La musique de la moitié de la moitié du monde

Eh oui.. c’est à peu près ça; regardez la carte.

Tout ce que voient du monde les français, les « Occidentaux » – c’est ce qui est sous influence « américaine »; le reste – c’est pire que de la m*rdre : c’est l’inconnu.
Notre vision du monde, c’est celle de la moitié du monde.

Et encore : on a représenté l’Afrique, l’Inde, le Japon dont on ne sait rien que le tam-tam.. En fait : notre vision culturelle, c’est à peu près un quart de la planète; et encore, on a inclus l’Alaska et ses ours blanc.

monde

Bonjour l’ouverture d’esprit.

Pas tant que die Antwoord

mais quand même.

yolandi visser 13

C’est un FesseBouc : Supremacy; une feuille méchante, bête, trasche.. enfin : comme on aime bien.
Mais en contrepartie – c’est une feuille très propre sur elle, belles images.. tout ça.

Comme on aime bien aussi Yolandi Vi$$er et son mec « Ninja », mais lui est franchement dégueu que même les blattes elles se sauvent rien qu’en l’entendant arriver. Yolandi quasiment albinos que ça lui donne un look pas possible.

On a classé notre feuille dans le bac « sexy » à b-cauze Supremacy mais surtout à cause de la façon dont YO-LANDI a de se trémousser bien.

C’est Marion L. copine d’Al.Hy qui m’a branché (à cause d’un « J’aime ») sur Supremacy, pour ce qui esyt de Yolande, j’y étais arrivé tout seul.

On se demandait où se cachait (Maj)

Al.Hy qui est aux gabonais absents depuis presque 15 jours..
En Afrique ? Non – pas quand même, mais sur que ce n’est pas sur une plage du Chnord.

al.hy 17 aout 2013 1209344_443387639110397_250474449_n

Des filles se trouvent « grosses ».. bein didon !!

Image sous-titrée :

Envolée sur Zébulon depuis quelques jours, voici ma carte pause-(t)-hâle
J’ai déjà hâte de vous retrouver,.. Tellement [..]

Baisers mouillés,
Al.Hy

Al.la suite sur Al.HyOfficiel.

Et elle croit qu’on va la croire : « Baisers mouillés » quand tu sors de la flotte.. bonjour les sentiments 😉

Après tes victoires et galères successives, tu as bien mérité de te mettre un peu les doigts de pieds en éventail. En parlant de pattounes – tu sais que nos oreilles t’attendent de pieds ferme (enfin – je me comprend 😉 ).

Sinon le Q, au moins les jolies filles – ça aide (Maj)

springbreakers-poster1

Sans même parler de groupes vraiment « trash » comme Die Antwoord (Afrique du Sud) ..

On a déjà fait une feuille sur Robin Thicke ne s’en privant pas.. après « Gangnam Style » de PSY, qui a fait le carton qu’on sait – aidé de sa brochette de filles.

Robin Thicke a même produit une version dénudée & payante de « Blurred Lines » où les filles sont seins nus (jolis – d’ Emily) où Emily Ratajkowski porte un string couleur chair que l’illusion est totale.
Les coréens aussi sont spécialistes des groupes de filles qui n’ont pas peur de prendre froid.. suivit par les Chine et Japon qui en sont pas en reste. Filles qui ne « chantent » que quand elles ont le temps.. disons « dansent », évoluent sur scène.

Les « excès » sont beaucoup moins fréquents aux US très pudibonds (contrairement à ce qu’on pense) qui auraient tôt fait de faire blacklister un clip osé..

Bien sur : nombre de succès du à des clips souvent plus « vidéo » que vraiment « musicaux » 😉 voir Mylène Farmer par exemple.

D’évidence.. il faut que le style s’y prête .. on voyait mal Barbara en mini-jupe, mais la simple suggestion est certainement un bon paramètre de vente.. même s’il est autant obscur que subliminal.
Bon, il faut vouloir vendre aussi et nul doute que Jen Superbus ou Jen The Voice, ne se privent pas de cet ingrédient épicé.

[Tags Keywords Brown ,eyed ,girls, Candy, man, SBS, Inkigayo, 인기가요 ]

On peut tout dire du cinoche, des émissions télé, mais .. (Maj)

il reste un phénomène typiquement français : c’est la qualité de notre pub.

Bien sur, il y a plein de crottes mais, nos publicistes pondent – de temps à autre, de véritables perles.

« Exception française » ? Génie ?.. Je ne saurais trop dire – à moins que ce soit simplement :

En France, jusqu’en 2000 (de mémoire), il était interdit de dire « Carrefou.. » c’est de la gnognotte, « Lecle.. » c’est bien mieux.. Contrairement aux US, ici – la pub comparative était interdite. Et de ce fait, les publicitaires étaient obligés de faire de la qualité pour qu’on remarque – s’attarde, sur les produits vantés.
C’est ainsi que – dès débuts de la télé couleur jusqu’aux 2000, on a eut droit à un festival.. que Jean-Marie Boursicot avait décidé de provoquer (au Grand Rex – Paris) : une « Nuit des Publivores » dévoreurs de pub. Chaque année, on s’installait dans un fauteuil vers 8h pour se relever vers .. 8h – café/croissant fournis. J.M y faisait projeter des pubs des cinq coins du monde, des plus nulles, des plus sexy, des plus hilarantes car on ne vend pas une mobilette ou de l’Aspirine de la même façon en Afrique, « URSS », France ou en Chine.

laraignee_nescafe

Copie malheureusement médiocre :

nescafe_perou2

Quand passait cette « Nescafé » : les 4.000 spectateurs au Grand Rex, se levaient et gueulaient comme des malades (malades de pub). Elle est resté fétiche un 20 aine d’années.

Pour des questions de gros sous, Boursicot semble avoir grand mal à maintenir sa collection (en Suisse), l’INA lui reprendra peut-être, pour une bouchée de pain.

Aux US, la pub – ça vaut des montagnes de dollars. Ce n’est pas non plus donné en France mais on arrive à faire des pubs magiques pour la somme de bien moins cher. Le coût de passage des pubs dans les médias est tel que la qualité technique, esthétique – doit être irréprochable.

On ne va pas vous imposer toutes nos pubbes fétiches.. yen aurait pour trois bonnes nuits de Publivore. Pour illustres, on en montrera qu’une – mais pas des moindres –

Un peu d’infographie ..Nickel-clean magique : emballé, c’est pesé ! Si après ça, t’achètes pas, c’est qu’il y a un malaise.. bien qu’ici, on ne soit sensible qu’à la qualité de la pub, pas trop au message transporté.

Merci aussi à la musique – comme celle-ci de « Empire of the Sun« ; merci de son indispensable renfort à l’image, merci de faire 50% du chemin pour arriver au porte-monnaie du consommateur.

La première pub a m’avoir scotché – elle devait être de Pierre Schoendoerffer, c’est une pubbe sur les bassines en plastique « Gilac ».. QUE des ustensiles de cuisine, bassines rouges et vertes .. ce clip pourtant, était bluffant.
Etonnant non ?
Mais bon : ce n’est pas un secret que derrière les pubs les plus magiques se cachent mal les plus grands réalisateurs.

Une mauvaise note toutefois – pour nos cabinets de pub : tros rares sont les pubs avec une musique française.

Décoincez-vous (interlude à Al.Hy)

Le politiquement correct nous rend de plus en plus imperméable à rigoler.. à l’humour, à la dérision.

Jusque les années 70, nos parents avaient droit aux familles Duraton, Zappy Max radiophoniques.
On avait droit aux délires surréalistes de Boris Vian (« Le Goûter des Généraux »).. jusqu’à ce « Gruyère Qui Tue » – mais ne semble plus tuer personne ces jours-ci. Fini les Dac et Françis Planche ..

Le monde est devenu triste.

Heureusement, il reste quand même, quelques traces de dérisoires télévisuels comme « My Name is Earl » ou ce pharaonique « Docteur Who », mais tout ça d’origine anglo-saxonne.. Citez-moi une seule – ne serait-ce qu’une seule initiative marrante/délirante en France !! Résultat : zéro.

dr-who-trailer-2

La série originale compte 679 épisodes de 26 minutes (dont 255 en noir et blanc), 15 épisodes de 45 minutes et un épisode de 90 minutes, créée par Sydney Newman et Donald Wilson et diffusée du 23 novembre 1963 au 6 décembre 1989 sur BBC One. Il s’agit de la plus longue série de science-fiction du monde1.

Les anglois auraient le monopole du rire ?

Si vous pensiez trouver ici, des sujets « attrayants » à NKM, apartheid, Cohn-Bendit, Sud-Rail, Bolovie, Immigration au Canada, Israël, Russie, communisme, Japon, Leon Trotsky, catastrophe, Ashton, Grèce, Guantanamo, Morsi, terrorisme, Afghanistan, DSK, Poutine, al Assad, Bush, Obama, Mitterrand, Goliath, Golda, goulags chinois, TGV, ONU, élection, Palestine, Afrique du Sud, Hollande, Sarkosy, colonies, Irak, .. saoudite, CIA, FBI, Islam et autres négotiation ..

alors vous-vous êtes gouré le doigt dans l’oeil car hypheurite.wordpress.com est fait pour se détendre sur le compte d’Al.Hy et de la zique – déjà que TF1 et CNN nous prennent le choux des entrées jusqu’à la boulette d’Avesnes ..

Nous, on préfère la séquence du lapin furieux dans « Sacré Graal », de mémoire.

Qui que je suis-je ? (Mon Facebook à moi perso)

Pour laisser des commentaires : cliquer sur les titres des articles

Je suis une sorte de poète de la clef à molette si tu veux.
Un minimum cultivé mais aussi avec le regard pointu du technicien, pointu d’un ancien opérateur de prises de vues ciné.tv, sondier .. moi-même soprane II il y a bien longtemps.
Ici, mon noulot, c’est de regarder Al.Hy « sous la loupe » en somme.

Une certaine ouverture d’esprit aussi : j’ai passé 7 ans en Chine (où j’ai bien vu – malgré ce qu’on raconte, que Mao est bien mort) – Ai un fils de 23 ans qui me rafraîchi sans cesses les neurones. Il parle 5 langues dont chinois et arabe – un futur bizenessman (dit-il) et espère « président de la république ».. Bon, pour ce dernier item : on verra.

                                   - - -

Lorrain (près de chez Jeanne d’Arc), puis dans une base américaine.. musique « noire ». Divorce de mes parents direction Paris.
Technicien en herbe, je fabrique mon premier « poste à transistor » Transistor au singulier car – à part une diode.. il n’y en avait qu’un dans une boite à savon.
Quelques années plus tard (quand même !) je fais un passage journaleux à l’Est-Républicain.
Arrivé à Paris Capitale : modeste critique d’art, petit journalisme. Très influencé par le surréalisme, par Boris Vian, sans invitation, je suis reçu par Salvator Dali qui m’offre une demi journée de reportage à Cadaques.

Bien qu’à tendance technicien, j’entre en licence de linguistique car j’étais intrigué par la communication, les langues, la sémiologie.. tout ça. Je prend aussi deux UV de cinéma (1) Puis comprenant que la linguistique – à part un vernis, ne me mènerait qu’à faire rat universitaire, me tourne vers l’informatique bien plus juteuse et entre parallèlement à l’Ecole de Vaugirard (Ecole Louis Lumière, rue Lhomond) pour préparer un BTS d’opérateur de prises de vues cinématographiques.
Devient « pigiste » en quelque sorte – alternant tournages – assistant LM, opérateur ou réalisateur CM et MM (Des « 30 millions d’amis avec Pierre, cadreur télé aussi) mais quand le porte-monnaie est vide, je prend des piges en informatique pour payer les factures qui s’amoncèlent.
C’est à la fin de « La Nuit Américaine » d’ailleurs, où il dit après le tournage : « Bon, bein on se revoit à l’ANPE (Pôle Emploi de ces jours-ci).. Salut ! ». Où comprend que les gens des médias (sauf Al.Hy 😉 ), soient obligés de fayotter pour survivre. En fait, ça marche comme ça : tu es chômeur professionnel et tu décomptes de ton carnet bleu les quelques jours où tu as bossé (à moins d’être né avec une petite cuiller là où on sait, ou de « connaître » QUELQU’UN).

Puis : divorce saignant.. j’en ai marre de ces lois françaises de crotte et, enlevant quasiment mon fils de 11 ans, nous allons voir comment ça se passe de l’autre côté de la planète.. vous savez.. là où il fait nuit quand ici, c’est grand soleil : en Chine.
On en revient 7 ans plus tard; mon fils est « bi-culturel » et parle un chinois courant (Il est diplômé du HSK international – à 16 ans et 360 jours !). Presque « tri-culturel » car sur le chemin de rentrer en France, je le largue deux ans en Syrie où il apprend l’arabe littéraire à l’université de Damas.
Il me demande à quoi servent le chinois et l’arabe puisque les « deals », les affaire se font en anglais ? Je lui répond : « C’est par politesse; c’est pour le coeur ». Nul doute que lorsque vous êtes en compétition avec des ricains en Chine ou dans les pays arabes, Afrique.. ça vous donne un sacré avantage – vos interlocuteurs savent combien leur langue est difficile.
Mon fils Brice en revient juste 6 mois avant, le problème qu’on sait.
Ensuite, il est allé passer 4 mois de « vacances » en Russie – pour le russe – débarquant par moins 25.

Encore ?

Suis breveté pilote avion TT_VFR mais avec seulement 130h de vol.. c’est devenu vraiment trop chéro et il y a l’inutilité.
J’adore le cheval, ou plutôt : les chaouals et moi : on est potes de naissance.. et puis, j’ai eu ma jument « Gaby », mais c’est une autre histoire .. J’adore les zamino.. j’ai même réparé une pauvre poule que le chien Carl – il lui avait arraché la peau du dos.. J’aime quelques humains aussi; mais tu m’diras : Al.Hy est-elle humaine.. avec ses alhyens ?..

                                   - - -

Ne vous privez pas de booster Al.Hy – une fille (trop sensible à l’intérieur) qui à un coeur grand comme ça et qui plus est, essaye de se demerdrer hors sentiers battus, sans aller pleurnicher à Patrick.

J’ai dis avoir ouvert https://hypheurite.wordpress.com/ à Al.Hy qui m’a répondu :

♥ J’adore ! Ça me fait vraiment plaisir. la menteuse !! elle n’a pas besoin de ça ~ 😉

(1) récit filmique, et l’étonnant Vladimir Propp – qui, dans « Morphologie_du_conte » explique qu’il ne peut y avoir qu’une quarantaine d’ « histoires », de scernaii, de thèmes musicaux .. le reste n’étant que cosmétique, d’us et coutumes locaux.. étonnant non ?