Encore un contre exemple « français »

On en a déjà parlé.
On aurait pu faire entrer ça dans la « liste des nanas chroniques », juste avant, mais le sujet étant très différent et portant une thèse très différente, le mieux, c’est d’en faire une mini feuille séparée.

On note que Mylène Farmer (d’origine canadiennes françoise) a eut un succès étourdissant – planétaire, bien que chantant EN FRANçAIS !

Tiens.. comme ya encore de la place en bas de l’article, je vais mettre une image qui n’a rien à voir. Pas une photo d’Al.Hy – pour la punir qu’elle nous fait languir.

lechat-34

C’est une photo de Mme Machine Lechat quand elle étend son linge.

Publicités

Al.Hy ne chante pas (encore) en japonais

Il m’a fallut m’expatrier durant 7 ans – avec mon fils.
Nous sommes partis pour la Chine, lui n’avait guère que onze ans.

J’avais un peu préparé cette expédition. Un an avant et tous les jours, pour le familiariser : je lui écrivais un caractère chinois sur un bout de papier.. qu’il l’apprenait dans le bus pour aller à Saint-Mery (Paris IV°).

Arrivé en Chine – je ne savais dire que 8 mots ou peu s’en faut, lui : guère plus mais je me suis aperçu de la facilité avec laquelle il appréhendait les choses, comment il se démerdait avec les vendeurs où avec le guichet de la SNCF chinoise – tandis que moi, je galérais.
Le chinois est une langue tonale.. musicale si tu veux et si tu ne places pas correctement les tons, tu dis n’importe quoi tandis que les chinois rigolent jaune.
A cause l’empilement de notre socioculture, il devient de plus en plus difficile d’apprendre le chinois – notre cerveau de « vieux » fait de la résistance.

IMG_0001 b

Alors que lui – faisait réparer sa minimob sur le bord du trottoir et se faisait comprendre !..
Nous, les vieux – mettons un point d’honneur à appliquer nos cours de grammaire alors que les jeunes « s’en foutent » de la grammaire; ils vont au plus efficace. On l’ignore mais les petits allemands, russes ou arabes n’ont jamais entendu causer de ces déclinaisons chiantes.. ils parlent, c’est tout !

Moi, je devais bien connaitre (mal) 800 mots de tous les jours mais ne les sortaient jamais au moment opportun. Je cherchais comment on pouvait bien dire « fil à coudre » alors que Brice disait à la vendeuse « Gei wo zhe dongxi » : donne moi ce truc.. en pointant du doigt – et ça marchait très bien.
Il mettait du « dongxi » à toutes les sauces mais allait de l’avant alors que je traînais derrière à cherche le mot juste dans mon dico 😉
Il allait à l’école communale, le foulard rouge autour du cou.. fut admis à l’université sur dérogation d’âge !! Et obtint son HSK (diplôme international de chinois) à 16 ans et 360 jours.. je ne l’ai toujours pas.

Avis aux jeunes : c’est maintenant.
Passé 30 ans, ça devient dur-dur; et pour ajouter une carte au jeu de la réussite : ya pas d’hésitation.
Pire : plutôt que l’enseignement aussi vain que scolaire, il faut aller passer ses vacances dans le pays considéré.

AL.Hy et ce japonais .. Chanter phonétiquement, ça se pratique – mais c’est quand même mieux de comprendre ce qu’on chante, et puis : ça ouvre l’esprit.
Ce doit être Baudelaire.. il voulait lire Tolstoï, mais ça le défrisait de mal comprendre les finesses au travers de la traduction, alors – passé 10 pages, il se dit « Merde !.. fo que j’apprend le russe » -ce qu’il fit, avant de reprendre son bouquin à la page 11.

Question langues : nous français, sommes des minables. Et outre être des minables, on se pavane avec l’impression de connaître !

De retour – après 15 jours de vacances en Grèce.. j’ai parachuté Brice en Syrie où il passa deux ans à Damas à apprendre l’arabe.. (1) et un petit tour en Russie pour boucler la boucle. Ce qui fait – avec l’anglais et le français paternel : 5 langues.
« Pour l’Espagnol, je verrai plus tard » dit-il mais c’est vrai qu’après le chinois et l’arabe, le « reste », c’est de la gnognotte.

Bien sur.. il m’a demandé pourquoi apprendre ces langues ?.. Que je lui ai répondu « Tu les a apprises pour rien« , « Tu les apprends par politesse.. pour le coeur » car les transactions commerciales etc, se font presque toujours en ameringlish; sauf que : quand tu deals avec des chinois ou pays arabes, que tu es en concurrence avec des allemands ou des ricains, nul doute que tes clients chinois ou arabes savent combien il est difficile d’apprendre leur langue – et t’en sont reconnaissants. Ils se montreront sensibles à ta finesse et ton ouverture d’esprit.

C’est dans « Lawrence d’Arabie » où Peter O’Tool continue en arabe, la sourate que décline le petit roi Feiçal.. et ce petit détail l’engage dans une révolution.
Petites causes, grands effets.

Voilà pour le coeur.

Pour avoir des infos sur le chinois ou l’arabe, son FaceBook, c’est michel.jackçon.

(1) Par chance : était de retour juste avant les évènements.

Mais si

.. US, Réunion .. même du Mexique.
C’est peut-être Jennifer Lopez ou Salma Ayek qui a cliqué sur https://hypheurite.wordpress.com pour voir le minois d’Al.Hy et bien sur, en profiter pour se désembuer les oreilles.

Russie avant hier, HongKong avant avant-hier.
De la Lune : non – rien, mais avec les vacances ..

Salma n’est pas trop chanteuse, mais elle a d’autres « avantages » , avantages qu’on ne voit pas dans ce splendide « Frida » mais le propos est différent :

frida-salma-hayek-02

.

Même en Russie

Hypheurite.wordpress.com est ouvert depuis trois semaines .. on ne va tirer de statistiques sérieuses bien sur (Je ferais un piètre politicien), d’autant que les aoûtiens, 90% des français – ont les pieds dans l’eau – attrapent les crabiaux – piqués par les méduses plutôt que de faire leurs dévotions journalières à Al.Hy – mais n’empêche qu’on peut se faire une idée.

Il s’agit des sept derniers jours :

top visites 3

Quand on consulte le YouTube chinois : http://www.soku.com/search_video/q_al.hy , on y voit des Al.Hy (啊哩 A.Li en chinois). Même des « The Voice 法国 (Faguo France, « Le pays des lois » comme disent les chinois).

Dommage que Google ai essayé de faire la guéguerre médiatique à la Chine en 2008 car notre hébergeur WordPress (comme plusieurs médias US) est invisible pour 1.35 milliards d’amateurs de romantisme (浪漫 lang mang, proche de « roman ») français.
Des clips d’Al.Hy vus 1.500 fois sans rien demander à personne !

AL.HY SOKU 2

De ce fait.. on est infoutu de savoir combien de ce peril jaune, fréquente hypheurite.wordpress.

Al.Hy pullule aussi, bien sur – sur le Google chinois BaiDu .. même sur le last.fm chinois .. qui est en Grande Bretagne !!

Reste puk’ Al.Hy apprenne à chanter avec des baguettes 😉

On peut tout dire du cinoche, des émissions télé, mais .. (Maj)

il reste un phénomène typiquement français : c’est la qualité de notre pub.

Bien sur, il y a plein de crottes mais, nos publicistes pondent – de temps à autre, de véritables perles.

« Exception française » ? Génie ?.. Je ne saurais trop dire – à moins que ce soit simplement :

En France, jusqu’en 2000 (de mémoire), il était interdit de dire « Carrefou.. » c’est de la gnognotte, « Lecle.. » c’est bien mieux.. Contrairement aux US, ici – la pub comparative était interdite. Et de ce fait, les publicitaires étaient obligés de faire de la qualité pour qu’on remarque – s’attarde, sur les produits vantés.
C’est ainsi que – dès débuts de la télé couleur jusqu’aux 2000, on a eut droit à un festival.. que Jean-Marie Boursicot avait décidé de provoquer (au Grand Rex – Paris) : une « Nuit des Publivores » dévoreurs de pub. Chaque année, on s’installait dans un fauteuil vers 8h pour se relever vers .. 8h – café/croissant fournis. J.M y faisait projeter des pubs des cinq coins du monde, des plus nulles, des plus sexy, des plus hilarantes car on ne vend pas une mobilette ou de l’Aspirine de la même façon en Afrique, « URSS », France ou en Chine.

laraignee_nescafe

Copie malheureusement médiocre :

nescafe_perou2

Quand passait cette « Nescafé » : les 4.000 spectateurs au Grand Rex, se levaient et gueulaient comme des malades (malades de pub). Elle est resté fétiche un 20 aine d’années.

Pour des questions de gros sous, Boursicot semble avoir grand mal à maintenir sa collection (en Suisse), l’INA lui reprendra peut-être, pour une bouchée de pain.

Aux US, la pub – ça vaut des montagnes de dollars. Ce n’est pas non plus donné en France mais on arrive à faire des pubs magiques pour la somme de bien moins cher. Le coût de passage des pubs dans les médias est tel que la qualité technique, esthétique – doit être irréprochable.

On ne va pas vous imposer toutes nos pubbes fétiches.. yen aurait pour trois bonnes nuits de Publivore. Pour illustres, on en montrera qu’une – mais pas des moindres –

Un peu d’infographie ..Nickel-clean magique : emballé, c’est pesé ! Si après ça, t’achètes pas, c’est qu’il y a un malaise.. bien qu’ici, on ne soit sensible qu’à la qualité de la pub, pas trop au message transporté.

Merci aussi à la musique – comme celle-ci de « Empire of the Sun« ; merci de son indispensable renfort à l’image, merci de faire 50% du chemin pour arriver au porte-monnaie du consommateur.

La première pub a m’avoir scotché – elle devait être de Pierre Schoendoerffer, c’est une pubbe sur les bassines en plastique « Gilac ».. QUE des ustensiles de cuisine, bassines rouges et vertes .. ce clip pourtant, était bluffant.
Etonnant non ?
Mais bon : ce n’est pas un secret que derrière les pubs les plus magiques se cachent mal les plus grands réalisateurs.

Une mauvaise note toutefois – pour nos cabinets de pub : tros rares sont les pubs avec une musique française.

Idiot (Mauvais calcul au minimum)

Ce midi, aux infos FR1 ou TF3 (un truc comme ça) – le mec dit que pour un bon succès genre chanteur, se dois de se faire en anglais à cause de Grande Bretagne, US .. chauvinisme décalé mis à part.
Ce qui nous fait bien rigoler, ou alors le mec jaloux vous souhaite de vous tirer une balle de 22LR dans le pieds.

Les US, Grande Bretagne réunis, ça compte guère plus de 300 millions d’auditeurs potentiels, alors qu’il en reste quand même 6,7 milliards à pourvoir.
Moi français (si je pouvais chanter comme Al.Hy), je produirais une chanson en arabe et cartonnerais comme jamais.. Imagine Al.Hi chantant chinoise : 1,35 milliard de chinois de Chine et encore bien 500 millions de jaunes éparpillés – d’autant que les jaunes dont chinois, japonais raffolent de « petites françaises romantiques »; il n’est pas un super-marché chinois qui ne diffuse en boucle « Je m’appelle Hélène ».. t’as qu’a voir !

Les années .. je sais plus, l’allemande NENA, avait été assez respectueuse de sa langue (« gutturale », comme vous savez) et surtout gonflée pour chanter « 99 Luftballons » en allemand que ça avait cartonné trois fois le tour de la planète.. l’étoile ne voulant plus descendre du firmament du TOP TEN !

La plupart des succès estivaux sont en.. espagnol ou portugès et restent aussi scotché Top 10 estival jusqu’à ces jours-ci ! Vous vous en souvenez bien de cette « Lambada » ..

Chorando se foi quem um dia so me fez chorar
Chorando se foi quem um dia so me fez chorar
Chorando estara, ao lembrar de um amor..
que déjà quand vous étiez toute petite ..

Et je ne compte pas l’Inde..

Billevesée cet anglais obligatoire.

Pour en rire : Passé le top ten, les producteurs de Nena lui demandèrent de faire en somme un « Nena, le Retour » en ameringlish et ça ne rapporta guère que quelques pièces jaunes.
En rire toujours : le respect de la langue – A la cour de Russie, jusqu’au dernier tsar, il était de bon ton de parler : français. La fin du titre « 99 Luftballons » comprend un « s » par respect aux accords en français, alors que ce pluriel n’existe pas en allemand.
Encore : contrairement à ce qu’on pense – en américain, il y a bien quelques mots accentués.. qui gardent leur accent français comme « café » dans certains cas. Tous les mots romantiques sont d’origine française, comme « rendez-vous », « bouquet » de mariée ..
Ça n’a rien à voir, mais pour qu’on arrête de nous bassiner avec la langue anglaise : aux Etats-Unis d’Amérique du Nord, l’anglais n’est pas la langue officielle ou plutôt : la Constitution n’en prévoit pas de langue officielle.

On ne vous apprendra rien probablement mais « bar_BQ » du dimanche, ça vient du français : « Faire cuire le la barbe au cul », soit : à la broche. Voilà comment les ricains enrichissent leur vocabulaire ! ,)

Décoincez-vous (interlude à Al.Hy)

Le politiquement correct nous rend de plus en plus imperméable à rigoler.. à l’humour, à la dérision.

Jusque les années 70, nos parents avaient droit aux familles Duraton, Zappy Max radiophoniques.
On avait droit aux délires surréalistes de Boris Vian (« Le Goûter des Généraux »).. jusqu’à ce « Gruyère Qui Tue » – mais ne semble plus tuer personne ces jours-ci. Fini les Dac et Françis Planche ..

Le monde est devenu triste.

Heureusement, il reste quand même, quelques traces de dérisoires télévisuels comme « My Name is Earl » ou ce pharaonique « Docteur Who », mais tout ça d’origine anglo-saxonne.. Citez-moi une seule – ne serait-ce qu’une seule initiative marrante/délirante en France !! Résultat : zéro.

dr-who-trailer-2

La série originale compte 679 épisodes de 26 minutes (dont 255 en noir et blanc), 15 épisodes de 45 minutes et un épisode de 90 minutes, créée par Sydney Newman et Donald Wilson et diffusée du 23 novembre 1963 au 6 décembre 1989 sur BBC One. Il s’agit de la plus longue série de science-fiction du monde1.

Les anglois auraient le monopole du rire ?

Si vous pensiez trouver ici, des sujets « attrayants » à NKM, apartheid, Cohn-Bendit, Sud-Rail, Bolovie, Immigration au Canada, Israël, Russie, communisme, Japon, Leon Trotsky, catastrophe, Ashton, Grèce, Guantanamo, Morsi, terrorisme, Afghanistan, DSK, Poutine, al Assad, Bush, Obama, Mitterrand, Goliath, Golda, goulags chinois, TGV, ONU, élection, Palestine, Afrique du Sud, Hollande, Sarkosy, colonies, Irak, .. saoudite, CIA, FBI, Islam et autres négotiation ..

alors vous-vous êtes gouré le doigt dans l’oeil car hypheurite.wordpress.com est fait pour se détendre sur le compte d’Al.Hy et de la zique – déjà que TF1 et CNN nous prennent le choux des entrées jusqu’à la boulette d’Avesnes ..

Nous, on préfère la séquence du lapin furieux dans « Sacré Graal », de mémoire.

Qui que je suis-je ? (Mon Facebook à moi perso)

Pour laisser des commentaires : cliquer sur les titres des articles

Je suis une sorte de poète de la clef à molette si tu veux.
Un minimum cultivé mais aussi avec le regard pointu du technicien, pointu d’un ancien opérateur de prises de vues ciné.tv, sondier .. moi-même soprane II il y a bien longtemps.
Ici, mon noulot, c’est de regarder Al.Hy « sous la loupe » en somme.

Une certaine ouverture d’esprit aussi : j’ai passé 7 ans en Chine (où j’ai bien vu – malgré ce qu’on raconte, que Mao est bien mort) – Ai un fils de 23 ans qui me rafraîchi sans cesses les neurones. Il parle 5 langues dont chinois et arabe – un futur bizenessman (dit-il) et espère « président de la république ».. Bon, pour ce dernier item : on verra.

                                   - - -

Lorrain (près de chez Jeanne d’Arc), puis dans une base américaine.. musique « noire ». Divorce de mes parents direction Paris.
Technicien en herbe, je fabrique mon premier « poste à transistor » Transistor au singulier car – à part une diode.. il n’y en avait qu’un dans une boite à savon.
Quelques années plus tard (quand même !) je fais un passage journaleux à l’Est-Républicain.
Arrivé à Paris Capitale : modeste critique d’art, petit journalisme. Très influencé par le surréalisme, par Boris Vian, sans invitation, je suis reçu par Salvator Dali qui m’offre une demi journée de reportage à Cadaques.

Bien qu’à tendance technicien, j’entre en licence de linguistique car j’étais intrigué par la communication, les langues, la sémiologie.. tout ça. Je prend aussi deux UV de cinéma (1) Puis comprenant que la linguistique – à part un vernis, ne me mènerait qu’à faire rat universitaire, me tourne vers l’informatique bien plus juteuse et entre parallèlement à l’Ecole de Vaugirard (Ecole Louis Lumière, rue Lhomond) pour préparer un BTS d’opérateur de prises de vues cinématographiques.
Devient « pigiste » en quelque sorte – alternant tournages – assistant LM, opérateur ou réalisateur CM et MM (Des « 30 millions d’amis avec Pierre, cadreur télé aussi) mais quand le porte-monnaie est vide, je prend des piges en informatique pour payer les factures qui s’amoncèlent.
C’est à la fin de « La Nuit Américaine » d’ailleurs, où il dit après le tournage : « Bon, bein on se revoit à l’ANPE (Pôle Emploi de ces jours-ci).. Salut ! ». Où comprend que les gens des médias (sauf Al.Hy 😉 ), soient obligés de fayotter pour survivre. En fait, ça marche comme ça : tu es chômeur professionnel et tu décomptes de ton carnet bleu les quelques jours où tu as bossé (à moins d’être né avec une petite cuiller là où on sait, ou de « connaître » QUELQU’UN).

Puis : divorce saignant.. j’en ai marre de ces lois françaises de crotte et, enlevant quasiment mon fils de 11 ans, nous allons voir comment ça se passe de l’autre côté de la planète.. vous savez.. là où il fait nuit quand ici, c’est grand soleil : en Chine.
On en revient 7 ans plus tard; mon fils est « bi-culturel » et parle un chinois courant (Il est diplômé du HSK international – à 16 ans et 360 jours !). Presque « tri-culturel » car sur le chemin de rentrer en France, je le largue deux ans en Syrie où il apprend l’arabe littéraire à l’université de Damas.
Il me demande à quoi servent le chinois et l’arabe puisque les « deals », les affaire se font en anglais ? Je lui répond : « C’est par politesse; c’est pour le coeur ». Nul doute que lorsque vous êtes en compétition avec des ricains en Chine ou dans les pays arabes, Afrique.. ça vous donne un sacré avantage – vos interlocuteurs savent combien leur langue est difficile.
Mon fils Brice en revient juste 6 mois avant, le problème qu’on sait.
Ensuite, il est allé passer 4 mois de « vacances » en Russie – pour le russe – débarquant par moins 25.

Encore ?

Suis breveté pilote avion TT_VFR mais avec seulement 130h de vol.. c’est devenu vraiment trop chéro et il y a l’inutilité.
J’adore le cheval, ou plutôt : les chaouals et moi : on est potes de naissance.. et puis, j’ai eu ma jument « Gaby », mais c’est une autre histoire .. J’adore les zamino.. j’ai même réparé une pauvre poule que le chien Carl – il lui avait arraché la peau du dos.. J’aime quelques humains aussi; mais tu m’diras : Al.Hy est-elle humaine.. avec ses alhyens ?..

                                   - - -

Ne vous privez pas de booster Al.Hy – une fille (trop sensible à l’intérieur) qui à un coeur grand comme ça et qui plus est, essaye de se demerdrer hors sentiers battus, sans aller pleurnicher à Patrick.

J’ai dis avoir ouvert https://hypheurite.wordpress.com/ à Al.Hy qui m’a répondu :

♥ J’adore ! Ça me fait vraiment plaisir. la menteuse !! elle n’a pas besoin de ça ~ 😉

(1) récit filmique, et l’étonnant Vladimir Propp – qui, dans « Morphologie_du_conte » explique qu’il ne peut y avoir qu’une quarantaine d’ « histoires », de scernaii, de thèmes musicaux .. le reste n’étant que cosmétique, d’us et coutumes locaux.. étonnant non ?