce serait plutôt « sculpture en phrases » et aussi néologismes raides surréalistes.. « Chanson contente », Al.hypheurite .. enfin, tu vois.

Note. A l’attention des filles en chasse : ne vous ruez pas sur internenette « Jean Claude Vannier mignon » car ces jours-ci, il a quand même bien attrapé 40 ans de plus

Page ontologique (Maj)

C’est c*n de vouloir vivre le plus vieux car quand tu entres enfin dans le Livre des Records, t’es mort.
Et tu peux pu t’en enorgueillir.

Comme quoi : c’est plutôt bien qu’Al.Hy use son égo maintenant car à chanter et surtout : jouer de la harpe pour l’éternité au Paradis, ça doit être on ne peut plus ch*ant.