Mais c’est pas important

Là – je regardais du coin de l’oreille « Génération Top 50 » et le mec montre un clip de je sais plus quelle fille (mais c’est pas important) qui resta 42 semaines au TOP 50 : rappel – il y a 52 semaines dans un an.

dollar46 250

La fille, jolie rouquine aux yeux verts, justement – « chantait » une mélopée rappante.
Qua-ren-te deux semaines !! Tandis qu’Al.Hy répugne à se lancer (1) avec des reprises, préférant des textes écrits par de tristes inconnus.
Bien sur.. il y a l’ego, mais est-ce une si grave compromission que d’user d’un tremplin connu ?
Fodrait pas oublier que « La Jument .. » n’était pas d’elle et pourtant, tu vois comment ça l’a propulsé !

Mais bon – encore faut-il vouloir vraiment réussir – ne pas tout faire pour un suicide programmé. Le succès tient avant tout dans la popularité; popularité du chanteur ou popularité du morceau qu’il chante.. quand il n’y a pour l’instant : ni l’un ni l’autre, il faut vraiment que le hasard ait bon caractère.
Il est vrai qu’aider à la vente de cosmétique quand on se dit « chanteuse », ça relève d’une forme de prostitution, mais si on décide de reprendre « Walking on the Moon », de « Venus » de Shocking Blue ? C’est au contraire un hommage à un grand frère.. il n’y a que du gratifiant là dedans. Et – question « cartons », il ne faudrait pas oublier que notre Johnny belge national, n’a jamais écrit UNE SEULE ligne.. c’est vrai qu’il faut avoir apprit à écrire pour ça.

Tiens.. il y a même des idées de clips là-dessous : imagine Al.Hy chantant « Venus » et s’en allant au piano « debout », pour exécuter le long solo ..

(1) Si j’ose dire.

Publicités

Surréelle (Maj)

hystetique 4

Certains alhyens – même Al.Hy d’ailleurs, disent qu’elle, et cette tribus nous vient de la planette Zébulon.. en vrai, moi, je ne pense pas.
La masse de Zébulon, c’est deux fois celle de la Terre et en conséquence – sa pesanteur entraînerait que la hauteur moyenne des zébulonais, ce serait 80 cm (un peu moins de 3 pieds 6 pouces).
A moins qu’Al.Hy – la cheffe, soit plus grande que la moyenne des habitants de Zébulon.

Mais ce qui m’est certain, c’est qu’Al.Hy n’est pas plus normale que moi – elle souffre d’originalité et d’un surréalisme léger. Preuve en est : elle et ses coreligionnaires forgent des néologismes comme les ennemis extra-terrestres pourchassés naguère, par David Vincent // qui ont un petit doigt (2) raide qu’on les reconnait comme ça.

Là, par exemple – sur l’illustration : un constate un effet pervers de cette affection où Al.Hy parle d’ hystétique plutôt que d’esthétique. Comme ces « babus » (1) du Gruyère Qui Tue, qui ne pouvaient dire « indubitablement » disant invariablement « indibutablement ».. c’était leur marque de fabrique, marque qui trahissait aussi les terriens « infectés » par ce gruyère « venu d’ailleurs » qui prenait le contrôle de votre cerveau sitôt consommé.

Al.Hy produit aussi des mots malsheureux .. assez contagieux. Al.Hy n’est est pas arrivé aux al.hytérations du genre « Y a pas d’hélice hélas, c’est là qu’est l’os. » (La Grande Vadrouille), mais c’est pas loin.

De la même façon, on démasque les alyens quand ils ne peuvent s’empêcher d’utiliser ces néologismes .. un petit lexique d’une dizaines de mots qui – à base « d’alhy » leur fait fourcher la langue. Sauf « alligator » qui est déjà un mot terrien.

Perverse Al.Hy, qui vient envahir la Terre en nous hypnotisant de sa voix, nous – pauvres terriens.

Tout ça ne m’empêche pas de rester un allié_d’Al.Hy.

(1) Vous noterez qu’il y a même des chiens babus.

(2) Non pas « Tordu » (Grain d’oeil à @Michou)

[tags Keywords Malvina; Signé Furax un grand moment radiophonique]

175 articles (1) et 175 .. (Un bon début)

al.hy sexy 3072529687_1_15_ep8jZWlr faked

.. photos d’Al.Hi.. d’Ohpélie Moisan et de ce qui tourne autours; dont certaines « rares ». Quelques unes qui n’ont rien à voir aussi. Disons plutôt : 150. C’est la taille de la galerie de photos qui se trouve dans la barre de gauche.
On y trouve de l’Al.Hy « The Voice », comme de bien entendu, mais surtout : beaucoup d’images de l’avant The Voice, même « petite » ou au lycée.

On est pas des paparazzi.. on ne trouve donc pas de photos « compromettantes », en outre : on a fait le choix de ne pas montrer une brochette de photos désobligeantes.. ça n’intéresse personne quand Al.Hy se casse un talon. Pas trop de voyeurisme – mais un peu quand même..

Les amateurs de « sexy » seront déçus, mais pour ça, il faut aller râler sur la tenancière de son FaceBook officiel. Question frivolités, on a quand même dégoté ce clip où Ophélie chantait « Venus ». Le clip la montre sous ses meilleurs angles.

Deux ou trois ont été tronquées ou retouchées pour des raisons techniques, sauf une : pas pour des raisons techniques mais pour un point de vue esthétique [sexy] et didactique [usage de la plongée et contre plongées].

Pas mal de photos sont probablement sous copyright © .. tant pis, car ici, on a pas de raison commerciale hors la sortie d’Al.phabête. Mais il va sans dire que si un « ayant droit » y trouvait ombrage, on ne la retirerait pas 😉

Si vous mettez la main sur quelques autres – merci d’en fournir le lien.. ce sera sympa pour la communauté des alhyens et des aliens aussi – Qui sait ? Ce serait un peu normal que les extra-terrestres s’intéressent eux aussi à une artiste tombée du ciel.

Merci à Amel Kerkeni, sa photographe attitrée, qui lui fait des images dignes du Louvre bien mieux que Mona Lisa.

175 articles qui représentent la compile de pleins de petites anecdotes qui ne sont rassemblées « nul par ailleurs » qu’ici. Quelques unes du à nos échanges Facebook perso.. des confidences, avec Al.Hy.

(1) 182 en trois petites semaines – plus exactement.

Al.Hy .. pardon « Ophélie » collector (Maj)

Un bobino qui traînait au grenier..
C’est rare de la bombe Ophélie_pas_encore_Al.Hy/Collector.

En plus : Al.Hy est sexy comme on ne l’a plus jamais revu.. que du bonheur à l’époque.. aurait-elle oublié comment faire ? Son copain la menacerait-elle ?
En plus en plus, le morceau, c’est « Venus » de Shocking Blue //

venus 2

Par contre : sur le plan technique – après une bonne bouffe et quand les bouteilles sont vides, il faut s’attendre à tout, même à un style genre « Camping Paradis » 😉

Sur un autre plan technique maintenant : en matière de chanson de jazz, de rock – le morceau est compose de

/ chant / break / chant

c’est à dire que le chanteur chante puis il y a le « break » (« solo » de musique ou mise en valeur des musiciens à chacun leur tour) et : re-musique.
Là, on est amusé car Al.Hy ne sait pas bien quoi faire de son body pendant ce long break.. elle n’a guère que 17 ans. Elle a bien le temps d’apprendre à prendre possession de l’espace pour nous régaler ces jours-ci.

Là, c’est maintenant Al.Hy, en encore plus décontracté avec ses potesses Méri, Betty ..

Al.Hy est limite complexée bien portante.. nous : elle ne nous complexe pas.

                                ###

Fais nous une promo Al.phabête dans ce genre et sur que les charts prennent une fièvre de 33% !

Note: On ne sait pas quel est le groupe de musiciens mais Al.Hy nous le précisera bien.

Quand le vol dure plus de 4 heures

C’est Guillaume Martinache (FaceBook. Entourrage d’Al.Hy) qui poste cette image qui donne l’envie de somnoler longtemps dans un AirBus dernier cri.. La Chine, c’est à 11 heures.. sans fumer – alors c’est normal qu’il y ait quelques compensations.

Guillaume Martinache Brussels airlines 1016878_653820374645501_985631576_n

On sait pas où est allé se cacher Al.Hy un peu déçute du report d’Al.phabête.. à Vierzon peut-être ?
Allez : courage la Blue Venus.. dans deux mois : tu fais péter le Toppe Ten.

C’est une pubbe pour un « direct US ».

Passé « derrière », de face maintenant :

vierzon 13 brussels aurlines tomorrowland 1004489_10151500940721644_686050386_n

mais, tout réfléchi, c’est quand même mieux de fesses que de face.

Aductor longus & magnus et bien sur aductor brevis

Un peu de nana-tomie maintenant.

Comme chacun sait (1), ces trois muscles ainsi que le pectineus – de l’intérieur avant de la cuisse sont ceux qui forment ces ombres le long de la cuisse jusqu’au pubis quand on fait des efforts – De l’intérieur de la cuisse au « Mont de Vénus » mais seulement chez les Vénus.
Selon les canons actuels : la fille qui ne fait plus cette ombre a dépassé le quota.

Ceci posé, y a t’il des soluces aux filles qui s’estiment en sur-poids ?

Ici, on est spécialiste en filles, alors, on peut en parler 😉

Il y a deux critères imparables pour se dire quand il faut arrêter les bonnes choses où se poser des questions psychologiques (changer de mec, de famille, de patron ou de profs). D’abord : chacun sait qu’un bon tic-tic-tac-tac correspond à un foutingue de 12 à 15 km pour les plus résistants. Bien sur : on ne tient pas compte des sprinters .. des deux sexes.

Le premier de ces critères – on vient de le voir : quand on fait des efforts, cet Aductor magnus (En bas à gauche de l’ « écorchée ») doit marquer un creux supérieur, une ombre nette quand on fait un effort (image de droite); en somme : si les « tendons » ne modèlent pas les muscles, c’est que ces muscles pataugent dans du gras.

Et – puisqu’on parle « viande », il y a aussi cette salière fatale. La « salière », c’est cette ombre en creux entre la clavicule et la base du coup.
Plus du tout ou pas de « salière », ça signifie : arrêter le sel ! et tant qu’on y est : le sucre.
vous êtes prévenue.

Tant qu’à faire : il y a une troisième – de ces « critères », c’est cette petite « lumières » (comme disent les « techniciens ») qu’on doit voir apparaître entre et en haut des cuisses.
Mais c’est aussi variable selon la conformation du bassin.. ce critère est « optionnel » en somme :

mincir x2

Pour ce qui est de cet euphémisme ( ou plutôt : néologisme) appelé « cellulite ».. la cellulite n’existe pas, ou plus précisément : c’est de la graisse ordinaire – on ne peut plus normale mais généralement mal placée chez les filles (2). La graisse s’arrange en nid d’abeille, ce qui produit ces « grumeaux » peau d’orange quand c’est excessif.
Un tout-petit-peu de cette « cellulite » et bien contrôlée, c’est normal et c’est même un critère de bonne santé – les anorexiques abonnées au « psy » n’en ont once.

Quand ça déconne – quand on commence à boudiner, on doit reconsidérer la bouffe bien sur, l’environnement, mais aussi les complexes; se demander si le problème existe autre part que dans la tête.. petites imperfections dont tout le monde se moque sauf vous – ainsi que les hormones quand elles dictent leur loi aux filles, on fait l’impasse sur l’hypothalamus, les hormones car on y comprend pas grand chose et pourtant, c’est bien plus décisif qu’un croissant beurre.
Grossir et maigrir « trop vite »; vergetures de maternité .. Les maternités déclenchent par instinct de conservation, d’irrésistibles envie de sucre (une copine s’envoyait quasiment un kilo de sucre en morceau par jour ! perdre le contrôle, c’est mortel, et on ne récupère jamais sans laisser de traces.
Considérer aussi le facteur temps : une gamine, après la puberté peut changer radicalement.. les cycles influent aussi, idem, les seins qui varient.. sans même parler de maternité ou de ménopause.. Par exemple : en 20 ans, la poitrine de Patricia Arquette a bien varié du bonnet « a » à un bon « C++ ». Si à 21 ans, elle s’était charcuté de PIPs.. elle les aurait dfdait retirer 10 ans plus tard.

Une paire de cuisse un peu épaisses (Lady Gaga, Jen Lopez) sont avenantes quand des « cannes de serins » ne retiendront certainement pas l’oeil, les cannes flottant dans le pantalon. Et puis tout ça est surtout question des spectateurs.. ce n’est pas vous qui êtes consommatrice de votre apparence.

Le truc élémentaire (à part fumer qui n’est pas à conseiller), c’est de boire deux verres d’eau avant de commencer son repas : on est déjà à moitié « calé », l’envie de manger se sera déjà passablement apaisé.

On va dire .. « Oui.. mais de quel droit, d’où vient la légitimité des ces conseils ? »
C’est un fait qu’ici, on ne s’intéresse qu’à la pratique de la médecine à usage EXTERNE 😉 mais après nombre d’heures de vol et nombre de partenaires – mariées ou non, on finit pas avoir quelques idées !

(1) Au moins en 3 ème année de médecine.

(2) Les hormones de la reproduction engageant les filles à l’instinct de conservation, à « faire des réserves » pour leur progénitures.