Sauf les moches

jennifer_ayache_6

Ici, on arrive a un trombinoscope alhyen de près de 300 images (colonne de gauche).

Mais certains seront déçus – c’est comme tout.

Chaque jour – sur un autre blog, on recevait bien une 20 aines de demandes de « Jen Ayache – Superbus, perd sa jupe sur scène ».. comme si tel impondérable avait quelque chose d’érotique, de sexy.

Traînent comme ça, sur le web – nombre de feuilles qui collectionnent ce genre d’images moches, parfois même dégradantes – comme si ça avait l’ombre d’un intérêt que de montrer les vergetures de telle actrice.

Nous, notre « ligne éditoriale », c’est qu’Al.Hy est une jolie fille toutes catégories – ainsi : inutile de vous faire mal aux yeux en cherchant puisqu’on a prit le parti de ne collecter que de belles images, à la rigueur : fun/amusantes. Les trois ou quatre images « pas terribles » qu’elle tort la bouche en disant « Reykjavik », ne figurent pas.

C’est un choix.

Publicités

Autre époque

Les temps changent.. Al.Hy impose son clavier contre la gratte qui perd du terrain depuis nombre d’années – « perd des tours » comme on dit en Formule_1.

Il y a 30 ans déjà, c’était ça :

Non pas « Jefferson Plane » (bien que..), c’est « Jefferson AIRplane ». Dans « Lather » c’est Grace Slick qui chante :
 

 
« chanteurs sous acide. » disait-on alors que leur zique est si grande qu’on a même pas besoin d’en prendre .. des acides (1).

Cette greluche a une voix tro. Elle me fait penser à Christine McVie
 

 
en moins « fumant » peut-être.

Ça déchirait déjà, les filles.

(1) Les années 70/80, c’est le LSD (« acides ») qui avaient la cote. Aujourd’hui, c’est « la poudre ».