La vulgarité comme qualité & Pour Mlle Sydony peut-être, mais pas pour Al.Hy

Maddie_hasson_the_finder_promo_shot_DrLI3GS.sized

Là, on évoque deux trucs :

  • La vulgarité sympathique dans les médias et
  • Trop en faire question maquillage
  • .
    Item #1 :

    On a quatre cas d’espèces :

  • Cette fille dans la série TV récente des « Sherlock Holmes » : Rachel McAdam
  • puis – La fille dans la série « The Finder ».. Maddie Hasson.
  • Et enfin, les deux dernières/nouvelles actrices (« Amy » (1)) féminines dans « Dr Who ».
  • Clara Oswald et Billie Piper.
  • .
    dans le désordre.

    38217-doctor-who-billie-piper jenna-louise-coleman2

    Toutes les quatre ne sont pas des bimbos dignes de Playboy.. elles ont des frimousses passablement ordinaires, voire vulgaires mais qu'elles sont tellement attachantes.
    Comme quoi : il faut se méfier – même de cette fille qui monte devant vous, dans le métro, peut avoir un « quelque chose » de craquante – suffit de chercher.

    Item #2. C'est pas difficile : s'il ne tenait qu'à Al.Hy – hors renforcer les ongles à doup de Dior : elle ne se maquillerait pas.
    Le second thème c'est "Comment peut-on trop en faire" ou : "les limites du maquillage".
    Ce sont des pubbes récentes qui vantent des ailes de papillons en guise de cils.
    Et on y voit des cils.. des cils, mais des cils que la moindre bourrasque risque de porter tort aux porteuses de ces postiches.. Postiches pour potiches, que je me risquerais.

    doctorwhoreviews-com-03

    C’est vrai que pour un petit thon – améliorer la nature le temps d’une boite de nuit.. dans la pénombre c’est sympa, mais les limites elles aussi, ont leur limite.

    Vous voyez où on veut en venir avec ces deux items un peu contradictoires.. c’est que rien ne vaut le naturel.
    Qu’il vaut mieux savoir que votre comparse pue de la g.. dès le premier réveil.
    J’ai une copine blacke.. que la première fois q’elle a retiré sa perruque.. ça fait tout drôle 😉

    Par contre : c’est vrai qu’un trait de rouge sur les lèvres d’une fille à la peau claire de lune (comme Al.Hy), c’est un clin d’oeil paradisiaque.

    (1) Karen Guillian (dernière illustration) as « Amy » (prononcer [é-mie]) Karen qui est une pure perle rouquine scotish à côté de ces deux sympathiques noiraudes.

    Publicités

    Al.Hy « indésirable » pour FaceBook ?

    On va finir par se poser la question de la santé mentale de l’hystérico-malade-gravos Mark Suckerberg (the boos de FaceBook) :

    indesirable 26

    Quand je clique l’URL https://hypheurite.wordpress.com à partir de mon FaceBook « Laozi Adit », FaceBook provoque sur le site, cette curieuse d’entête.

    On se demande ce qui – sur https://hypheurite.wordpress.com , peut-être « indésirable » ?
    Al.Hy ?
    Où plutôt : les critiques à FaceBook.. probablement.

    Je me pose cette question – très sérieusement : par quel magie, Mark filtre ce qui lui fait dire ça.. sachant que ce nouveau site n’existe que depuis une semaine !! FaceBook ne vas pas chercher ses « informations » que dans le contenu de ce site dédié à une chanteuse.

    Jusqu’où va l’espionnage sachant que FaceBook connait vos mots de passe (conservant les anciens familiers qui vous servent encore par ailleurs dans d’autres applications « confidentielles »), même les passwords de @Mail ..

    On le sait : des « agences » scannent en permanence tous les mots « déplaisants » pour certaines grosses « administrations ».

    Suites de l’hystérie :

    Hier, mon fils c’est vu révoque son compte FaceBook « Motor Bike » alors qu’il ne s’en sert presque jamais.
    Qu’est ce que ce dessin bizarre que cache Mark « à l’intérieur » de son blouson ? (1)
    Sur mon compte « Laozi Adit » (réservé aux échanges avec Al.Hy », à chaque fois que je poste, j’ai un cryptogramme à fournir.. je ne me souviens pas y avoir été obligé avec mon ancien compte « John Frazer », blacklisté pour de soit-disant eMails en double..

    On va dire qu’on n’a pa trop Mark parmi nos amis mais avouez qu’il nous a aussi un peu dans le nez.

    « FaceBook sait tout sur vous (et vos amis) & Facebook veille sur vous ♫ dormez bien ».
    Vous l’avez remarqué, quand vous insérez une image avec un ami, Facebook encadre le visage et vous demande innocemment : « Qui est cet ami ? » et de proche en proche : l’espion FaceBook va connaitre – non seulement toutes nos infos persos mais en outre, va pouvoir encarter, même nos frimousses ! Vous êtes – somme toute, « pucé » (RFID) comme l’est votre furet.

    Bref : pour ce qui est des infos vraiment personnelles : méfions nous de ce lascar et de son FesseBouc !

    (1) Il transpire à grosses gouttes qu’on lui pose les mauvaises questions, en se justifiant comme il peut devant les questions embarrassantes des deux journalistes : « Ce dessin correspond à une de mes missions dans l’armée.. » Que cache t-il ce brave Mark, à part avoir escroqué ses amis fondateurs de FaceBook ?