Devise (La logique, c’est un métier)

de Stan Laurel et Oliver Hardy :

Une journée sans rire est une journée perdue.

Et nous sommes bien d’accord.
Ce monde (immonde) n’est déjà pas trop marrant à en croire nos gazettes.. C’est bien pourquoi je cultive le rire, les bons mots surréalistes ou au trente troisième degré, la rigolade et les blagues sauf les bêtes et trop méchantes.

Bien sur : chanteuse à textes – c’est rarement marrant. C’est bien pour ça qu’ici, on fait la contrepartie pour égayer Al.Hy et alhyens.

Nécessité d’autant plus forte qu’on ne peut pas dire que nos comiques actuels soient vraiment comiques avec les clichés usagés.. j’ai beau me gratter le front, je n’en vois pas un qui me percute l’esprit

Spectacles d’humour et one-man-shows à Paris ..

  • Les Alcoolytes : Dialogues de sourds
    (2 votes)

  • Alexandre Barbe : Nique le stand-up !
    (11 votes)

  • Arnaud Cosson
  • Arturo Brachetti & Friends : Comedy Majik Cho
    Tarifs : Place de 20 à 71€ .. A ce prix là, ils doivent offrir une louche de caviar à l’entre-actes.

  • La Bajon
    (4 votes)

  • Benjamin Verrecchia
    (16 votes)
    36€ – plus c’est cher et moins c’est mauvais ?

  • Bérengère Krief
    (130 votes)
    « Un show où Jeanne d’Arc croise Batman et Freud côtoie Ribéry. Fraîche et moderne, girly et universelle, Bérengère Krief .. »
    Tarifs : Place 16€ – Mouais, ça vaut pas plus. Comme quoi, fo pas se fier aux votes.

  • Bonaf
    (15 votes)
  • .
    Passons sur les Jean-Marie Bigard et autres Anne Roumanoff les Djamel Debbouze .. Elie Semoun, Palmade et Laroque qui radotent.

    Laroque & Palmade – à la rigueur.
    Bref : depuis Desprorges (de par sa finesse) et Coluche (par sa lourdingue) qui était passé maître avec sa « .. différence entre un pigeon. » on ne voit rien venir. Il y a quelques « petits amuseurs » mais avouons que ça manque de pépse. Ce ne sont pas les vannes de zinc de Jean-Marie qui me feront grimper aux rideaux.

    coluche2

    Je rappelle qu’ici, les membres fondateurs sont k’humour débridé 2° degré mais aussi le surréalisme (le décalé) et Coluche nous plait bien à cause de ça.
    Cette histoire de « .. différence entre un pigeon » (1) est l’archétype de la blague surréelle.. comment veux-tu qu’il y ait une différence entre un pigeon.
    Cette « .. différence entre un pigeon. » c’est une des multiples questions que les DRHs posent à des prétendants collaborateurs BAC +9. Le but étant de déstabiliser le candidat.. voir comment il se sort d’une situation très difficiles voire absurde.. une impossible « mise en condition ».
    Comme quoi l’ « illogique » a bien son intérêt.

    La logique, c’est un métier

    Il y a celle-là aussi – question déstabilisation :

    « Le train d’arrête et montent 10 voyageurs..

    .. descendent 2 voyageurs.
    .. en montent 4 .. »

    Bon – après s’être fait promener ainsi entre 7 ou 8 stations.. le résultat donne 18 et l’examinateur te demande sérieux :

    « Combien avait-il de stations ? »

    Mais ne crachons pas dans la soupe absurde ou surréaliste – nous, qui avons tété aux mamelles de Pascal et Descartes.
    En Chine par exemples – en Asie, les formes de pensées sont différentes des nôtres tout en donnant satisfaction, en particuliers dans la démarche ontologique, qu’est ce qu’on fiche sur cette planète, la valeur de l’argent, le « bien » et le mal.
    D’ailleurs, même nous – imprégnés de logique, avons recours à la « logique floue » pour résoudre des problèmes des plus épineux.
    Pas si floue que ça d’ailleurs puisqu’elle sert au contrôle aérien (gestion du trafic aérien).

    (1) Ce bon mot est une reprise.

    Pourquoi ch’t’M bien – les jeux de mots à 100 balles

    Al.Hy est bien de son époque – sans aucun doute, mais elle n’a pas été complètement pourrite par la langue SMS, ni même le « causer rap » des cités « sensibles ».

    Ceci posé –

    Personnellement, j’ai un style écrit assez débridé imbibé de jeux de maux à 100 sous, souvent même – surréalistiques, familier.. même que ça ne plait pas à tout le monde. Mon lecteur, au premier passage, est souvent horrifié, puis il s’habitue.. comme Stéphanie Bédard (Robin des Bois) qui me tirait les oreilles que je n’étais pas un exemple pour les djeunesses canadiennes québecoise et françoise – avant que je ne m’explique.

    Si « le rire est le propre de l’homme » et de son sous-produit : la femme, l’humour – lui, est loin d’être naturel; il n’est pas spontané – sauf ici et sauf chez Al.Hy.
    C’est encore une raison pourquoi ch’t’M bien Al.Hy.. Al.Hy qui use de tournures, de casse-mot exactement comme je le fais.. pour s’en jouer de ces mots convenus et usagés. Par exemple, ce 17 août, voilà comment qu’elle cause sur son FaceBook_Officiel :

    Envolée sur Zébulon depuis quelques jours, voici ma carte pause-(t)-hâle
    J’ai déjà [..]
    Baisers mouillés, Al.Hy

    gong radio gnome invisible

    C’est une chaussure : moi saucisse – comme Al.Hy, j’aurais pu écrire ce truc : « carte, pause-(t)-hâle » .. on a un style proche sauf qu’heureusement, Al.Hy est une fille – moi, un gars.

    Sans vouloir slipanalyser la charmante, sans compter que : sans qu’elle l’ai remarqué, Al.Hy parle comme par hasard de « pause » quand elle a grand besoin de se reposer et de « hâle » où on comprend halé par le soleil – ce qui résulte bien de ses méandres neuroniques et poétiques. Mais, arrêtons là la psychananalyse – S.F n’étant vraiment pas mon copain.
    Même avec l’anglais, ça marche les jeux de mots – il y a par exemple I am souris.. j’aime assez.

    Al.Hy délire aussi pire que moi – pour ça déjà : je ta dore.

    séuɹnoʇǝɹ sɹǝsıɐq
    ˙˙ʇôʇuǝıq ʇuǝʌıɹɹɐ sǝsoɥɔ ǝp sɐʇ sǝp ʇǝ ‘ǝlnoɹ ʎɥ˙lɐ
    ˙sıoɟ ɐl à ǝɔuǝssǝ uoɯ ʇǝ ɹnǝʇoɯ uoɯ sǝʇê snoʌ ‘uǝıʇnos ǝp ʇǝ ɹnoɯɐ,p sǝƃɐssǝɯ soʌ ‘ǝʇuǝʇʇɐ ǝɹʇoʌ ɹnod ɹǝıɔɹǝɯǝɹ snoʌ à sıɐuǝʇ ǝɾ
    ˙˙snoʌ ɔǝʌɐ ǝnbıunɯɯoɔ ǝɾ ǝnb ‘ɹǝıʌɐl…Afficher la suite

    Sue Al.Hy_Officiel, le 7 août.

    Ou bien : simple phrases tro sibyllines : Baisers d’impatience et de hâte extrême abusive et épileptique.
    Votre Al.Hy qui pense à vous.
    , pire .. Nous sommes Lundi et ce jour sonne vous.

    Bref : exactement mon genre qui me va bien? Copieuse !

    try so hard gong 8

    Au regret de ne pas vous passer de l’Al.Hy, Al.phabête étant toppe secrète jusqu’à sa sortie; mais bon, « Gong », ça fera patienter.

    Désolé – je suis un gars

    Ainsi, je suis un peu amoureux de TOUTES les filles.. à condition qu’elles sachent « prendre la lumière » (1) et aiment rire.. Le « cintré » ne me va pas.
    J’adore les fanfreluches, les godasses.. enfin : tout ce qui fait qu’une nana se distingue d’un gars.
    Dans « Sex and the City », Jessica Parker se ballade avec un foulard rose/mauve noué au poignet.. qui ne sert à rien, ne l’entrave en rien (comme si elle n’en avait pas conscience); il lui tombe au mollet et ça lui va très bien.

    dsc02842

    J’ai du être un peu fille dans une vie antérieure.. bien que normalement constitué pour le principal, il m’est même arrivé d’acheter de magnifiques robes de brocante.. une bleue ciel .. une autre slave – quelques paires de chaussures (dont des cloisonnée [Damas] syrienne, au moins « arabe » sans aucun doute) tellement elles étaient craquantes. Il m’a fallut refaire les coups de pieds de toile, manquants – sans penser à les porter ni même, les faire porter 😉

    Bref, cette longue intro pour signaler que Mlle libertyandtea (Lisa, 21 étés (2)) est passé ici faire un coucou. Sur son blog, tout est diaphane, pastel de roses, bleu et dégradé de mauves qui ne déplairaient pas à Al.Hy – elle affiche tout ce qui lui passe par le clavier.. même ces chapeaux oubliés et pourtant si seyants.

    Liberty and Tea
    Je m’appelle Lisa et j’ai 21 printemps. Je vis dans le nord Est de la France, dans une très jolie ville : Metz. J’aime beaucoup rire et porter de l’attention aux jolies choses. Je fais mes études à Nancy pour devenir professeur documentaliste. Mon blog est une façon de partager et d’échanger des paillettes de bonheur 🙂

    Bon – moi, je suis tantôt chinois, tantôt SDF parisien (en ce moment) nancéen d’origine lorraine, mais – malgré l’opposition historique Metz/Nancy – ça devrait le faire quand même – d’autant que comme Al.Hy et moi : elle est amatrice de thé.

    Elle essaye bien de nous faire jaloux de son escapade au Lavandou, de nous faire baver de recettes de cuisine légère et autre recettes de vie courante.. mais ça ne marche pas car mous aussi, on a nos recettes.

    A son menu : Études, Beauté, Blogou, Cuisine, Déco et petits doigts, Inspiration, Jolies Créations à imprimer, Lectures, Les états d’âme [donc, c’est bien une fille – Ndr ], Monday Music, Paillette de Bonheur, Prendre l’air, Thés d’amour, Uncategorized, Wish List.

    (1) « Bien prendre la lumière » est une expression photo/ciné pour dire qu’une personne « rend » bien.

    (2) Pour mon compte : mon fils en a 23.. je te laisse faire le calcul.