Star Wars ou pas .. (Un article qui ne concerne PAS DU TOUT, Al.Hy)

C’est vrai – ce sont les coiffures de Star Wars qui me suggère : les coiffures permettent les folies les plus folles.. c’est moins évident chez les gars – on ne fera pas entrer dans « coiffures » les casques de motards !

L’homme est une verrue sur la Nature, une anomalie de l’Evolution, la preuve : chez les animaux c’est la femelle qui est moche (à quelques rares exceptions), chez l’homme – ou plutôt, chez la femme, c’est le contraire.

nikita15 les-visiteurs81

Depuis le Déluge, comme on dit, les exemples de ces coiffures pullulent, et c’est un bonheur. Il y a 4000 ans déjà, les coiffures chez les filles et même les pharaonnes, sont souvent splendides, idem chez les romains, les coiffures d’étrusques (un peu comme l’illustration avec Nathalie Portman) ornées de deux Babaorom, sont bien appétissantes, ça vous donne envie de les croquer dans le cou, oui, vous savez, là où il y a ces petits cheveux si doux.

Et ça continue : Natopéon III, n’en parlons pas – « la classe », comme dans « Le hussard sur le toit » où Juliette Binoche nous en sert une adorable collection.
Et ça continue jusqu’aux années 60 à vue de nez. Le féminisme aurait sonné le glas de la beauté, des artifices féminins, des fanfreluches (quelles connes), ça s’arrête net juste après 68 : les femmes ne portent plus couvre-cheffe (Sauf dans la pub pour yagourts). Avant, on aurai jamais trouvé une dame « bien » qui se serait assise sans galure à la table d’un restaurant – une femme sans chapeau : c’était une tapin.

Ceux qui ne sont pas particulièrement fans de chapeaux peuvent mettre un agréable fond sonore le temps que ça passe.

Ici, on entend par « coiffure » l’ensemble cheveux + coiffe ou chapeau, un ruban dans les cheveux – un « flot » comme on dit en Lorraine, c’est déjà une coiffure.

On l’imagine, les modes ne sont pas homogènes sur la planète et il est amusant de voir les chapeaux chinois.. les coiffes des empereurs qui parfois leur cachaient la vue ! Les « argenteries » compliquées chez les chinoises ou les arabes .. un délice.

closer731 kyria201
De nos jours, il n’y plus guère que le cinéma historique ou de SF qui nous en régale de telles coiffures. On peut se repasser 20 fois tel DVD de Star Wars aux coiffures en délire – jolis délires.
Je ne me souviens plus le nom de cette pellicule – avec une des soeurs Arquette, Rosana je pense où elle change bien 20 fois de chapeau en 90 minutes.. Re régal.

Le chapeau ce n’est pas un truc anodin qu’on met sur la tête, il y a des femmes à qui ça va assez mal.. il vaut mieux présenter une gorge qui se prête au port de la coiffure.. une gorge longue, longue, comme une nuit de garde à vue – c’est encore le mieux. Tiens, un de ces mauvais exemples.. Nikita dans Nikita justement, porte ça que ça frise le ridicule, mais elle a des excuses, peu de temps avant, elle se coiffait plutôt pounquette.

Il est des filles qui ne savent même pas à quoi peut servir cet accessoire .. cette ânesse de Kyra dans la série « Closer » qui à cou et un port de reine et n’en porte quasiment jamais, sauf par grand soleil ou champs de courses – le drame.

groov7

« Star Wars » fut un régal d’imagination.

tatum-oneal_4 winonarider2

Sans compter les jolis délires.. mais difficilement portables « pour l’instant », je pense à « Blade Runner » par exemple – la séquence où il est dans la boite de nuit.

026_natalie_portman-padme2 natalie-portman-star-wars-padme amidala-padme-star-wars9

Le couvre-cheffe – je rapprocherais bien ça de l’histoire de la photo. Avant qu’elle n’existe cette photo, la vocation de la peinture était surtout « portraitiste conventionnel » sur commande pour la plupart ou sacrée.. Mais, le petit oiseau en sortant de sa boite noire, a libéré les arts picturaux de leur carcan. Comme il suffisait dorénavant de presser sur un bouton, la peinture pouvait enfin s’émanciper – Cézanne pouvait enfin voir le jour.
Les coiffures, c’est un peu ça mais à l’envers : le féminisme a interdit les chapeaux, mais les femmes vraiment libres peuvent s’exprimer – en en portant justement, de ces coiffes !

sherl32 petits-meurtres26 petits-meurtres24

On évoquera pas les coiffures de théâtre qui n’ont pas du tout vocation à être portées !!

natasa_solak2 fee_harmony12 grey_mignonne09

Comme par les hauts-talons, Al.Hy se sent peu concernée – sauf quelques photos « posées »; sa crinière de lionne fait déjà ça très bien.

al.hy skyrock 4

Vous excuserez certaines images qui font leur caractère.. mais l’affichage dépend des systèmes (Trident, Gecko, WebKit) et de la programmation CSS .. il suffit de cliquer.

[tags keywords Nathalie Portman chignon bun]

La « musique noire » vue de France, les années 60/70 (Maj)

Les ricains avaient des bases militaires en France (Les GI’s) jusqu’à ce de Gaulle « s’en sépare ». Gamin gamin, j’ai été baigné dans cette musique, mes parents avaient un commerce dans un PX (magasin militaire réservé aux troufions US, on y payait en « dollars d’occupation ».. roses).

Suit une liste de mes groupes préférés jusqu’en 75.. « Gaby » tenait un café près de Pigalle.. J’y ai vu Claude François dans sa dernière année. « Gaby » était fréquenté quasi exclusivement par des ricains et arboraient des dizaine de chanteurs US connus qui était passés s’abreuver chez elle. Heinz (noir) et Gaby (blanche) ont divorcés et Heiz est allé planter son restau à 100m.. « Chez Heinz » où il a également reçu la crème du show-biz US.

Voilà pour le principal de cette liste.

Chuck Berry, Heartbeats, Jive Bombers (Bad Boy)
Major Lance, Sam Cook (qu’on entend aussi dans ce très bon « Witness » Harrison Ford, Kelly McGillis [illstration]), The Carpenters
The Chiffons, The Drifters,
The Marcels (Blue moon), The Marvelettes, The Monkees
The Pacemakers, The Rivingtons (Papa Oom Mow Mow où le chanteur a exactement les mêmes raclements de gorge qu’Al.Hy), The Searchers, The Tremoloes, Jackie Wilson (pastiche dans la Bamba).

Puis « Ray Charles ».. Stevee Wonder, mais là : on a dit « stop ».. S. Wonder – ça m’a vite gonflé.

Côté musique blanche de la même époque :

Andrew sisters, Bill Haley, Neil Sedaka (Oh Carol !), Bobby Darin (Splish Splash), Jerry Lee Lewis, Roy Orbison & son Candy .. man, The Four Seasons (Sherry)
Paul Anka, The Everly Brothers.

Vous avez vu ces tronches ? C’est savoureux souvent !

Et puis arrivent les Chris Montez, Ritchie Valens, Eddie Cochran (reprise .. une petite merveille, par Bryan Setzer dans La Bamba), The Searchers, – new style.

Voila pour le principal

Pourquoi ces listes sinon pour voir ce qu’on peut faire avec des voix profanes – comment on concevait le spectacle à l’époque du rock’n roll.

Si vous avez eu la flemme pour les autres.. matez au moins celle-là, elle vaut vraiment le jus :

.. qui réclame quand même une explication pour les trois quatre qui n’auraient pas capté :

« Non monsieur Jerry.. C’est Monsieur Chuck Berry qui doit terminer – vous : vous passez en première partie, en « américaine » (ce qui est moins gratifiant on le sait). Jerry Lee qui fini par s’incliner :

winona rider vie volee 3

« Bon, bein faisons comme ça « Minou » répond-il en tapant sur l’épaule de Chuck.. avant qu’il mette – quelques minutes plus tard, le feu à la salle et pas qu’à son clavier.

Comme on l’imagine assez bien, derrière lui et en « vedette », l’autre va avoir grand mal à briller !! Et il lui fait : « Aller – vas-y ‘tueur’ !  »

On attend pas ça d’Al.Hy ~~ chez qui s’est moins « extériorisé ».

Là, c’est la fille dans ce films, la croustillante gothique » à ses moments perdu : Winona Rider :

winona_r

qu’on voit dans :

Beetlejuice – Betelgeuse, Great Balls of Fire, Les Deux Sirènes, Edward aux mains d’argent, Dracula, Les Quatre Filles du docteur March, « Alien, la résurrection », Black Swan, etc.