Deux bombes (Maj)

Al.Hy bien sur .. mais parallèlement à The Voice, j’ai découvert la hantise des cauchemars qu’on ne peut l’approcher : c’est Fauve Hautot; Fauve qui force à réviser ce qu’on savait, qu’on connaissait de la danse..

Tant que j’y suis : 31 août, on a droit à un Fort Boyard / Fauve.

Al.Hy est devenu une « grande sportive ».. elle s’entretient.
Faites-comme elle.
Entre Paris et Lille, vous pouvez la voir évoluer en petite tenue – faire son jogging ou des altères ( 😉 ).
Pour de multiples raisons sibyllines – elle est encore plus belle que quand elle était déjà belle.

C’est un fait qu’on peut modeler son corps ..
Le monde est fait de « stars » et des gens « normaux ».
Pour le scénario d’un film : on fera prendre (vraiment) 12kg à Jodie Foster
(1) et reperdre définitivement aussitôt le tournage – mais ça coûtera très très très cher.. le prix d’une armada de spécialistes (généralement dévoués au cinéma).
Le monde est ainsi fait.

(1) Hors maquillage et trucages.

Des filles se trouvent « grosses »

Al.Hy au Grau-Du-Roi part 2 3120251223_1_3_pNjzO28i recadre

On ne commentera pas.. qu’on va encre dire qu’on s’occupe de ce qui nous regarde pas 😉 .. que les mecs ne pensent qu’à ça – mais heureusement qu’elles n’ont pas observé Jennifer Lopez ou Lady Gaga (qu’on aiment bien par ailleurs) qui – elles, vraiment, se portent très très bien et ont le matériel pour s’asseoir très confortablement. Ça ne les empêche pas d’être Jennifer ou Lady ..

jen lopez 5

On ne sera pas vache avec Stefani qu’on aime bien par ailleur.. si vous y tenez : allez vous rendre compte par vous même 😉

On se demandait où se cachait (Maj)

Al.Hy qui est aux gabonais absents depuis presque 15 jours..
En Afrique ? Non – pas quand même, mais sur que ce n’est pas sur une plage du Chnord.

al.hy 17 aout 2013 1209344_443387639110397_250474449_n

Des filles se trouvent « grosses ».. bein didon !!

Image sous-titrée :

Envolée sur Zébulon depuis quelques jours, voici ma carte pause-(t)-hâle
J’ai déjà hâte de vous retrouver,.. Tellement [..]

Baisers mouillés,
Al.Hy

Al.la suite sur Al.HyOfficiel.

Et elle croit qu’on va la croire : « Baisers mouillés » quand tu sors de la flotte.. bonjour les sentiments 😉

Après tes victoires et galères successives, tu as bien mérité de te mettre un peu les doigts de pieds en éventail. En parlant de pattounes – tu sais que nos oreilles t’attendent de pieds ferme (enfin – je me comprend 😉 ).

Les critères d’Al.Hy

criteres 7

Al.Hy se porte bien – merci.

Que ce soit dans le milieux du spectacle ou les filles en général – obnubilées par les standards actuels, pour ressembler à l’ex Claudia Schiffer, elles feraient n’importe quoi.

Il y a 15 jours, Al.Hy a publié cette photo sur son Al.Hy_Officiel. Cette belle image va me donner l’occasion (sauf son respect) de commenter un peu tout ça.
J’ai déjà commenté ça, ici : les aductors et les « salières » qui sont les deux principaux critères à l’observation de la limite avant le « surpoids ».

Et, comme je le souligne en rouge (bien que l’image soit trop éclairée, à la limite de la surexposition), les adducteurs et la salière de la sujette examinée à la loupe témoigne qu’elle est dans la norme. C’est quand ces critères ont disparu qu’on peu se dire « enveloppée » et encore.. ce n’est pas inesthétique, c’est socioculturel. Sous Napoléon III, avoir des salières eut été fort mal vu. Hier encore, je voyais une photo de la mère d’un copain : en 1950.. et elle n’est pas « maigre », je te promet ! Pas mieux pour Marilyn Monroe Baker qui a largement tout ce qui faut où il faut – elle devait manger tous les jours.

Bien, mais on ne va pas s’arrêter là dans le look.. on titrerait bien : « Look, psychologie et .. s’assumer »

C’est vrai qu’on est d’autant plus sensible à son look qu’on est une personne médiatique.. sous l’oeil cruel des caméras et des paparazzi qui guette le moindre de vos « excès ».

Pourtant, on ne peut pas échapper à sa morphologie (Grosses ou petites « attaches » ..), on peut un peu agir sur son métabolisme, surtout sur ses mauvaises habitudes mais faut il encore vivre et même « bien vivre » puisqu’on ne le fait qu’un fois.

On connait cette formule de taille/poids qui est sujette à caution car elle ne tient pas compte de la morphologie justement, de l’ossature. Celle-ci est un peu moins oiseuse, un peu moins subjective bien qu’imparfaite; elle ne conviendra pas de la même façon a une danseuse classique et à une ouvrière agricole – à age comparable.

Un des facteurs de surpoids (ou d’anorexie – c’est souvent la même chose à l’envers), c’est quand – pour divers raisons : « On est pas bien dans sa peau ».. on est pas parfaite physiquement (1) Suite à une rupture : on se jette sur les gâteaux au chocolat comme le fait Mme Closer (Kyra Sedgwick as « Brenda Leigh Johnson »).
Le seul vrai problème, ce sont les défauts physiques nets.. un « bec de lièvre », un strabisme – généralement, ils affectent la psychologie des décennies durant, faussent les relations – la puberté ..
Quand on est pas bien dans sa peau – et ça revient souvent ou longtemps, on se venge en s’auto-détruisant !! Avouons que le conflit est épique : d’un côté on voudrait être la plus belle et on s’empresse de se bafouer.

Je connais passablement plusieurs types de sociétés, plusieurs cultures – dont arabe et chinoise et je note que c’est seulement en Occident qu’on se permet d’avoir des états d’âme.
C’est moins vrai du fait le l’influence de l’Occident, de la télé, mais j’ai souvent vu en Chine, des présentatrices télé très imparfaites, j’ai vu des filles avec des taches grises de dioxyne sur le visage ou avec un strabisme très net et faire des mariages très heureux (2). Nous, on est assez riche pour avoir le moyen d’avoir des états d’âme, on se « paye » le luxe de pleurer sur notre sort dès qu’on se raye un ongle.
Le meilleur moyen de contenir son aspect physique, ce n’est pas de grossir pour faire plus de seins ou maigrir, se faire vomir pour perdre des fesses – ce n’est pas par la bouffe que ça passe, c’est par la psychologie.

A part quelques cas particuliers,s c’est surtout en s’assumant qu’on se normalise.
Vous maltraitez votre corps et « paf » : les privations produisent exactement l’effet inverse; à la moindre privation brutale – le corps, le foie, la graisse se défendent, collectent en prévoyant la prochaine privation.

Et puis : quand on est bien dans sa peau, on le reflète ce « bien dans sa peau ».

Se faire charcuter ? n’en parlons pas. Liane Foly par exemple, avait un nez très caractéristique les 1988/1990 – ça lui donnait un genre comme on dit. Puis elle est passé chez le charcutier et a perdu toute personnalité, elle est devenu ordinaire;

(1) Souvent, on est seule à le savoir.

(2) A Xi’an, j’ai rencontré une adorable fille.. avec quelques années de moins, je lui aurais bien fait d’inavouables propositions, pourtant – elle avait « une grosse » voix et des mains disproportionnées.

C’est pourtant simple (Maj : moules)

♦ C’est encore une combine pour – sinon :

« perdre » du poids, au moins – contrôler la façon dont on mange.

Il est des filles qui ne se trouvent pas assez anorexiques sous prétexte qu’elles auraient 2 kg à perdre.

Ici, on ne fera pas de médecine de bonne femme – que nous tomberions sous les coups de rouleau à pâtisserie et devant le juge pour exercice illégal de la médecine. Un simple petit conseil, donc, mais pourtant efficace, concernant la psychologie de la bouffe.
Je l’ai remarqué (cause à mes nombreuses heures de vol), chez les gens en sur-poids, le premier facteur (outre l’adolescence, la puberté) ce sont les habitudes familiales : des familles entières « bouffent » alors que d’autres se nourrissent tout simplement.

La plus mauvaise habitude, c’est le « manger mou » car, manger mou, c’est faire peu d’efforts pour engloutir.. c’est engloutir plus en moins de temps. Et cette recette efficace autant que simple : c’est de manger compliqué.
Le temps consacré à manger intervient beaucoup dans la satiété. Se jeter sur 300g de barbaque et l’engloutir en 2 mn, d’évidence, ce n’est pas la soluce car après il y aura les frites, les entremets , « fromages » ET desserts, alors que 60 g de crevettes grises prendront bien une demi-heure et donneront l’impression d’avoir mangé comme quatre.
Encore moins compliqué : comme dans le Chnord.. mangez forces moules – sans une goutte de graisse ! (5)

Par exemple (bien que ce ne soit de moins en moins possible pratiquement) : manger un truc léger et compliqué comme du pigeon, de la bécasse.. c’est long et peu gras.

On a déjà vu ici, que boire deux verres d’eau calmait déjà passablement l’appétit.

♦ Pratiquement,

on a par exemple ici, une recette de spare ribbs, du travers de porc mais contrairement à son nom, il est fort peu gras, long à déguster, peu riche tout bien réfléchit.
On se bat avec quatre morceaux qu’on va s’en sucer les doigts sans prendre 2 grammes. Comme c’est de la cuisine chinoise : pas de pain par dessus le marché.. remplacé par un bol de riz.

On peut réaliser cette recette simple pour impressionner ses copains.. ce n’est pas interdit.

Tu achètes du travers de porc – disons 4, 5 morceaux par personne; le moins gras possible mais ça l’est peu déjà.

Le nec, c’est de couper les morceaux en « bouchées », façon chinoise.
Tu les jettes dans un peu d’huile et fait revenir, les retournant en faisant sauter en l’air. Le mieux pour les faire « sauter » c’est d’utiliser un guo (锅) que les incultes appellent « ou’oke » ou wok, mot américain (1) qui ne convient pas à la cuisine chinoise.

Bon, le temps qu’on cause, les morceaux sont revenus, bien dorés (Plus ils sont revenu et plus ils sont vidés de leur graisse). On jette l’huile.. les graisses. On jette un peu de sucre dessus en remuant (2), quelques gouttes d’huile de sésame. Le sucre fond et colle à la viande. On jette du jiangyou (sauce de soja 酱油). On touille à feu vif – fait sauter. La sauce se transforme en miel brun brillant qui colle bien à la viande. On saupoudre d’un peu de piment de Cayenne concassé (même avec des pépins), « un peu » ! Généralement, on dit « travers .. sauce sucrée » mais sauce sucrée est un abus de langage, car après cuisson, il n’en reste plus, de sucre, il a été quasiment caramélisé.
Question sel.. pour éviter de saler : on jette une pincée de glutamate (3) qui remplace fort bien le « salé ».

Pour faire joli – à la chinoise – on coupe des cives/ciboulette chinoise, fanes d’oignon dessus et un peu de coriandre ciselée. Pendant qu’on « bouffe », les chinois sont très sensibles à la présentation, l’harmonie des couleurs – le vert des cives, ça sert surtout à ça.

Certain y mettrons un peu de miel plutôt que du sucre, d’autres de la cassonade, sucre brun.. ça ne change pas grand chose.

On a préparé du riz à l’autocuiseur : une mesure de riz (ne pas le laver) et un peu plus d’une mesure d’eau. Du « riz rond », riz de pauvre ou du riz long. Compter deux mesures de riz pour trois mangeurs normaux 😉 mais comme – cuit à l’autocuiseur, il est fameux, autant dire une mesure par personne.

Avec des baguettes (deux par personne) et voilà-voilou.

baijiu

Cette recette est pratiquement inconnue du nord de la Chine, c’est plutôt cantonnais (char siu). On ne mange jamais « vraiment » chinois en Europe, les français ne le supporteraient pas. On mange cantonnais, Taiwan, thaï, et bien sur, vietnamien.

Pour faire des « american spareribs », c’est exactement la même chose mais on remplace le jiangyou par de la HP-sauce qui contient pas mal de sucre.
On fait revenir; presque cuit, jette l’huile, saupoudre d’une pincée de sucre et on verse du HP-sauce mouillé d’un peu d’eau. On retourne plusieurs fois.
On peut préférer le BBQ si on le souhaite et s’il ne pleut pas des hallebardes.
Ah j’oubliais ! Question présentation : pour les « américain sparibbs » on ne coupe pas les morceaux, on les laisse groupés par 4/5 – une vision « BBQ » des choses. Le riz ? De l’Uncle Bens – où avez-vous la tête ?

D’évidence : pour que ça marche, il ne faut pas que cette idée ne soit exercée qu’une fois par an. Il faut que ça devienne une règle de vie.

Les « surpoids » choisiront la flotte.. ou un peu de Listel rosé. Pour les autres : on tombe d’accord sur le pinard : un rosé de Provence un Tavel ou un Tavel pour faire riche.

Un gris de Toul fera bien l’affaire aussi – quand on habite près de Toul; à boire comme un trou bien sur, sans aucune retenue. Les chinois eux, avec, boivent : rien – coutume chinoise, mais s’ils se décident à boire, ils éclusent de l’alcool de riz blanc (infect) qui titre 55 à 65°, tiède si possible. Ca fait monter la température de la conversation vers 55, 65°. A déconseiller sans lits de camps ou civières.

L’alcool de riz (baijiu), disons que ça ressemble peut être à de la grappa, du schnaps (« .. distillée à partir de céréales, de racines ou de fruits, en particulier… « , bref, n’importe quoi) ou vodak de très très mauvaise qualité, du genre qui rend aveugle rien qu’à la regarder. Ça a un arrière goût de vieux bois pourrit, pas de chêne, ça c’est sur – les chinois (et chinoises) adorent ça. Comme on le voit sur l’étiquette, celui-ci ne titre « que » 55°. 55 en chinois : ça fait « 5, 10, 5 » – 五十五 (wu shi wu).

(1) Américain d’importation Taiwan.

(2) Si on a ps de prétendu problème de surpoids, on peut en jeter généreusement.

(3) Qui n’a rien d’allergène comme le raconte les ignares.

(4) En ignorant que « la mastication » prépare la digestion.

(5) Bien que les gourmands hors surpoids, peuvent les préparer dans de la crème, oignons, ail avec deux brins de persil.
Quelques frites – c’est pas interdit : il existe des friteuses « sans huile » .. une cuillère tout au plus !

Gaga vs Perry (Maj : vous « écoutez », ou regardez Katy Perry ?)

Lady Gaga contre Katy Perry: la guerre des promos est déclarée

lefigaro.fr – Morgane Giuliani

Lady Gaga et Katy Perry sortent leur nouvel album respectif à moins d’un mois d’écart.
Les deux chanteuses sortent leur nouvel album respectif à quelques jours d’intervalle: c’est à celle qui aura la meilleure campagne de pub, entre paroles diffusées sur Twitter et perruque brûlée.

Lady Gaga sortira son ARTPOP le 11 novembre prochain, Katy Perry son Prism le 22 octobre. D’ici là, la guerre des promos est déclarée, et les deux pop-stars rivalisent d’inventivité pour attirer l’attention ..

On en déduit qu’après ses problèmes, problèmes de santé – Lady Gaga est dans l’arène plus que jamais.

Que Katy soit une poule de luxe (c’est un peu pour ça que je l’aime.. ses dessous roses. Question vocal, c’est une autre affaire) mais ça m’étonne de Lady Gaga : on ne peut laisser de commentaire sur son FaceBook qu’après une vérification d’identité par SMS !

Le son n’est pas terrible, mais ce n’est pas ce qu’on « regarde » en premier 😉
Où – les filles complexées de leur 500g « à perdre », remarqueront que ce petit monde de star n’est pas vraiment anorexique 😉 Lady Gaga – comme toutes les latinos (Jen Lopez) : a « tout ce qui faut, là ou il faut ».

Pas de nouvelle ..

559695_315003315309984_172284819_n

Une Lilloise.

Encore une inconnue ?

995154_438791492903345_1307321226_n

Et il est des filles qui sont complexées par leurs formes.. bein didon !

Postée le 7 août sur son site officiel. Site où d’ailleurs vous pouvez laisser un « J’aime » ou « Je n’aime vraiment plus du tout ».. au gré –
« J’aime moyennement », ça marche pas – mais serait-ce bien à propos dans le fond ?

Passé sur l’officiel – pour ceux qui ne disposent pas de miroir en bon état de fonctionnement : avec comme sous-titre –

message 30

Comme la chatoune, l’Al.Hy est joueuse 😉

Ou pourrait croire que, comme les aoûtiens, les alhyens sont en vacances ?? Eh bein – pas tant que ça comme on le voit sur alhyOfficiel où cette image a récolté 888 « j’aime ».

Tiens.. puisqu’on parle sport et de « 8 ».. « les derniers 100 mètres d’Al.phabête » : Vous vous souvenez des jeux olympiques 2008 – ouverture le 8/8/2008 (ce qui fait 8.8.8), car le 8 est le chiffre porte bonheur en Chine. Chine qui recevait les jeux.

Outre ses 81.710 alhyens, Al.Hy arbore 229 amis sur son site perso.. moi, je dois en avoir 4.. 5 en tout, mais bon : on ne fait pas dans la même catégorie.
Remarque : c’est plus facile à compter.

N’exagérons pas non plus ..

Où on va examiner trois facteurs de « ne pas exagérer ».

Commençons par le premier (comme ça, ce sera plus simple) :

Suit une des très très très très très très très très très très très très rares photos d’Al.Hy déguisée en Play-Boy-star.
Et puis : n’exagérons-pas .. ce n’est même pas sexy sauf qu’on lui voit 2 x 20 cm2 de peau autorisé par Mary Quant.

al.hy sexy 3072529687_1_15_ep8jZWlr al.hy sexy 3072529687_1_15_ep8jZWlr frame faked

Le second facteurs de « ne pas exagérer » : comme toutes les filles qui ne sont pas anorexiques, Al.Hy se trouve « nettement trop » enveloppée..
Où on ne va pas cherche ses complexes, quand même !

Troisième facteur :

Elle a demandé au photographe (qui est une femme probablement), de lui effacer quelques centaines de grammes « superflus » pense t-elle. Alors, la photographie l’a prise en plongée nette avec un objectif de 45mm (1). Traduction : ça lui rapetisse les guibolles.
Elle lui a probablement dit : « Sois gentille.. rabote moi quelques kilos ». D’où la prise de vue en plongée amaigrissante qui pourtant n’a pas lieu d’être.. qu’on voit sur le fake (rétablissant les vraies proportions alyennes) qu’elle n’a pas besoin de ça !

The Voice : probablement, mais si Ophélie avait fait un casting à ‘Tous différents », sur qu’elle aurait été refoulée – les casteurs auraient rigolé.

La plongée est anti-sexy et par conséquent contre-productive – 😉

On aurait pu faire la vengeance de la prudité d’Al.Hy et de ses photographes en donnant un coup de GIMP ou PhotoShop à tout ça .. mais bon, on est pas des sauvages – non plus mais avoue que ça aurait quand même plus de gueule.

al.hy sexy 3072529687_1_15_ep8jZWlr faked

Al.Hy est bien une fille, vas.

Même quand on fait chanteuse à texte.. quand on est gironde, pourquoi le cacher ?

Bon – c’est vrai que la chanson et le ciné, c’est pas la même cible et que les filles au ciné, on plutôt intérêt à vendre leurs aventeges mais ça n’empêche que même des mecs aiment bien Al.Hy si tu vois.
On a vu des « soubrettes » sexy pire que ça !!

On peut aimer les jolies Al.Hy sans pour autant être un pervers.. tiens, en voilà une – histoire de vrai pervers :. Dans le métro bondé, un vicelard met la main aux fesses d’une fille.. la fille lui file un tarte et le mec lui jette : « Vous l’avez bien mérité mademoiselle » et se drape dans sa dignité. Alors que – bien sur, c’était lui le fumiste, mais la demoiselle – rouge comme une écrevisse, descendit à la station suivante. Ainsi : ce saligaud avait trouvé, usiné – sa dialectique de pervers jusqu’à se faire un lexique de « quoi répondre au cas où » !!

[Tags Keywords perspectives ]

(1) ou même plus courte.