Sur un site en Netherlands

tenjobg2-1280_satur&gam_grn mod

on apprend (en anglais) à bien causer « djeune ».

Genre : « space adj. spécial, bizarre » et autres « kiffer » bien que même les viocs en connaissent maintenant la définition.
On est sidéré d’autre part, de voir à quelle vitesse les acacadémiciens alimentent le dictionnaire.. tous les ans, ils lui injectent quelques centaines de conneries, des centaines de mots qui viennent spécialement de nulle part. Et après ça, on t’ordonne de ne pas mettre les coudes sur table..
Et pas que des US ou d’Algérie.. même de Belgique (Ça va faire plaisir aux chtis) ! avec ce « .. je l’ai tchéké » pour : je l’ai essayé (« test »é, to check) chez Yoplait.

« Arrête de te la péter » et autres expressions comme celle-là que j’aime assez :

« Bitcher »
« Bitcher » vient du mot anglais « bitch » en anglais, qui signifie « chienne » et une femme à la vertu très limitée. « Bitcher » signifie ici « parler sur le dos des autres, faire des ragots,etc. »

Contexte: « Vivement les vacances que j’aille bitcher au soleil. C’est bon pour le teint. »

[Tags keywords Hollande, Pays Bas, panzani, look, coco, pâtes, spaghetti, gardemots]

« Sur le tard »

Cette histoire implique plusieurs acteurs & comparses :

  • Le bloggueur @willp22
  • Moi
  • Al.Hy
  • Le François Hollande d’en ce moment
  • Jeannne d’Arc
  • Un hôtel
  • Les space invanders
  • C’est à peu près tout.
  • Maintenant que les paramètres sont posés – on va enfin y comprendre quelque chose ..

    On se posait la question de savoir qui pouvait bien coller ces graphs au dessus des noms de rues de Paris.
    L’ami @willp22 nous fait une réponse qui nous mène vers la page web d’un hôtel.. vous savez : ces pubbes chiantes qui vous montre des photos de plumards où on ne voit même pas des ébats de couples en rut .. sauf – sauf que cet hôtel Jeanne d’Arc ne manque par d’humour : En haut à droite, il notre « Appelez Jeanne », comme d’autres écrivent « Nous contacter ». Et quand tu clickques sur le lien, tu te retrouves nez-à-nez avec cette adorable Jeanne agressive dans le film de Besson !

    Voilà – on a posé le décor de cette sombre histoire.

    De multiples questions fusent de votre part.. je le sens bien :

    Pourquoi cet hôtel ? Que viennent faire les Am.Hy.. les Milla Jovovich ..?

    On est arrivé sur cet hôtel parce qu’il présentait lui aussi ces graphs – avec humour : ce sont bien des graphs extra-terrestres. « Contacter Jeanne d’Arc » : la pauvrette ne savions point lire, mais par contre ; ses mots sont d’une singulière limpidité.

    A entendre la Jeanne de Besson – force est-de ce dire que les temps ne changent pas – qu’on se zigouille aujourd’hui comme au XVI° siècle pour des questions d’intérêts et que pour comprendre ce monde dans lequel nous vivons, serait bon que les jeunes se prenne un verni de conscience politique au delà de l’intox journalière que reçoivent leur « vieux » via TF1 ou CNN qui à leur tour leur instille.
    Et voilà : la boucle est bouclée.. on comprend la référence à notre potesse Al.Hy qui – comme ses copines, rêve « américain » sans trop savoir ce qui se cache derrière.

    Ne change rien Al.Hy.. tu as déjà assez le nez dans le guidon d’un art difficile.. nous, on s’occupe du reste. On ne te vois pas te gaspillant dans ces histoires politiques ou de société.. ça t’enrayerait les cordes vocales que de gueuler aux injustices.

    Bien que moi-même, après quelques initiations politiques, vers les 14, 15 ans .. comme par jeux à cet, j’en suis resté là – absorbé par le boulot, la baraque, la famille .. pour enfin me réveiller sur le tard; ce n’est qu’en 2003 que j’ai commencé à faire virtuellement ou en vrai (7 ans en Chine) le tour de la planète géopolitique, et c’est pas triste.

    « Mieux vaut trop tôt que trop tard » entend-on dans le film de Luc Besson; moi : ce fut sur le tard, mais pas « trp » tard.

    A bons – jeunes entendeurs.

    Pour illustrer tout ça suit ce que je sous-titrerais bien « Dialectique d’une petite gardienne de moutons » :

    Al.Hy sera t-elle une « Jeanne » ? peut-être, qui sait.. à sa façon – mais ses armes seront différentes 😉