« Ah si j’étais ri-cheu ♫ « 

Pour échapper à ces crapules vendeurs de ronds en plastique dans un boitier et une jaquette.. échapper aux argentiers MGM, Univer sale ou autres – le mieux est encore de promouvoir la vente en ligne iTune ou My Maajor Compagny (1)(2).
Sur un CD à 15/20 euros, cette crapule se réserve quand même 90%.. c’est cher le plastique !!

Combien peut-bien toucher un artiste – à vue de nez ?
C’est compliqué bien sur car les intervenants peuvent être nombreux.. impliquant un partage du maigre gâteau (pour les principaux intéressés !) entre « reprises », auteur, interprète, fabrication, production souvent fruits de protocoles ..

Là, on a un article chartsinfrance qui donne des idées :

quinquabelle

« Le téléchargement est surtout utilisé pour des achats de single » confirme Claire Giraudin, en prenant l’exemple de la plateforme iTunes. La Sacem, notamment garante du respect et du reversement des droits d’auteurs, explique percevoir « entre 90 centimes et 1,10 euros, soit 9% du prix hors taxes sur un CD de quinze titres » acheté sur la plateforme Apple. « Par titre vendu, la Sacem perçoit 7 centimes d’euros au total pour le ou les auteur(s), le ou les compositeur(s) et le ou les éditeur(s) », sachant qu’un morceau unique coûte généralement 99 centimes au consommateur. Quant à l’interprète, on estime qu’en moyenne 2 centimes lui reviennent [..]
Invité
le 02/12/2011, 15:58

Si je peux me permettre, la Sacem ne rémunère pas les interprètes, uniquement les auteurs compositeurs et éditeurs.. donc ce que perçoivent les interprètes leur est versé en vertu du contrat qui les lie à leur label.. et par leur label.

Encore (en 2006) :

Les interprètes qui sont liés à leur producteur par un contrat d’exclusivité traditionnel reçoivent à ce titre deux revenus principaux : les cachets d’enregistrement, dont les niveaux restent très bas et – pour les artistes principaux – les royautés (pourcentage) sur les ventes de leur disque et sur les utilisations secondaires de leur travail.
En moyenne, pour un album de variété française, l’interprète principal reçoit des royautés qui correspondent à 4 % du prix de vente TTC au public soit moins de 60 centimes d’euro par CD. Ces royautés doivent être partagées entre les artistes s’il s’agit d’un groupe.

Note sur l’illustration : elle renvoie au site d’une quinqua « quinquabelle, bourré de splendides images.

(1) Dont un des fondateurs est – comme par hasard : Michael Goldman.

(2) Et de trouver un moyen de régler une fois pour toutes cette question de « piratage ».

[Tags Keyword eMule, HADOI]

Publicités

Du moment qu’elle n’est pas trop « rap » & L’histoire « MyMajorCompagny »

Video – Saint-Amand : Ophélie, une voix et un talent à produire sur le net

envoyé par lobsduvalenciennois – L’info internationale vidéo.

Une voix à part, un look rétro, la jeune chanteuse Ophélie Moisan a tout pour réussir. Or, ça tombe bien : chacun peut devenir son producteur via un site web désormais bien connu.

[..] jeune chanteuse amandinoise de 16 ans, élève en première littéraire au lycée Couteaux de Saint-Amand. Une première partie de Stanislas au théâtre le 13 mars dernier, un concert au prochain Festival de l’Eau et dernièrement, une inscription sur My Major Company, le site web sur lequel les internautes peuvent produire leurs artistes préférés et leur permettre de réaliser un disque (lire encadré) [..]

Plus pop qu’Ophélie Moisan, difficile de trouver [..] Elle ne jure d’ailleurs que par les Beatles, Queen, Lily Allen même si elle avoue, cependant, avoir des goûts «très éclectiques» en matière de musique : «J’aime pas mal de choses. À partir du moment où la chanson est bonne». En revanche, exit le métal et le rap. «Ça, c’est pas mon truc», insiste-t-elle.

[..] A ce jour, via ce site, sept personnes soutiennent financièrement les projets musicaux d’Ophélie, pour un montant total de 190 euros. Le chemin est encore long pour atteindre les 100 000 euros, nécessaires à la sortie d’un album, «Mais en même temps, ça ne fait que très peu de temps que je suis inscrite. Il faut attendre que les gens apprennent à me connaître», sourit Ophélie.

Retrouvez l’article complet dans l’Observateur du Valenciennois du 23 avril 2010.
http://www.mymajorcompany.com/Artistes/opheliemoisan/

Où on est bien d’accord : le rap et consort – et tout ce qui s’y rattache – c’est du caca.. est-ce de la musique d’ailleurs ? Et puis, ce ton contestataire n’est pas des plus sympa.

Bon – si c’est ce qu’elle en pense : on la garde Al.Hy ~ 😉

Petits échos d’Echo

Bon, une carotte de 6 n’est pas très représentative.. ça ne va pas loin et Al.Hi prêche probablement des convaincues.

echo 4

Classement iTunes :

1. Feeling good      (The Voice : la plus belle voix) - Single - 3:10 1,29 €

2. La foule          (The Voice : la plus belle voix) - Single - 2:54 1,29 €
 
3. Wuthering Heights (The Voice : la plus belle voix) - Single - 3:42 1,29 €

4. Echo              Echo                             - Single - 3:52 1,29 € (sorti le 2 mars)

Al.Hy (The Voice) : Le single « Echo » n°1 sur iTunes

Al.Hy n°1 sur iTunes dans la section variété française début mars [..] composé par Pierre Gumard et Nili Hadida, chanteuse de Lilly Wood & The Prick ..

[Tags Keywords MyMajorCompagny, my, major, compagny ]