Fodré savoir

Pas que pour elle.. c’est le bourdil pour tout le monde, comme toutes les Rentées.

J’aime bien MlleSydony (Twitter) (Sans oublier Al.Hy qui m’a à l’oeil et a la jalousie facile), mais – eu égard son âge probablement, sa logique à Sydony n’est pas complètement imparable qu’elle écrit avec ses doigts roses :

C’est fou comme il me manque ! Je n’ose pas trop le harceler de message quand il est au travail, j’ai un peu peur de l’effrayer. J’aimerais bien qu’on fasse un petit bout de chemin ensemble,

C’est ce « bout de chemin » que je comprend mal. N’a t’elle pas fait déjà, un « petit bout de chemin » avec lui – sauf erreur ?

Ou alors : il y a les « petits », « moyens » et plus grands « bouts de chemin » – va savoir. Et pi : il n’y a guère que pour aller à Rome que tous les chemins se confondent.. « en général  » les chemins se sépareraient plutôt (voir ma cruelle expérience).
Mais on ne va quand même pas dégoûter MlleSydo (WordPress) avant l’heure – elle sera peut-être l’exception à confirmer cette règle.

Le clip le plus méchant_trash_gore de Catherine, c’est celui-là :

« méchant_trash_gore » où son « ex » tire une gueule de trois mètres de long.

[Tags Keywords ,Catherine, Ringer, Rita, Mitsouko, Mitsuko]

Publicités

J’insiste

linux mint 4

Un nouvel ami est passé par ici voilà 15 jours… Sauter dans les Flaques de Sébastien Blanrue..

Il publie sur sa feuille : « Anagrammes, piques épiques alcool et drames. » dont le seul titre est un morceau de bravoure à lui seul.
L’article aussi est un « morceau » .. mais PAS QUE – c’est pour ça que j’insiste lourdement.

C’est aussi la brochette de commentaires aussi est digne d’intérêt.. sauf les salutations distinguées dont on se moque mais au vu des auteurs de commentaires, on trouve une bonne vingtaines d’autres sites tout aussi amusants, décalés – pour la plupart déjantés à la Desproges.
Pour mon compte personnel, je dirai « dérision » oui, mais Jean-Marie Bigard et les gros sabots, je dirai : moins. Mais je n’en veux pas à ses amateurs.. il en faut pour tout le monde.
La vulgarité n’apporte rien.. confondre les grossièretés avec le comique, c’est pas mon truc.

Tiens : j’ai un bon exemple de comparaison – la vulgarité au comique, au désopilant, c’est un peu comme l’écart entre le sexy et le porno. Le sexy – c’est une montagne d’accessoires, de falbalas, de coquineries, alors que le porno : c’est d’la barbaque.